Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

On cherche, on cherche, puis ça vient tout seul. partie 2

! Signaler un contenu abusif

Le moment fut bref (des gens passaient sur le trottoir d’en face) mais il permit aux deux compères de se rincer l’oeil.
Restait que nous ne savions pas encore si cela déboucherait sur quelque-chose de coquin ? Même si leur conversation continuait avec Christel comme sujet, aucun des 2 ne faisait d’allusion concrète.

Comment aborder ce qui nous titillait sans, peut-être, les mettre mal à l’aise ? J’avoue qu’il ne me fallut pas longtemps pour trouver (comme de quoi, l’expérience...).
M’adressant à tous les 2 à voix basse, je leur ai demandé si il existait un club libertin dans les environs et, sans leur laisser le temps de me répondre, j’ai ajouté que ce n’est pas le genre d’endroits que nous privilégions.

Maarten, le plus âgé, m’a répondu qu’il n’en connaissait pas. Yves de même.
Mais j’avais amorcé, j’étais plus à mon aise pour continuer. Dans ce qui ressemblait à un aveu j’ai poursuivi en expliquant que nous étions un couple libéré et libre, qu’il nous arrivait parfois de faire de belles rencontres se terminant tard dans la nuit. Je voyais leur intérêt grandir, tantôt ils me regardaient un peu ahuris, tantôt leur attention se dirigeait vers Christel qui leur souriait.

Alors j’ai tenté le coup et leur ai proposé d’être les amants de ma femme pour une nuit. Cela en précisant bien que je serais présent tout du long. Yves m’a regardé et m’a demandé combien nous souhaitions pour ça, l’air offusquée c’est Christel qui lui a répondu que nous ne voulions rien, que seul le plaisir comptait.

Vive acceptation de leur part et Maarten proposa de nous recevoir le soir-même. Mais j’ai refusé, expliquant que je préférais l’appartement que nous louions dans la Sloepenslaan (petite rue du centre à La Panne).

C’était fait, nous avions enfin trouvé de quoi restaurer notre appétit sexuel !

Mais je n’étais pas encore satisfait, j’avais envie de jouer. Me collant contre Christel je lui ai murmuré à l’oreille mon désir supplémentaire. Elle a dit oui et je l’ai alors soumis aux 2 hommes :
- "Voici ce que nous aimerions auparavant, que chacun de vous se rende seul avec ma femme dans un bistrot du coin et flirte avec durant une heure. Vous irez au même endroit, avec un battement d’une demi-heure entre chaque".

Ça, ils ne s’y attendaient pas du tout ! Mais très rapidement ils marquèrent leur accord.
De mon côté je me rendrais seul dans ce bistrot, comme si je ne les connaissait pas, et me régalerais de ce qu’ils feraient.

Il était 14h30, Maarten s’est proposé d’être le premier pour ce jeu. Yves s’en est allé, il fut prévu qu’il revienne à 16h15. Christel, Maarten et moi sommes partis en direction du bistrot où il (Maarten) souhaitait se rendre. A plus ou moins 50 mètres il me l’a indiqué et je les ai laissé partir tous 2.

Dix minutes plus tard je suis entré dans le bistrot et me suis installé au bar. De là je pouvais les voir en faisant mine de rien. J’ai commandé une boisson et lorsque je me suis retourné dans leur direction Maarten embrassait goulûment ma chérie. Je crois qu’avec lui elle a battu des records d’apnée ! Presque toute l’heure ils sont restés bouches collées, ne les séparant que pour boire un peu. Et nombre de clients ont dû penser qu’il était manchot, sa main n’ayant pratiquement jamais quitté le dessous de la jupe de ma chérie. Je ne sais si j’ai été le seul, toujours est-il que je l’ai entendue à 2 reprises pousser des gémissements discrets. J’étais sur mon tabouret avec une érection phénoménale !!

A suivre

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription