Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Nouvelle aventure.

! Signaler un contenu abusif

Salut !

Je reviens après un bon moment pour vous raconter une récente expérience qui en promet d’autres à venir (j’espère). Je fais une intro pour placer l’histoire dans le contexte.

Depuis presque 2 ans je sors avec Amélie, qui a 1 an de plus que moi, et avec qui ça se passe très bien, sur tous les aspects. Sexuellement elle est très "chaude", ça me comble parfaitement, elle aime beaucoup les relations très hards et les fantasmes assez éloignés de la norme.

Elle a eu beaucoup d’aventures avant, et a toujours eu de gros besoins sexuels, elle ne s’en cache pas. Moi aussi de toute façon.

Physiquement elle est très jolie, fine avec un joli petit cul, des petits seins, brune aux yeux très bleus, bref tout va pour le mieux.

Assez rapidement nous avons partagé nos fantasmes qui sont chacun à leurs manière peu traditionnels, et donc elle a cerné que j’aimais beaucoup l’idée qu’elle puisse coucher avec d’autres hommes que moi et être un peu salope.

Nous avons toujours beaucoup joué avec ça, quand nous faisons l’amour elle n’hésite pas à dire clairement qu’elle a envie de bites, de s’en prendre dans tous les sens. Souvent elle m’invente des scénarios, me racontant qu’elle vient de se taper un mec juste avant moi, qu’elle a joui très fort etc.

Elle sait que ça m’excite et n’hésite pas à en rajouter. Pour le moment c’était toujours resté de l’ordre du jeu sexuel, nous n’avions jamais envisagé de pratiquer réellement le candaulisme pour le moment. (même si je le souhaitais).

Depuis quelques mois la donne a changé, on sait qu’on va un jour ou l’autre s’y mettre, Elle est partante également. Elle commence à être vraiment coquine (on voudrait faire un plan à 3, où en gros je me retrouve une bonne partie du temps sur le côté, et je viens ensuite), elle me raconte que ça commence à bien l’exciter, quand elle se masturbe elle s’imagine en train de se faire baiser par d’autres mecs et moi dans un coin à la regarder, on s’amuse de plus en plus et j’en suis bien content.

On a un rendez vous la semaine prochaine dans un bar avec un mec rencontré sur un site connu des échangistes pour voir si ça colle et si on tente le coup avec lui. Mais une expérience est arrivée plus vite que prévue et totalement inattendue un vendredi soir il y a 2 semaines. Alors que ma douce était partie dans un bar avec des collègues à elle que je connais pas et que je restais à la maison devant la télé, j’étais crevé de ma semaine et refusais de l’accompagner.

Elle est rentrée vers minuit, je ne dormais pas et était toujours dans le salon, je remarquais que comme toujours elle s’était fait très jolie pour sa sortie, maquillage, jolie jupe plutôt courte et un petit haut blanc, le tout assez classe. Elle déposa ses clés et vint me rejoindre dans le canapé d’angle :
- "Je ne t’embrasse pas, j’ai beaucoup bu et fumé je dois pas avoir bonne haleine mon chéri"
- "Pas de soucis, c’était cool ?"
- "oui c’était sympa, le bar était cool on a bien rigolé"

Je remarquais à sa voix qu’elle était effectivement un peu ivre, cela ne me dérange pas, et je la connais, dans ces moments là elle est toujours très chaude (plus que d’habitude encore), et nous faisons systématiquement l’amour quand c’est le cas.

Elle me raconte sa soirée, et comme presque à chaque fois, un garçon est venu la draguer ouvertement, (elle est vraiment jolie, ça arrive tout le temps), ça a tendance à l’ennuyer plus qu’autre chose, mais elle en joue avec moi afin qu’on s’excite avec le sujet. Elle me dit d’ailleurs que le mec était vraiment mignon et plutôt sympa, je rigole et lui dit :
- "tu aurais voulu te le faire ?" en rigolant, ce à quoi elle me répond immédiatement
- "carrément, j’en ai vraiment eu envie, j’étais un peu bourrée et je me le serai bien tapé :)"

J’étais assez surpris qu’elle me l’avoue aussi clairement sans nuance, elle ne mentait pas du tout je le voyais, ça me faisait sourire, et pour tout dire, ça me faisait bander aussi.

Elle me connaît par coeur et savait très bien que ça déclencherait mon excitation, elle mis la main sur mon sexe et ri un peu
"j’en étais sûr que ça allait t’exciter", me dit elle
"tu aurais du le ramener"
"ça m’a effleuré l’esprit puisqu’il m’a proposé de me déposer en voiture à la fin de la soirée, mais je veux qu’on décide ensemble de notre première aventure de ce genre"
"ok je comprend",
pendant ce temps elle commençait à me branlait un peu, elle était silencieuse et me dit
"faut que je t’avoue mon coeur, je l’ai embrassé en fait, j’en avais envie, c’est pas lui qui a commencé, on fumait une clope dehors mes collègues étaient pas là je l’ai embrassé plusieurs fois à ce moment là", d’abord mon coeur a fait un petit bond, a m’a fait bizarre, mais c’est ce que j’espérais depuis un moment, donc j’allais pas gueuler maintenant, et ça m’a vraiment excité, elle l’a vu tout de suite, et elle a repris confiance, perdant l’air un peu coupable que je lisais sur son visage la seconde précédente, où elle m’avouait pour la première fois un début d’infidélité.
"Du coup on s’est embrassé pas mal de fois et j’ai accepté qu’il me dépose, mais je lui ai dit cash que j’avais un mec et que je ne voulais pas coucher avec lui, pendant toute la soirée il m’a fait du pied sous la table, et je lui rendais bien, ça m’a excité à mort j’ai même hésité à aller me calmer aux toilettes un moment, je devais être toute rouge à la table pendant toute la fin de soirée"
A ce moment là j’ai envoyé ma main entre ses jambes pour toucher sa chatte, et effectivement son string était trempé, vraiment mouillé, ma tendre mouille raisonnablement et là c’était flagrant qu’elle avait été très excité, ça redoublait mes envies, j’imaginais même une seconde qu’elle puisse être plein de son sperme, c’est un de mes fantasme, qu’elle rentre à la maison pleine après une soirée, je savais que ce n’était pas le cas mais j’étais tout de même super excité, j’ai failli jouir à ce moment là de sentir mes doigts plein de cyprine qu’il avait déclenché par ses baisers et ses clins d’oeil.
Elle était encore toute rose, et donc ce n’était pas que l’alcool qui l’avait rendu si chaude,
"donc après il m’a ramené en bagnole, en sachant que ça n’irait pas plus loin, mais bon il savait clairement que je le kiffais et que j’en avais envie même si j’avais refusé de laisser mon numéro. Dans la voiture il posait sa main sur ma cuisse dés qu’il n’avait plus besoin de changer de vitesse, il remontait clairement ma jupe, et j’arrivais pas à l’empêcher, je respirais fort et il savait que j’étais très chaude, tout le long de la route il a caressé ma culotte, il a vu direct que je mouillais et me l’a fait remarquer, il a continué, rapidement j’ai clairement appuyé sa main, j’ai remonté un peu ma jupe et j’ai écarté mon string, il m’a doigté pendant tout le chemin, j’allais exploser, j’ai joui à un moment mais discrètement, il n’a rien remarqué, il a continué jusqu’ici quasiment, je lui ai demandé de s’arrêter une rue plus loin au cas où" (elle me caressait les couilles à ce moment j’étais vraiment à 2 doigts de jouir, elle m’avait jamais autant chauffé, j’étais jaloux car je met toujours longtemps à la faire jouir de mon côté, mais terriblement excité aussi).
de savoir que sa chatte que j’avais dans la main, était rempli de ses doigts à lui juste 10 minutes avant me donnait envie de cracher mon foutre dans sa main à l’instant.
Elle a bien vu l’état dans lequel ça me mettait, elle avait repris cet air un peu coupable qu’elle avait auparavant, en fait ce n’était pas terminé.
Elle pris ma bite pour la branler doucement, et repris
"en gros il s’est arrêté la rue d’avant (j’habite un arrondissement de petites ruelles très calmes la nuit), on a discuté vite fait on a continué à s’embrasser, à un moment il a pris ma main et l’a posée sur sa bite il bandait à mort, j’ai pas réfléchi j’ai ouvert son jean et j’ai sorti son truc, il avait une grosse bite et il était au moins aussi excité que moi durant toute la route, je l’ai branlé un peu mais j’avais trop envie de le sucer, tu sais très bien comment je suis avec ça, du coup j’ai penché ma tête et j’ai commencé à le sucer, il relevait mes cheveux et avait l’air d’aimé du coup j’ai continué de plus en plus fort, sa bite était très grosse, impossible de tout prendre, je l’ai pompé en caressant ses couilles de ma main droite (celle qui tenait la mienne à ce moment même), au bout de quelques minutes il respirait rapidement j’ai senti qu’il allait venir il m’a prévenu qu’il allait bientôt jouir, du coup j’ai accéléré mes mouvements et j’ai senti son gland se durcir et ses couilles aussi, il a commencé à cracher dans ma bouche, j’ai reçu plusieurs saccades, il a déchargé pas mal, je l’ai gardé en bouche jusqu’au bout, au bout d’un moment j’ai relevé ma tête en faisant attention de tout aspirer pour pas le salir, je me suis remise de mon côté j’avais la bouche remplie de foutre et j’en avais sur les lèvres aussi, je me suis essuyé brièvement et j’ai tout avalé, je lui ai dit au revoir à ce moment là et je suis venue te rejoindre directement.
C’est pour ça je voulais pas t’embrasser tout à l’heure, j’ai encore le goût de son sperme dans toute ma bouche.."
A ce moment là elle me regardait fixement, sûre d’elle, j’étais vraiment surpris, elle s’est approchée doucement de mon visage, les lèvres finement entrouvertes. Elle a commencé à m’embrasser à pleine bouche, à tourner sa langue dans la mienne, j’ai joui comme jamais dans sa main immédiatement.

8 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription