Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Paris capitale plaisir

! Signaler un contenu abusif

Notre nouvel ami nous a quitté samedi matin…..nous sommes allé nous promener dans Paris, Barbara a reparlé de cette soirée….elle lui a visiblement beaucoup plu….nous profitons de faire les grands boulevards, une halte aux galeries Lafayette, parcourons les rayons lingeries, effectuons quelques achats…nous ne savons pas encore ce que nous ferons de notre soirée….la vie parisienne est souvent fatigante pour les provinciaux que nous sommes…

Nous nous arrêtons dans une brasserie pour manger un morceau….mon téléphone vibre, je reçois un SMS : « Demande à Barbara de regarder sur sa droite ! » je souris, et tend le téléphone à ma chérie pour qu’elle lise le message….elle marque un temps d’arrêt et étonnée tourne la tête : « Il est là ! » me dit elle étonnée

A dire vrai, je le suis aussi car ce n’est pas prémédité….nous nous sourions et il entre dans la brasserie pour nous rejoindre : « Bonsoir, heureux hasard, je vous offre un café ? »…. Nous prenons un café parlons un peu de la journée, Jean Jacques est installé à côté de Barbara, de temps à autre je remarque quelques gestes coquins et discrets de notre ami. Ces gestes sont souvent suivis de sourires complices et Jean Jacques pose la question évidente : « que faites vous ce soir ? »

Barbara répond sans me consulter : « nous n’avons encore rien décidé… »

Jean Jacques lui répond alors : « J’ai envie de te baiser ! »

« J’ai envie aussi ! » s’empresse-t-elle de répondre.

« Paris by night ? »
« ok, mais cette fois c’est Alex qui conduit… »

Arrivé à sa voiture, il me donne les clés, m’explique rapidement que le parcours est dans le GPS, nous démarrons par les boulevards, les tourtereaux sont montés à l’arrière mais assez sages si ce n’est les caresses un peu osées quand même….

Ils parlent fort, (pour que j’en profite) il lui dit combien il la désire et combien elle l’excite….sa main passe sous la jupe, Barbara vérifie l’effet procuré à son amant…caresses et baisers se succèdent… »Je ne te prendrais pas dans la voiture, mais tout à l’heure…à l’hôtel...
« je vais te la mettre bien raide, bien lisse, bien chaude, palpitante et pleine d’envie...

Je suis surpris par le ton employé mais c’est amusant…son sourire dans le rétroviseur me confirme qu’il joue…je ne le crois pas capable de brutalité…nous avons longuement discuté sur le net et au téléphone…il est comme moi, cérébral et joueur.

Elle rougit, puis reprend un peu d’aplomb : « paroles…paroles…. »

« Je vais te bouger, te brusquer, te planter mon pieu pour te clouer au lit…. »

Sourire : « tu sais que j’aime la douceur ? »

« Oh pardon mais tu m’excites tellement…vérifie ! »

et il ouvre son pantalon, nous sommes au feu rouge…ça me laisse le temps de voir jaillir une bite aux proportions sympathiques….

Barbara plonge entre ses jambes et fait disparaître le phallus dans sa bouche….sa tête va et vient le long du chibre de son amant…..je suis un peu rassuré de savoir que les vitres arrières du SUV sont teintées pour nous éviter un aller simple à la case prison et sans toucher les 20 000…

« Hummm qu’elle est bonne ta coquine !!! et la soirée ne fait que commencer »

« quelle queue !! merci chéri, je t’aime, tu sais choisir mes amants…. »

« Je vois cela… » elle a maintenant la bite en main, la branle et retourne coller sa bouche sur celle de Jean Jacques…
Brusquement elle s’arrête, s’écarte et se colle à la vitre pour admirer les monuments éclairés de la capitale…JJ reste comme deux ronds de flan, la bite à l’air…éclats de rire….le sexe retombe, JJ se rhabille….

Il reprend ses esprits et lui dit : « pour ta peine, il faudra que tu réclames, que tu piaffes, que tu supplies pour que je te baise tout à l’heure lorsque nous serons à l’hôtel… »

« il suffira que j’écarte mes jambes et ma culotte pour que tu plonge vers ma jouissance….. » et elle mime en relevant sa jupe et montrant sa chatte…. « mais ça ! c’est après…..quand JE désirerais !!!quand JE déciderais… n’oublie pas que c’est ce que femme veut que Dieu veut….lol »

« Tu auras les cuisses écartées, tu pourras te toucher, te caresser, te mettre un doigt…..sauf si je t’interdis ou t’attache…lol »

Puis, s’adressant à moi il dit : « tu sais Alex, tout à l’heure, je vais te la baiser ta Barbara…..et elle en gardera un très bon souvenir… Elle me chauffe et elle profitera bientôt de l’incendie….. »

« Tu as l’air sûr de toi… »

« T’inquiète, elle me réclamera... Pour un gros timide comme moi les préliminaires ne sont pas un soucis... Je la prendrais en bouche bien longtemps, ç’est ce que j’aime le plus... Je lui mettrai un doigt si elle est sage
Devant, derrière, je la retournerai bien sur... Elle devra me tenir, me guider la queue... elle m’inondera de bonheur… Je lui mettrai tout mon jus sur les seins, ou sur ses fesses… Et je pourrais te tenir ta queue à toi aussi si tu veux Alex…. »

« Aimes-tu être attachée et contrainte gentiment ?? Barbara »

« Humm tout est question d’ambiance…je suis une timide…..lol….ou une Tigresse…lol »

Nous continuons notre balade, passons bien sûr par Pigalle. Arrivés sur le boulevard Clichy Jean Jacques me propose une pause… « regarde, il y a une place pour te stationner…nous allons nous promener à pieds… »

Je m’exécute, un créneau parfait et je descend pour ouvrir la portière…ce soir j’ai le rôle du chauffeur….Barbara et Jean-Jacques descendent et il lui prend le bras… nous marchons sur le trottoir au milieu des badauds, des curieux, des bizarres parfois… les regards que nous croisons sont souvent très observateurs…Barbara est matée de bas en haut et de haut en bas … c’est jambes longues, sa courte jupe, son décolleté provoquant ne laissent pas trop les hommes que nous croisons, et parfois les filles, indifférents…nous arrivons devant un magasin à la devanture mauve : « le Sexy Store » et notre ami nous propose d’y entrer…
« je voudrais te faire un petit cadeau, Barbara »
Elle est un peu gênée d’entrer dans un sex-shop, elle n’a pas l’habitude mais se laisse guider…nous déambulons entre les rayons et je m’amuse de la voir souriante, intriguée, interrogative, intéressée … surprise parfois envieuse….
« Ca sert à quoi ce truc ? » « c’est un développeur de pénis »
« Et ça ? » « un masturbateur….lol »

« Mais viens je sais ce que vais t’offrir… »

Ces dialogues sont ponctués de bisous de caresses coquines et surtout suivis par des curieux….

« Plug Geisha ruby ???….c’est quoi ce truc ??? »

« C’est ton cadeau ma chérie… mais tu en profiteras tout à l’heure » il l’embrasse, lui pelote le cul en relevant sa jupe devant les curieux ( dont moi) et je sens mon sexe se réveiller instantanément.

Nous approchons de la caisse, il règle son achat et nous repartons vers la voiture….

« Je vous propose de rejoindre l’hôtel, qu’en pensez-vous ? » Je propose ceci car si je prends beaucoup de plaisir à être voyeur, j ai aussi envie de participer…..mais je vais devoir être patient car ils sont maintenant très complices…..

Nous reprenons la voiture et nous dirigeons vers l’hôtel où nous arriverons 15 minutes plus tard…mais avant d’y arriver…Jean-Jacques me demande une pause de quelques minutes…..en fait il craint que je ne soit distrait parce qu’il veut me montrer……

Je mets mon clignotant et m’arrête sur la droite de la chaussée, nous sommes dans le bois de Boulogne et je suis un brin inquiet, mais une fois de plus fait confiance à notre nouvel ami….Il embrasse Barbara, la caresse de plus en plus audacieusement puis lui demande de se retourner car il veut lui caresser les fesses…il remonte sa jupe et de sa langue commence a lui titiller la rosette qu’il a délicatement dénudée. Il sait qu’elle est timide de ce côté mais son approche est délicate et elle se laisse faire car tout ce qu’il fait est emprunt de douceur….après quelques minutes de cette douce approche, il sort le cadeau qu’il lui a acheté et le pose contre sa chair excitée…la fraicheur du métal provoque une réaction mais délicatement présenté le plug trouve la porte entr’ouverte et se fraye un passage pour venir se planter comme un sens interdit pour le reste de la soirée……il prend Barbara dans ses bras puis lui propose de continuer notre route vers l’hôtel…..

« Allez chauffeur, conduisez nous ! » Je redémarre le carrosse et conduit cendrillon vers le bal…..

Nous arrivons à l’hôtel et montons vers notre chambre….Jean-Jacques se dirige vers le bar ….il nous rejoindra avec du champagne…..

Dans l’ascenseur, Barbara m’embrasse, d’un baiser tendre et amoureux elle est à la fois amoureuse, comblée par ce nouveau jeu et surprise par son laisser aller….

« Tout ce qui se passe ce soir n’est destiné qu’à te rendre encore plus heureuse et tu es si belle quand tu lâches prise…. » Barbara, cette professionnelle si sérieuse, si rigoureuse….comment s’imaginer qu’elle peut devenir une « bête de sexe… ». Je la connais si bien que je l’ai amenée à apprendre à se lâcher, à prendre son pied et je la trouve si belle dans ces moments là, elle est encore plus belle…..

Nous sommes dans notre chambre enlacés et amoureux lorsque Jean-Jacques tape à l a porte et entre dans la chambre avec le plateau, le champ et les verres…. « Room service M’sieur dame !! où dois je poser le plateau ? »

Mais son regard n’est pas celui d’un valet de chambre indifférent mais celui d’un amant attentionné qui ne laisse pas le temps à ses clients de répondre….il pose le plateau sur la table du salon, retourne les coupes, débouche le magnum et remplit les trois coupes…..

Il approche de nous avec les coupes, nous les tend, puis se joint à nous pour trinquer….
« Barbara, je vous propose de continuer cette soirée sur le thème du jeu ?? Qu’en pensez-vous ?? »
« Ses soirées ne sont elles pas qu’un jeu ?? »
« Si bien sûr !! »
« alors, pourquoi interrompre une partie ?? »
« En effet … » lol
Il s’approche et l’embrasse une nouvelle fois, décidemment, ça m’excite toujours autant….puis il se tourne vers moi en disant : « puisque c’est un jeu, tu va te mettre à poil ! »
Nous rions à cette proposition mais je m’exécute…
« Retourne-toi !! »
Cet ordre n’appelle pas de contestation, donc là encore, j’obtempère
Il attrape mon écharpe qui était sur le dossier du fauteuil, puis m’attache les mains derrière le dos….je ne sais de quoi sera faite la suite de la soirée…mais ce jeu est sympa….il demande à Barbara de se lever et devenir derrière moi….il lui prend les mains et les pose sur mes poignets et avec l’écharpe, il nous rend solidaires : à partir de cet instant, tout ce qu’elle ressentira, je le sentirais aussi….

Il se place derrière elle, remonte sa robe et vient se placer derrière elle, il s’accroupi et se délecte de son sexe trempé, elle jouit une première fois…elle me mord les mains et j’ai l’impression d’être moi aussi exploré par son amant….après se délicieux moment je le sens qui se relève et le cri de Barbara ne fait que me confirmer que le sexe de son amant vient de la pénétrer sans brutalité mais avec vigueur elle profite bientôt de ses allers-retours et je ressens moi-même chaque coup de butoir…mon sexe réagit de l’excitation de ma douce….notre amant se retire et passe devant moi….. « ça t’excites !! » il se penche et prend mon sexe en bouche…..me suce puis se relève, il détache Barbara et lui offre mon sexe après l’avoir embrassée, il revient derrière elle et la reprend avec vigueur, elle jouit, je jouis il jouit…..

Nous terminons la soirée entre câlins et jeux de sexe….nous reviendrons à Paris……

4 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription