Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Offerte à mon meilleur ami

! Signaler un contenu abusif

Ce fut comme une évidence, il bavait devant elle et il ne l’a laissait pas insensible. Belle blonde sexy et coquine contre beau brun grand et puissant, ma belle femme de l’époque, hanches larges et belle poitrine contre mon meilleur pote, obséder notoire et bon coup évident. Je proposa le trio, comme alternative à une fin de soirée fade. Elle partit immédiatement se changer avec un grand sourire. Philippe se dévêtu rapidement et sans aucune pudeur devant moi. Puis affalé sur le dos, sur mon grand sofa, il commença à se masturber, parfaitement à l’aise dans l’attente de ma salope de femme. Je ne savais pas à l’epoque qu’il l’a baisait dans mon dos depuis de nombreux mois. Il me dit alors : Je ne veux pas que cela change quoi que ce soit entre nous ! ... masturbant puissamment son membre de taille repectable. A son retour, en jupe courte plissée bleu marine, talons aiguilles vernis de 12 cm et bas Wolford noirs, il se jeta sur l’offrande pour me laisser spectateur. Écartant vigoureusement son cache cœur rose comme ses cuisses, il empoigna ses gros seins et il l’a pénétra vigoureusement, string sur le côté et sans préservatif. Elle était totalement trempée ce qui me subjugua. J’ai marqué un temps d’arrêt, profitant du spectacle à quelques centimètres et en me masturbant. Je l’ai trouvé magnifique, ses grandes jambes écartées, l’une d’elle posée sur mon mollet et philippe bien profond en elle, allant et venant devant mes yeux. J’ai embrassé Sandrine la sentant bouger incessamment. Elle était comme dans un état second et j’ai introduit mon sex dans sa bouche grande ouverte du plaisir que lui donnait les grands coups de butoirs de son amant. Il m’a tendu la main comme pour fêter le bon moment en cour. Comme deux potes de l’armé sautant une pute. Je voyais cette grosse verge entrée et sortir du sex lisse, terriblement humide et ouvert de ma femme. N’en pouvant plus, j’ai défailli le premier dans sa bouche en l’insultant (réflexe plaisir ?) Philippe a suivi avec Sandrine l’agrippant convulsivement, ses beaux ongles rouges vernis posés sur ses larges épaules. Nous avons jouis tous les trois bruyamment... Un grand moment. Philippe est parti en faisant simplement la bise a Sandrine comme si rien n’était arrivé. Elle s’est déchaussée, nous sommes remonter dans la chambre, encore brûlant, elle a ôté son string, ses bas et vêtements et nous avons fait l’amour tendrement et voluptueusement. Tellement humide et chaud, c’était divin. Elle m’ a dit : sens-tu le sperme de se gros salaud en moi ? Allez vas-y inondes moi à ton tour ... Je t’aime !
Ps : Dans l’attente de vos commentaires et n’hésitez pas à me poser vos questions sur cette période qui fût très riche...

7 Commentaires

  • oui un peu plus développé ça aurait été super ! Merci !

  • Il ne s’agit pas de jouer avec n’importe qui. Merci Nicole pour vos encouragements et votre expérience. Revivre en écrivant c’est finalement très sympa. Le fluide, c’est l’essence même du plaisir et la finalité de l’acte. C’est une offrande et une libération. Nous souhaitons que le complice se régale jusqu’au bout, totalement et sans limitation, c’est ce qui l’aidera à être à l’aise pour que notre femme se régale et jouisse ainsi. En bon candauliste, nous la souhaitons souiller au plus profond d’elle même physiquement et intellectuellement. Un complice puissant et sans tabou, pour qu’elle nous revienne toujours plus amoureuse, le corps divinement sensuel et la libido exacerbé ... Salope ultime !

  • Remplie du sperme de nos amants !!!! Parce que y en a encore qui baisent sans protection ??
    Quelle inconscience ...

  • Merci pour ce récit, pour résumer ; "c’est terriblement bon le partage" !!

  • Rebonjour nicole
    Tout à fait d’accord avec toi, encore faut il le reconnaître. Un peu grâce à toi, c’est mon cas aujourd’hui pour le plus grand plaisir de jean
    Nini

  • Je serai peut être un peu crue : mais n’est ce pas cela que nos hommes candaulistes attende de nous ; qu’on s’offre a eux une fois qu’on est remplie du sperme de nos amants ? En tout cas mon Jacques adore ses moments où ilpeut me reprendre et me refaire jouir alors que je suis déjà pleine du sperme d’un amant.
    Mais parle nous aussi alors de cette période si riche comme tu le dis si bien.
    Nicole

  • Trop bien mais un peu court...mais continue..

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription