Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Nous y sommes presque...

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Je publie ici mon premier post concernant mon expérience et espère que cela pourra intéresser certains d’entre vous.

J’avoue qu’il est assez difficile de me rappeler exactement le moment à partir duquel j’ai découvert ma nature candauliste. En fait, je crois y être arrivé assez progressivement.

Il est certain que l’un des premiers facteurs déclenchants se soit produit il y a près de 18 ans, lors d’un voyage en club avec ma femme, à Jerba en Tunisie.
Nous avions décidé de profiter tous les deux d’une séance de massage qui était proposée par le club en question. Il s’avère que, de retour de sa séance, ma femme m’informa qu’elle était presque persuadée que son masseur était allé un peu trop loin et s’était carrément masturbé sur son dos. J’avoue qu’à l’époque cela provoqua essentiellement en moi une grande colère et surtout beaucoup de jalousie et j’étais évidemment prêt à m’en expliquer avec lui et surtout à aller me plaindre auprès de sa Direction. Cependant, après une longue discussion avec ma femme, je finis par m’en dissuader et de faire comme si de rien n’était. Nous ne voulions pas créer de scandale, mais plutôt profiter de nos vacances en amoureux. Il n’en reste pas moins que ce dernier n’hésita pas de proposer à ma femme, à une ou deux reprises, de la masser gratuitement à nouveau, si elle le souhaitait.

Le deuxième évènement marquant remonte à environ il y a cinq ans. Là encore, ma femme m’informa qu’un collègue d’une filiale appartenant à la société pour laquelle elle travaillait et qu’elle rencontrait assez souvent lors de réunions de travail, lui avait fait à plusieurs reprises quelques avances en lui proposant d’aller boire un coup. Ma réaction ne fût en aucun cas aussi tranchée qu’en Tunisie. Entre temps, en effet, j’avais pas mal évolué et la « séance de massage » alimentait assez souvent nos fantasmes respectifs lors de nos moments intimes. Je me rappelle avoir carrément suggéré à ma femme d’accepter les invitations. Malheureusement, la crainte de mêler sa vie privée à son activité professionnelle l’emporta et elle déclina systématiquement…

Il y a eu, quelque temps après, un autre évènement. Nous avions décidé, un jour, d’aller boire l’apéro dans un petit bar sympa, à la sortie du bureau. Tous se déroula parfaitement si ce n’est que, lors du passage en caisse pour régler l’addition, le serveur demanda à ma femme si elle était mariée. A mon grand étonnement, elle répondit que non. Ce dernier lui demanda alors son numéro de téléphone, sans hésiter et sans même s’interroger sur qui je pouvais donc être. Là encore, malheureusement, la gêne l’emporta et elle s’en sortit en faisant mine de prendre la chose à la rigolade. Je pris alors conscience que j’avais apprécié qu’elle se fasse approcher par d’autres hommes en ma présence et je n’hésitais pas à le lui avouer tout de suite, en lui reprochant de ne pas avoir répondu aux avances du serveur.

Inutile de vous dire que le fantasme s’est renforcé, mieux dessiné et que j’en avais même découvert la définition, j’étais candauliste et nous en parlions de plus en plus librement et de plus en plus souvent sans vraiment savoir, ni elle, ni moi, comment et surtout si nous voulions vraiment le réaliser.

Et puis, de façon tout à fait fortuite, il y a environ quatre mois, ma femme a reçu une invitation Facebook de son ex, avec lequel elle avait eu une relation qui avait duré sept ans et dont elle n’avait plus de nouvelles depuis près de vingt ans. J’étais avec elle à ce moment-là et elle ne put s’empêcher de m’en informer immédiatement en disant que, le connaissant bien, il devait très certainement avoir divorcé.

J’ai fini par la convaincre, non sans mal, d’accepter cette invitation. Bien m’en prit, car ils ont commencé tout d’abord à échanger par écrit, puis à se contacter téléphoniquement, pour ensuite se voir une première fois, il y environ trois mois. Il n’est évidemment pas au courant du fait que je suis tout à fait consentant. Depuis, ils se voient pratiquement toutes les semaines pour passer l’après-midi ensemble et il est également arrivé, deux ou trois fois, qu’ils soient sortis dîner ensemble.

Ma femme était un assez nerveuse au tout début et même très gênée de se lancer dans cette aventure. Nous sommes inévitablement tous très conditionnés par notre éducation judéo-chrétienne, qui constitue un sacré frein à ce genre de « transgression », mais le fait d’en parler beaucoup, d’échanger et de tout nous dire a fini par briser en partie ses tabous.

Il a osé l’embrasser, il y a un peu plus d’un mois. Elle s’est laissée faire et depuis les choses évoluent de rencontre en rencontre. Ils passent de longues heures ensemble, se tiennent par la main, s’embrassent et se caressent beaucoup. A chaque retour « d’escapade », ma femme me raconte tout.

Avant-hier, ils ont passé l’après-midi à se balader dans un grand parc, en banlieue parisienne. Il faisait très chaud et ils ont décidé de s’allonger sous les arbres, à l’ombre. Cela a été un premier grand moment d’intimité pour tous les deux. Il n’y avait pratiquement personne et ils ont en effet pu se caresser beaucoup plus que d’habitude. Cette fois, il il s’est aventuré vers son entre-jambe et a pu redécouvrir et toucher à nouveau le sexe parfaitement épilé de ma femme. Elle en a fait de même et, elle aussi, a glissé sa main dans son pantalon pour le caresser. Elle m’a dit qu’il est épilé, tout comme moi, ce qui n’est pas sans nous plaire à tous les deux.

Nous avons parlé autour d’un verre, à la terrasse d’un bar, dès son retour. Nous faisons très souvent cela. C’est devenu en quelque sorte une petite tradition, un moment durant lequel, les yeux dans les yeux, nous jaugeons nos réactions respectives et nous nous enivrons de mots et de ces expériences nouvelles et si excitantes à la fois.
Et puis, plus tard, dans l’intimité de notre chambre, nous nous redonnons libre court à notre excitation.

Ils ont déjà programmé de se voir chez lui d’ici mi-juillet. Il vit en effet avec ses deux fils et il n’est pas si simple pour lui d’être seul à la maison afin de pouvoir accueillir ma femme. Il en est de même pour nous car nous avons aussi des enfants qui vivent à la maison. Cependant, son plus jeune devrait partir quelques jours en stage à l’étranger et le plus grand travaille toute la journée.

Je pense pouvoir dire que nous attendons tous avec impatience ce moment. Ma femme s’est beaucoup plus libérée depuis quelque temps et bien qu’elle redoute toujours un peu ce moment, plus par timidité qu’autre chose, elle se dit désormais prête à se faire « féconder » par un autre homme.

Je ne manquerai donc pas de revenir vers vous dès que possible pour pouvoir vous en dire plus.

7 Commentaires

  • Bonjour à tous,
    Je tiens à vous préciser que ma femme n’a absolument jamais caché à son ex qu’elle etait mariée... Il est donc parfaitement au courant. Par contre, lui ne sait tout simplement pas que je suis consentant. Il pense que ma femme le voit à mon insu.

  • Merci de votre témoignage… j’avoue que il y a tout de même une dimension g^énante dans ce récit… Son ex n’est pas au courant qu’elle est mariée… ce n’est pas très honn^te. Il a le droit de savoir qu’il est dans une entreprise candauliste…

  • Même si cela a arrêté quelques éventuels partenaires, Christel ne cache jamais que nous sommes mariés et que nous aimons que je je sois présent la plupart du temps. De plus, cela permet de faire comprendre aux coquins que ce ne sera que sexuel et sans attache.
    Mais, comme vous, lorsqu’elle "joue" sans moi, elle me raconte avec le plus de détail possible. Nous aimons aussi qu’elle me l’écrive sur papier. Je le lis en étant seul (ce qui m’excite déjà très fort) puis en parlons couchés dans la pénombre dans la chambre. Je garantis une nuit d’ivresse !

  • superbe aventure pour vous deux !
    pour notre part par contre, Madame ne cache pas qu’elle est mariée et c’est même une règle que de dire qu’elle l’est, et que dans le cadre de notre sexualité elle a totalement le droit de trouver des amants et offrir son corps à qui bon lui semble ..

  • Très beau récit en effet , mais vous cherchez a ce quelle se fasse fécondée par un autre homme ou quoi ?

  • Se faire "féconder" par un ex, je pense que se serait une erreur pour votre couple. Mais, bon, c’est votre choix.

  • Superbe histoire !
    Merci :)
    Et vivement la suite de vos aventures ...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription