Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre première soirée en Club Libertin

! Signaler un contenu abusif

Bonjour, tout d’abord je tiens à préciser que cette histoire est entièrement vraie ! Séverine et moi sommes en couple depuis deux ans et demi. Elle, 38 ans,châtain cheveux mi long, 1m67, yeux noisette, une silhouette fine avec une jolie 90C qu’elle s’est faite refaire après ses trois accouchements. Moi, 37 ans, Brun, yeux marron, silhouette fine avec quelques beaux restes des sports que j’ai pu pratiquer par le passé. 1m77, 74 kg. Séverine et moi, avions décidé de retourner une nouvelle fois dans ce club libertin où nous avions découvert tous les 2 un univers qui nous était jusqu’à présent inconnu. Mais avant de vous raconter cette deuxième fois revenons au commencement.

La première fois que nous y sommes allés c’était pour mon anniversaire, en juillet 2015, et je lui avais proposé sous forme de défi.

- "Cap ou pas cap ?"

- "Cap !"

- Pour mon anniversaire je souhaite que nous allions dans un club libertin comme nous l’avions déjà évoqué.

- D’accord !

Nous en avions déjà parlé suite à une soirée dans une discothèque traditionnelle (sur la promenade des anglais), ou nous avions fait l’amour sur la banquette et ainsi assouvi un fantasme commun.

Nous avions apprécié l’idée de liberté que nous pouvions avoir dans ce genre de lieu où tout était permis, rien d’obligatoire et surtout aucun sentiment de jugement de la part des autres participants.

Ce club est en fait une ancienne villa qui a été réaménagé en boîte de nuit dans les alpes maritimes. Au rez-de-chaussée tout semble comme une boîte de nuit ordinaire à la différence qu’une grande estrade trône sur le bord de la piste, et les personnes présentes sont toute vêtue très légèrement surtout les femmes. Nous avons commencé paisiblement la soirée ici, commandant une bouteille de Rhum. Dansant et buvant, regardant certain(e)s s’adonner à des démonstrations érotique. L’alcool aidant, nous nous sommes vite accoutumé au lieu. Je devenais coquin avec ma femme qui semblait parfaitement jouer le jeu. Je l’embrassais tout en la caressant sous sa robe. Assez courte, noire, très décolleté avec un dos nue. Je lui avais acheté cette tenue l’après midi même pour l’occasion. Nous avion fait les magasin ensemble. Elle portait également des bas avec des portes jarretelle et des talons haut. Pas de soutif ni de string évidemment ;)

- Il faut que j’aille au toilette, me dit-elle

- Je t’accompagne

Arrivés devant la porte, elle me tira avec elle et ferma la porte. Elle m’embrassa fougueusement, s’assit sur les toilettes, déboutonna mon pantalon pour en sortir mon sexe qui n’avais presque pas débandé depuis un petit moment, et entama une délicieuse fellation comme elle sait si bien le faire ! Alternant succions et gorge profonde. Je la releva, la retourna en soulevant sa robe et la pénétra sans effort tant elle était mouillée ! Nous avons continué ainsi quelques minutes jusqu’à entendre du bruit derrière la porte ce qui me poussa à stopper.

- On devrait libérer les toilettes, lui dis-je
Elle était déçue de ma réaction et me le fît savoir. Quel idiot !

Nous nous sommes décidés après un long moment à boire, danser et surtout se chauffer, de monter découvrir le premier étage : Les coins câlins ! Ce sont en fait une succession de pièces avec chacune un thème particulier : Énorme lit à baldaquin qui pouvait accueillir plusieurs couple, une pièce “prison”, une pièce noire, une pièce tendance SM soft, Glory Hole, pièce privé mais avec une vitre, douches....
C’est dans la pièce du Glory Hole que nous avions fait l’amour pour la première fois dans ce club. L’endroit était assez exigu, mais cela n’a pas empêché un couple de venir nous rejoindre. Ce couple et nous, faisions l’amour côte à côte. Environ nos âges, elle blonde avec une poitrine assez opulente et lui brun assez fin et un sexe qui me semblait de taille normal. Difficile de se souvenir en détail, surtout au vue de la faible luminosité qu’il régnait dans cette petite pièce. Alors que j’allais et venais entre les cuisses de ma femme, une main se tendit vers son sein. Cette femme blonde avait franchit un pas que nous n’attendions pas. Cela m’a terriblement excité et encore plus lorsque monsieur fit de même ! Nous avons donc fait l’amour à côté de ce couple, ma femme se faisant parcourir furtivement de temps à autres le corps par ce couple. Je regardais régulièrement chacun d’eux et souriais coquinement, surtout à monsieur, en guise d’encouragement. L’ambiance était particulièrement étrange. C’était une première pour nous. Lorsque ma femme me chevauchait , au moment de mon éjaculation, je senti la main de la femme saisir mon sexe entre mes jambes pour le branler dans celui de ma femme ! Quelle synchronisation ! Nous nous sommes étreint ma femme et moi, et le couple repartit après avoir joui, eux aussi, presque au même moment. Nous avons continué la soirée jusqu’à 6h du matin, retournant plusieurs fois dans les coins câlins, sans revoir notre couple que je cherchais du regard. Nous y avons testé le grand baldaquin, et toujours des mains qui se baladent, tantôt rejetées, tantôt "autorisé" par ma femme et moi. Toujours cette même excitation de la voir se faire toucher par des inconnues, homme ou femme.

Nous avons ensuite jeté notre dévolu sur la chambre noire ! La seule lumière qui y pénétrait était celle du couloir, une lumière rougeâtre qui rendait l’étage mystérieux et envoûtant. Deux banquettes assez large face à face, espacées de 2 mètres environs. Sur une des banquettes un couple. L’homme, cheveux grisonnant, se faisait chevauché par une demoiselle que j’avais peine à distinguer. Nous avons pris place sur la banquette d’en face, adoptant la même position. J’eu envi de me rapprocher de ce couple pour provoquer une situation similaire à celle du Glory Hole. J’agrippais ma femme par la taille et la portais jusqu’à la banquette du couple. A peine les fesses posées, Séverine me demanda de revenir sur mes pas, ce que je fis. La pièce se remplit petit à petit. J’avais positionné ma femme à genou sur la banquette, bras appuyé sur le dossier. A côté de nous, un couple avait pris place, dans la même position que nous. J’ôtais une main des fesses de ma femme, qui fût aussitôt remplacé par celle de l’homme qui se tenait à mes côtés. Ma femme ne se rendit pas compte du changement, ou peut être l’a-t-elle laissé faire ?? A nouveau je me sentis surexcité !! J’alternais entre son vagin et son anus et rapidement je me déchargeais une fois de plus au fond d’elle, au fond de ses fesses.

Sur le chemin du retour, c’est elle qui conduisait. Je ne manquais pas de titiller son clitoris et d’embrasser ses seins jusqu’à la maison, ou nous avons refait l’amour en tête à tête.

Le lendemain nous avons reparlé de la soirée. Nous avons adoré tout les deux, même si Séverine m’a dit que les attouchements de ce couple l’ont quand même un peu dérangé sans pour autant se souvenir de l’épisode de l’éjaculation. Je la cru qu’à moitié… . Pour ma part je lui ai avoué une forte excitation. Elle ne rajouta rien de plus à mes dires. J’ai hâte d’y retourné !! En espérant qu’elle prenne du plaisir à la pluralité et que nous passions le cap.

2 Commentaires

  • C’est un bon début mais je suis d’accord avec ce que dit Cris, avancez doucement et discutez encore et encore… histoire d’harmoniser les violons ! -)))

  • Bonjour,
    Nous avons commencé un peu comme vous, mais plus doucement les apm ce sont suivies en augmentant à chaque fois.
    bonne continuation, avancez doucement et discutez beaucoup de votre soiree, de vos ressentis .

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription