Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

On cherche, on cherche, puis ça vient tout seul. Partie 3

! Signaler un contenu abusif

16h00, cela faisait presque 5 minutes que j’essayais d’attirer l’attention de Maatern lorsqu’il s’en rendit compte. Il était temps de changer et de laisser Christel jouer avec Yves. Ils s’en allèrent le retrouver pour faire l’échange tandis que moi je suis resté au bistrot. Durant ma solitude Christel et moi avons échangé quelques sms dans lesquels je lui ai exprimé ma satisfaction pour le flirt avec Maarten.
Quand elle revint avec Yves, ils se tenaient par la main comme 2 amoureux. Ils s’installèrent à une autre table, une près de la vitre donnant sur la rue. J’avais une moins bonne vue sur eux, ce qui m’obligea à changer de place. Lorsqu’ils furent assis le serveur s’approcha d’eux et prit la commande. Quand il retourna au comptoir son collègue le rejoignit et ils discutèrent à voix basse avec la barmaid tout en regardant Christel et Yves qui s’embrassaient. Sûr qu’ils devaient prendre ma chérie pour une pute avec ses clients, j’avais rarement atteint un aussi haut point d’excitation dans ce que j’appellerais "des préliminaires exhibitionnistes". Pareil pour un couple de personnes âgées qui étaient déjà là lorsque ma coquine avait flirté avec Maarten. La dame avait un regard sévère, son mari (?) beaucoup moins.
Placés comme ils l’étaient, face à la rue, j’ai pensé que Yves serait plus sage que son ami. Et bien non ! Lui aussi a visité l’intérieur du string ! Je mets ma main a couper que des passants ont pu l’apercevoir. Mais il ne s’est pas contenté de ça ! Sa main droite passée au-dessus de l’épaule est descendue dans le décolleté et caressa un sein. Mon regard allait et venait de eux vers le personnel du bistrot. Je me disais qu’ils allaient finir par se faire jeté dehors. On était à la limite d’un porno.
Dans mon esprit germa l’idée de retourner avec ma femme dans ce lieu le lendemain et de nous y conduire un peu de la sorte, ce que nous avons fait.
Une grosse heure s’est écoulée puis je suis sorti du bistrot en passant devant eux. J’ai marché une centaine de mètres puis les ai attendus.
Tous 3, Yves et ma cochonne main dans la main, avons rejoint Maarten qui nous attendait. Là, nous avons pris rdv pour 21h00 en leur donnant l’adresse de notre appartement en précisant que Christel les attendrait sur le devant.
Rentrés chez nous, nous avons pris un léger repas puis une douche. Christel a revêtu une petite robe d’été toute légère et, naturellement, extra-courte sans rien dessous.
20H55, Christel est descendue pour attendre nos 2 partenaires d’un soir. Déjà ils étaient là. Dans la cabine d’ascenseur (l’appartement était situé au 4ème étage) ils se sont déjà rué sur elle en la pelotant de partout et avec frénésie.
La cerise sur le gâteau fut lorsque l’ascenseur est arrivé au 4ème et que la porte s’est ouverte, les voisins de palier étaient là et les ont surpris en plein tripotage. J’aurais voulu voir ça !
Ils sont entrés et je leur ai proposé à boire, la soirée ne faisait que commencer.

A suivre

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription