Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Notre première sortie en couple en club libertin suite

! Signaler un contenu abusif

Quel ravissement, la voir couchée sur le dos les jambes semi fléchies et les cuisses largement ouvertes, remontant ses genoux à hauteur de son visage afin de sentir encore plus profondément les vas et vient de notre charmant masseur, les autres libertins célibataires s’étaient placés aux côtés de ma femme, ils avaient tous naturellement retirés leurs sous vêtements et masturbaient leur verge afin qu’elles soient digne des mains ou de la bouche de ma muse.

Notre masseur jouit dans un râle digne de celui du cerf en période de rûte.Un des libertins pris place sa verge proche du visage de ma femme, elle le masturba en premier lieu pour ensuite le prendre dans sa bouche, sa verge était longue et grosse mais pas trop et le gland énorme et turgescent.

Les trois hommes tantôt embrassaient ma femme et tantôt la caressaient, la masturbaient avec infiniment de sexualité sauvage et à la fois énormément de respect presque divin pour cette femme d’exception.

Le premier amant à la verge superbe qu’elle venait de goûter dans sa bouche s’approcha de son sexe mais étonnamment il perdait ses effets au moment de la pénétrer, elle le replaça à hauteur de sa bouche et ne cessa de régulièrement le mettre au sommet de son érection par ses mains et sa langue douée.

Un des deux autres pris place entre les cuisses de ma femme et lui assaini de superbes et longs coups de verges,elle était très excitée et montait de plus en plus vers l’extase.

Cet amant-çi jouit rapidement il laissa place à un homme de grande taille avec un petit ventre qui lui eu le don de la faire grimper encore plus haut vers les sommets de l’excitation.

J’ai découvert car elle me l’expliqua qu’un homme bien monté à la verge digne de son fourreau avec un petit ventre amplifiait le plaisir, son ventre frottant avec poids sur le clitoris et la grosse verge comblant son vagin, cela doublait les sensations. ( les tablettes de chocolat que je me fixe à avoir ne sont donc pas nécessaires ;lol).

Elle le sentait tellement bien qu’elle remonta encore plus ses genoux poussant ses fesses et son pubis vers le haut afin de le sentir encore plus fort.

Pendant ce temps je me plaisais à la voir excitée et des sensations de ces hommes et de me permettre de lui glisser des mots crus sexuels aux oreilles (tu aimes cela hein ma délicieuse prêtresse de sexe..., tu aimes être prise comme une superbe pute n’est ce pas ?..., tu adores ces belles queues hein..., tu en veux plus ma salope ... (ceci dit en dehors du contexte serait préjudiciable et abominable mais dans ce moment de forte excitation amplifiait les sensations).

Il faillit lui arracher un orgasme mais elle préféra me l’offrir, l’homme au petit ventre jouit abondamment dans son préservatif et elle le repoussa et vint s’asseoir sur ma queue tendue, les autres hommes et deux couples nous regardaient comme deux assoiffés de sexe elle jetait littéralement son bassin sur ma verge, de grands claps de nos deux pubis éclataient aux oreilles des voyeurs, nos râles étaient de plus en plus forts, nous finîmes par jouir ensemble d’un orgasme libérateur et sublime.

Mon sperme jaillit à plusieurs coups à chacune de ses ruades. Nous eûmes droit et des petits bravo sympas des voyeurs et des partenaires respectueux qui s’étaient offerts à ses envies. Une envie infinie de nous désaltérer se fit sentir et nous rejoignîmes l’espace disco du club libertin.

6 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription