Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Notre saint valentin épisode 2

! Signaler un contenu abusif

Voici comme promis à Tony, à shali22, à Madonna et à tous les couples qui prennent plaisir à lire le récit de mes aventures, la suite de mon cadeau de Saint-Valentin que j’ai fait Christophe mon amour.

Je ne sais pas si vous avez lu mon précédent récit mais j’ai rencontré Gilles seule Christophe ne le connaissait donc pas mais il savait bien que j’avais une aventure avec un amant, j’avais son plein accord car il prenez plaisir à passer sa langue sur mon abricot alors que Gilles m’avait prise moins de 30 minutes avant.

Gilles est un homme intelligent, joueur et qui me convient en tant qu’amant. Bien que ne connaissant pas la pratique du candaulisme, il ne la pas perçu de façon négative et c’est très vite adapté au fantasme de notre couple. Bien entendu il avait tout à gagner et moi aussi d’ailleurs.

Pour ne rien vous cacher nous avons eu de nombreuses aventures tous les deux que ce soit au début à l’hôtel, dans sa voiture, dans un parking, ou à son bureau.

Cette fois-ci j’avais décidé de partager le plaisir que je prenais avec lui. Je voulais que Christophe voit comment sa petite chérie prenait son pied avec un autre. Parfois il m’arrivait de ressentir certaines pulsions de domination.Il faut bien avouer, que voir Christophe à genoux me relevait la jupe et me lécher le sexe aussitôt rentré avait de quoi développer un léger penchant à la domination.

J’ai confié à Gilles mon projet de feindre d’être surprise en sa compagnie dans le lit conjugal par Christophe mon amour. Gilles n’avait jamais vécu une telle aventure, mais l’idée de me prendre dans mon lit ne lui déplaisait pas bien au contraire.

Mais je voulais plus, je voulais que Christophe ait vraiment le sentiment d’être trompé. Pour cela, j’ai demandé s’il était possible de faire un test sanguin afin que nous puissions faire l’amour sans préservatif.

Il me confiait que cela faisait longtemps que l’idée lui trottait dans la tête mais qu’il n’osait pas formuler cette requête de peur de s’entendre dire que seul le préservatif lui était réservé.

Pour ma part, j’ai toujours fantasmé sur le fait de faire amour un homme autre que le mien sans préservatif mais sans risque bien entendu. Des le lendemain et après avoir vu mon médecin traitant, je me retrouvais au laboratoire d’analyses.

Il ne fallut que quelques heures pour obtenir les résultats négatifs aux tests HIV et autres infections sexuellement transmissibles.

Quelques jours plus tard, alors qu’avec gilles nous nous étions accordés deux heures crapuleuses, je retrouvai dans mon sac à main, sa feuille d’analyses elle aussi vierge de toute crainte d’être contaminé par quelques maladies sexuellement transmissibles que ce soit.

Être prise sans préservatif, pouvoir lâcher prise sans inquiétude, cela faisait bien longtemps que je n’avais envie. Je voulais partager ce moment avec mon amour c’est la raison pour laquelle alors que j’aurais largement pu profiter de l’aubaine, j’ai attendu la Saint-Valentin pour offrir ce plaisir mon amour.

Mardi à la veille de la Saint-Valentin, alors que j’avais les jambes écartées et que Gilles faisait aller et venir ses doigts dans mon intimité, je lui criai alors qu’il ne faisait jouir :
- « j’ai tellement envie de te sentir te vider en moi »
- « bientôt ma belle, dès demain je prendrai plaisir à te prendre et jouir en toi devant ton mari »
- « il me tarde Gilles, j’en peux plus d’attendre ! »
Et le plaisir m’emporta. Dès le lendemain nous nous sommes retrouvé, mais ça c’est une autre histoire. Voilà les préparations de ma Saint-Valentin.

Mais dites-moi les coquins, je suis la seule femme excitée à l’idée d’être prise sans préservatif et sans risque par son amant et devant mon homme ?

J’aimerais bien partager avec vous ce désir que je ne comprends toujours pas (il n’y a pas de différence physique dans un rapport avec ou sans éjaculation) mais qui m’excite vraiment.

Si vous aimez mon récit encouragez moi les chéri(e)s. Bisous et à bientôt.

3 Commentaires

  • Coucou
    Non, moi aussi j’ai fait faire les tests nécessaires au chéri de ma femme pour qu’il la prenne sans préservatif
    Et ensuite, quand ils ont fini, sa mouille a bien plus de goût

  • salut
    je te soutien entierement ! avant de laisser ma femme ’baisee’ avec un amant sans preservatif j’en est parler a notre d’hermato.qui savait que nous etions libertins elle approuva car elle meme avais horreur des ’capotes’ mais c’etait obligatoire ! elle me fit une ordonnance et me dis , faite ses tests la ! je vous apel pour le feu vert ou rouge choisissez un mec et le faite le ensemble dans le meme labo et la pas de risque ! enfin moins de risque ! c’etait de feu entre les cuisses de ma cherie cette nuit la !
    bises

  • bravo mais ne nous laisse pas sur notre faim, racontes nous la suite viiite
    je bande deja

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription