Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Notre première sortie en couple en club libertin

! Signaler un contenu abusif

Nous avions décidés ce soir là de faire notre première sortie en club en mode couple,nous étions bien évidemment loin d’être des jeunes débutants dans ce milieu mais dans nos vies antérieures nous sortions ou en mode célibataires ou alors dans nos précédents couples cela ne se passa pas toujours agréablement.Avant la sortie un mélange d’excitation et de crainte embaumait nos sens, les miens en tous cas.
Arrivés au club le dress code tenue sexy était de mise, nous nous changeâmes donc dans les vestiaires. Ma superbe compagne était vêtue d’un bustier poussant en avant sa superbe poitrine généreuse, un porte jarretelle retenait des bas masquant à peine son pubis rasé.
Nous prîmes d’abord l’apéro au bar du club et là déjà je remarquais le regard tantôt des couples, tantôt des femmes et tantôt des hommes seuls sur les courbes sensuelles de ma femme, cela m’excitât directement et retira les quelques craintes encore vivantes en moi. Ensuite un repas au buffet bien achalandé accompagné d’un bon vin ôta toutes mes inhibitions.
Nous rejoignîmes ensuite le bar discothèque du club, des couples étaient à danser ,d’autres à boire et papoter, nous assaillant sur des tabourets hauts à côté d’une table mange debout. J’avais déjà remarqué le regard appuyé d’un beau ténébreux de type méditerranéen sur ma femme, je ne savais pas qu’elle lui avait déjà marqué du regard son accord s’il se rapprochait de nous...mmmm
Je lui tournais le dos,lui assis à la table haute derrière nous. Ma femme le regarda à plusieurs reprises. Je le devinais à nous mater. Assise comme elle l’était il devait voir le haut de ses cuisses et plus que deviner son sexe à nu sous le tissus du porte jarretelles.
je me mis en besogne de caresser et embrasser ma merveilleuse compagne. elle se laissa faire mes mains caressaient tantôt le haut de ses cuisses et tantôt palpaient ses seins. Après très peu de temps je sentis la présence du gars à nos côtés,nous étions tous deux debout de part et d’autre de ma muse. Pas fermée du tout elle avait largement ouvert les cuisse , toujours assise.Moi affairé à dénudé l’un de ses seins et à embrasser goulûment son téton ,je le découvris embrassant ma femme, quelle excitation de voir tournoyer leurs langues, descendant sa bouche vers son autre sein il faisait de même que moi, il lapait ses têtons, en remontant ma main vers l’entre jambe de ma nymphe, je découvris avec ravissement les doigts de notre inconnu occupé à masturber son clitoris et à jouer de l’anneau piercing qui coiffe celui-çi. Le sexe était déjà ruisselant de désir. Ma femme jouait aussi de nos deux verges tendues sous les slips.je voyais aussi bon nombre de couples dans l’espace bar à nous regarder. A un moment notre inconnu proposa à ma muse de nous emmener dans l’espace des alcôves et de là la masser à l’huile de massage ( un homme bien organisé ,lol).
Nous traversâmes le club , elle nous tenait la main à tous deux et nous prîmes place dans une alcôve dont la porte d’accès se fermait.
Elle se déshabilla et couchée sur le ventre lui offrait son dos et ses longues jambes et ses adorables fesses à masser.Elle écartait d’ailleurs largement les jambes à chaque fois que les mains masseuses frôlaient l’entre jambe.
Elle se tourna et lui offrit ses seins sublimes et généreux à masser ainsi que son sexe à la vulve gonflée de désir. Je me couchai à côté d’eux et profitais du spectacle.
IL se déshabilla ,elle, le suça généreusement, avalant profondément son chibre.
il se mit en besogne de la pénétrer avec fougue, elle excitée comme une adorable prêtresse de sexe en redemandait, je lui glissai un mot à oreille ,tu aimes cela, elle de me répondre ouuiiiiiiii, tu en veux encore ? elle de me répondre ouiiiiiii
tu veux d’autres verges pour ton plaisir ? elle de me répondre ouiiiiiiiiiii. Je quittai l’alcôve en les matant en plein rûte, ma verge tendue de désir de la voir jouir, et au travers du dédale de couloirs obscure du club je me mis en tâche de dégoter des célibataires pour elle. Je n’eus aucun soucis à dégoter trois hommes seuls qui me suivirent. Rentré à nouveau dans l’alcôve je découvrais la superbe verge tendue de ce libertin entrant et sortant du fourreau de son vagin. Elle gémissait de plaisir , les trois hommes prirent place à leurs côtés , elle en masturbait l’un puis l’autre, elle me regardait tout le temps dans les yeux ,voyant mon excitation communicative...
LA suite si vous le désirez....

6 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription