Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

On cherche, on cherche, puis ça vient tout seul.

! Signaler un contenu abusif

Bonjour les ami(e)s,
nous voici rentrés de quelques jours de vacances qui nous ont fait beaucoup de bien.
Soleil, balades, quelques sorties nocturnes et une aventure à laquelle nous ne nous attendions pas.
En vacances, comme durant l’année, toujours nous sommes à la recherche de quoi pimenter notre sexualité. Attention, nous ne vivons pas que pour ça, mais c’est tellement bon.
Christel aime cette période où elle peut s’habiller presque outrageusement sans paraître vulgaire aux yeux des coincé(e)s. Ses jupes les plus courtes, ses tops les plus moulants portés sans rien dessous, le rêve de toutes exhibitionnistes. Selon ses dires de femme, aucune ne se vêt de la sorte sans le désir d’être regardée. Et j’abonde dans son sens (Lol).
C’est donc vêtue de la sorte qu’elle fut la plupart du temps de ces trop courtes vacances.
Désireux de faire quelques rencontres nous avons tenté toutes sortes de possibilités. Que ce soit à une terrasse de bistrot où elle ne manquait jamais de donner la chance à des admirateurs d’apercevoir plus qu’il n’est convenable, que ce soit sur les marchés en cherchant (et trouvant) des contacts physiques avec les badauds, ou encore simplement en allant en cabine d’essayage où elle ne fermait jamais complètement la tenture et laissait libre accès visuel à qui le voulait, mais aucun résultat si ce n’est quelques voyeurs timides qui ne l’ont jamais abordée.
Le sixième jour nous avons commencé à avoir des doutes sur l’éventualité d’assouvir notre appétit, lorsque ...
Lorsque la chance s’est enfin manifestée sans que nous ne n’y attendions.
Assis à notre terrasse préférée (quasi la seule où pouvoir déguster un Mojito) et alors que nous ne prêtions pas attention aux clients et aux passants, le serveur s’est approché de nous avec 2 Mojitos qui, a-t-il dit, nous étaient offerts par "les 2 messieurs à la table du coin". Un peu surpris nous les avons remercié en levant nos verres dans leur direction. Je vais vous étonner, mais à ce moment-là nous n’avons eu de pensées coquines, je vous le certifie. Toujours est-il que par politesse et courtoisie je me suis levé et suis allé inviter ces gentilles personnes à se joindre à nous.
Afin d’être clair et de bien vous renseigner, il s’agissait de 2 amis résidant dans cette belle cité balnéaire et parlant assez bien le français. Nous avons appris par la suite que l’un avait 57 ans et l’autre 64, qu’ils sont voisins depuis plus de 30 ans et profitent de l’été pour draguer les estivantes. Célibataire endurci pour le premier, divorcé depuis 17 ans pour le second.
Assez rapidement ils nous ont avoué qu’ils avaient été séduits par la beauté de notre couple (je reste modeste en écrivant cela, ha ha) et que nous leur inspirions beaucoup de sympathie. En moi-même j’ai aussitôt pensé que c’était surtout la beauté de Christel et sa sympathie à dévoiler ses charmes qui les avaient conquis.
Et mon esprit s’est mis à travailler telle un moteur de Ferrari !
Etaient-ils des beaux parleurs qui s’amusaient uniquement à draguer ? Voulaient-ils se taper ma femme ? Accepteraient-ils ma présence si elle se laissait séduire par eux ?
Je n’osais engager la conversation sur ce terrain, mais eux s’en chargèrent.
Ils nous dirent que cela faisait plusieurs jours qu’ils nous avaient remarqués, que ce soit ici à la terrasse ou en ville. Que Christel semblait être une femme épanouie et n’était pas comme beaucoup de dames actuellement qui s’habillent sexy et s’offusquent lorsqu’on les admirent.
Je n’ai pu m’empêcher de ponctuer leurs dires en ces termes : "Oui, mais nous nous le faisons avec une idée bien précise".
"On s’en doutait un peu m’a répondu Yves (le plus jeune), mais sans être certains".
"C’est toujours difficile à savoir, surtout quand il s’agit d’un couple" a-t-il continué.
Visionnant à gauche puis à droite et constatant qu’il ne venait personne, j’ai soulevé quelque peu la jupe de Christel en leur disant que nous aimions offrir le bijou caché dessous.

La suite sera pour jeudi, amitié à tous.

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription