Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

On cherche, on cherche, puis ça vient tout seul. Fin

! Signaler un contenu abusif

Tous les quatre, installés confortablement, nous nous sommes repassés le déroulé de l’après-midi en bavardant.
Ils étaient plus que ravis des moments passés au bistrot, Yves spécifiant qu’il avait remarqué qu’une de ses connaissances était passée à plusieurs reprises sur le trottoir en regardant dans sa direction.
Il se réjouissait de revoir la personne et de se vanter du jeu auquel il avait participé.
Christel, quand à elle, ne tenait plus en place. L’excitation de son exhibitionnisme avec les 2 hommes et les caresses plus que chaudes qu’ils lui avaient faites au bistrot l’avait affamée de sexe. C’est elle qui prit les choses en mains (si je peux m’exprimer ainsi, lol).
Elle se leva et alla vers Maarten, debout devant lui elle troussa sa petite robe puis s’installa sur lui. Jambes écartées elle se colla contre Maarten et l’embrassa avec passion (elle m’a dit qu’il embrassait merveilleusement). Yves et moi avions droit au spectacle des mains de Maarten qui se baladaient sur le petit cul offert. Elle se cambra légèrement et Maarten en profita pour titiller la rosace de l’anus. Il l’abandonna pour porter son majeur à la bouche puis le repositionna sur la rosace qu’il pénétra.
Comment ce coquin avait-il deviné que ma petite salope adore ça ?
Toujours est-il qu’il entama un va et vient tout en s’y incrustant de plus en plus.
J’aime bien assister à ce genre de coquinerie, quand elle se fait doigter l’anus.
Et ce soir-là je n’étais pas le seul ! Excité également, Yves s’est levé et lui a enlevé sa robe alors qu’elle était toujours assise sur Maarten qui la trifouillait.
Il voulait s’amuser aussi et lui palpa les seins comme un boulanger sa pâte. Il caressait, pétrissait, faisait rouler les tétons entre ses doigts, ma gentille garce était aux anges !
Petit moment fort agréable à voir pour moi et à ressentir pour elle que j’ai fini par écourter en leur proposant de se rendre dans la chambre.
Yves me demanda si je pouvais mettre de la musique, il souhaitait qu’elle danse pour eux. J’ai allumé la télévision et zappé jusqu’à l’obtention d’une chaîne musicale. Christel s’est déhanchée lascivement pour notre plus grand bonheur, ses mouvements de bassin, ses mains qu’elle promenait tout du long de son corps, de quoi faire dresser le sexe d’un mort !
Arrivés dans la chambre, ma coquine déjà nus s’est allongée sur le lit jambes écartées et semblant dire "Je vous attends, venez me donner du plaisir". En un instant fort bref Maarten et Yves furent nus et la rejoignirent. J’étais curieux de savoir lequel des 2 allait la faire gémir en premier. Maarten, de part son âge qui stimule ma chérie ? Yves, de part sa fougue ? J’allais vite le savoir car tous 2 s’occupèrent d’elle avec avidité.
Yves l’invita à prendre position sur lui et entama les mouvements. Comme elle était assise, Maarten se mit debout sur le lit, jambes fléchies, et présenta son sceptre qu’elle gâta de petits baisers avant de le prendre en bouche.
Les premiers gémissements ne vinrent pas d’elle, mais de Maarten qui appréciait grandement et bruyamment la fellation qu’il recevait. Yves devenant de plus en plus brusque, c’est à plusieurs reprises qu’elle laissa échapper de sa bouche l’objet de Maarten.
Le pauvre, il n’y tenait plus de bonheur. Ma petite cochonne est trop bonne et il n’a su se retenir. Je l’ai vu prendre la tête de ma chérie et la plaquer sur son bas-ventre tandis qu’il lui envoyait toute sa sauce au fond de la gorge.
A ce qu’elle m’a expliqué par la suite, il y avait certainement de quoi remplir à moitié un verre. Sûrement une petite abstinence sexuelle avait-elle permis d’emmagasiner telle quantité ?
Yves n’attendait certainement que ça, à peine Maarten s’était-il dégagé et mis sur le côté qu’il se retira également et demanda à ma salope si il pouvait la sodomiser.
Autant demander à un enfant si il veut un bonbon, MDR.
Sucer et se faire enculer sont dans le top 5 des choses préférées de Christel, donc elle prit position et lui présenta sa divine croupe. Yves remit un nouveau préservatif, la lécha quelque instants puis s’introduit avec une infinie délicatesse.
Je dis "délicatesse", mais elle ne dura guère. Rapidement les coups de butoir s’accélérèrent et la martelèrent. Enfin elle s’exprima et ses cris envahirent toutes la pièce.
Maarten était venu près de moi, nous commentions le physique de Christel et il me faisait part de la chance que j’avais d’avoir une épouse autant portée sur le sexe et ouverte aux plaisirs "différents".
Je l’écoutais et lui répondais sans quitter le couple qui jouait sur le lit, mais également en me branlant gentiment.
Je n’ai pas vu ni deviné ce qui suivit, Maarten s’était agenouillé et a englouti ma queue pour la sucer. Je ne suis pas un grand bi, mais il m’arrive parfois, lors de trio, de pratiquer la fellation en tant que donneur ou receveur. Donc je ne fus pas choqué et l’ai laissé faire. Christel, qui me cherche souvent du regard quand elle baise devant moi, s’en est aperçue et m’a envoyé un large sourire.
Mimétisme de couple ? Toujours est-il que c’est presque à la même seconde que j’ai éjaculé et Yves également.
Vidé (dans les 2 sens), Yves s’est retiré et s’est affalé sur le lit. Christel a fait de même mais n’a pas eu de temps de récupération. Maarten, peut-être excité par la pipe qu’il venait de m’offrir, avait retrouvé toute sa vigueur et bandait à nouveau. Il s’assit sur le bord du lit et pria Christel de venir sur lui. Tout en s’asseyant elle dirigea le sexe de Maarten en elle et commença un petit rodéo avec son étalon.
C’était beau à voir, ma cochonne bouche ouverte et gémissant de plaisir grâce au pilonnage vigoureux de Maarten. Moi je savais ce qui pouvait encore augmenter son bonheur et me suis approché. Je lui ai saisi les tétons que j’ai pincé très fortement tout en tirant un maximum. C’est une douleur qu’elle aime, ça et la fessée.
Lors de sa seconde jouissance, Maarten n’eut que très peu à offrir, il avait certainement épuisé ses réserves de sperme.
Comprenant que tout était terminé je me suis rendu à la salle de bain pour me faire un Popol neuf et brillant.
Pendant ce laps de temps les 2 amis ont conversé un peu avec Christel tout en caressant son corps (même que Maarten l’a masturbée gentiment).
Ensuite je leur ai laissé la place afin qu’il se rafraîchissent un peu avant de nous quitter.
Une fois seuls, Christel m’a taquiné sur le fait que je m’étais fait sucer par Maarten. Quand elle est sortie de la douche, entièrement nue, elle s’est exprimée de la sorte en souriant : "Je pense que je peux mettre ma nuisette pour dormir, tu n’as certainement plus envie de moi ce soir vu que Maarten s’est bien occupé de toi ?
Je l’ai attrapée et soulevée de terre pour la jeter sur le lit, "Tu vas voir si tu vas dormir" ais-je dit.
Je peux vous révéler qu’il était presque 13h00 quand nous nous sommes réveillés, la nuit fut torride.

Amitié,
André

4 Commentaires

  • Bonjour Soyonfou89,
    Quel bonheur de recevoir des commentaires comme le tien ! Mon homme est pourvu d’une imagination sans limite, je suis une femme comblée. Il est facile pour nous les femmes de trouver un homme, vous êtes si "réceptifs" quand on vous ouvre la porte, mais André sait faire en sorte que ça ne devienne jamais banal. Jamais il ne m’a obligée lorsque je n’ai pas envie de tel ou tel homme ou situation.
    Les souvenirs sont un plus, c’est une des raisons pour laquelle nous les écrivons ici.
    Belle semaine à toi et à toute la communauté,
    Bisous
    Christel

  • Bonjour Christel et André,
    Toutes mes félicitations pour ce merveilleux récit. Cette aventure a du vous laisser en effet de très agréables souvenirs...
    Pouvoir contempler ainsi sa chérie partir totalement à la dérive dans cet horizon que vous lui avez préparé est tout simplement magique !!
    Merci encore pour ce récit très bien écrit et agréable à lire.
    Bises à vous deux...
    Soyonfou89

  • Merci SDELVA,
    il fait toujours plaisir de lire des commentaires de gens qui apprécient nos récits.
    Nous sommes des candaulistes affirmés, mais ce que nous apprécions le plus ce sont les instants "pré"sexuels. Les moments où Christel part en chasse d’une proie, ceux où le(s) partenaires commencent à s’intéresser à elle, ceux des premiers contacts physiques.
    Bon weekend à vous

  • Magnifique et merci, continuez à vous et nous régaler de la sorte avec vos belles aventures coquines !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription