Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre première fois : dans un sauna libertin

! Signaler un contenu abusif

Je voudrais évoquer ici notre première expérience libertine qui date d’un mois.
Il y a très longtemps que je fantasmais de voir ma femme faire l’amour avec un autre homme devant moi et je suis arrivé à mes fins.
Au début de notre relation, je l’avais trouvée assez libérée. Elle aimait beaucoup faire l’amour. Mais avec la naissance de nos deux enfants, nos rapports sexuels se sont de plus en plus espacés.
Mon épouse, Eliane, a 62 ans, femme bcbg comme on dit, 1m60, 47 kg avec une poitrine 85 B Elle parait 10 ans de moins et elle est toujours séduisante. Elle est sportive et dynamique.
Pour ma part, j’ai 64 ans et j’avoue que j’ai plus de difficultés à avoir une bonne érection durable.

J’ai vendu mon entreprise il y a 2 ans maintenant et nous profitons enfin de la vie. Nous voyageons beaucoup tant en France qu’à l’étranger.
Depuis deux ans je passe également beaucoup de temps devant mon ordinateur et j’ai consulté des sites qui évoquaient le caudalisme. C’est comme cela que mon désir de voir ma femme avec un autre homme m’est revenu à l’esprit.
Les conseils donnés pour y parvenir par des sexologues ou des internautes étaient diverses et variées. J’ai beaucoup réfléchi à la manière d’arriver à mes fins en tenant compte de la personnalité de ma femme.
J’y suis allé avec patience durant plusieurs mois. Je me suis montré plus proche, parlant davantage, communiquant mieux tous les deux.
Et sexuellement, petit à petit, nous avons repris nos ébats mais mon problème d’érection me gênait. Je faisais jouir ma femme en lui doigtant la chatte et en lui faisant un cunnilingus en même temps. Elle réclamait mon sexe mais je n’arrivai pas à la pénétrer. Nous en avons parlé. Je lui ai dis que j’avais besoin d’être très excité et je lui ai fait part de mon envie de la voir avec un autre. Elle a d’abord repoussé catégoriquement l’idée. Puis peu à peu, cela l’excitait de plus en plus que je lui en parlé pendant que je la caressait. Et elle jouissait plus fort lors de ces moments là.
Et puis il y un mois elle m’a dit qu’elle était prête à essayer si cela me faisait tant plaisir.
Nous avons discuté de cela ensemble. Comment faire ? Nous avions diverses possibilités.
Nous nous sommes inscrits sur un site de rencontre. Nous avons reçus de très nombreuses propositions. Mais l’idée de nous rendre chez un inconnu ou de faire cela dans une chambre d’hôtel ne lui plaisait pas du tout.
Alors je lui ai soumis l’idée que nous allions dans un club ou un sauna libertin. Ainsi, nous pourrions simplement voir l’ambiance t ne rien y faire si elle n’en avait pas envie.
J’ai sélectionné sur internet un sauna libertin de Nantes (ceux qui fréquentent ce club le reconnaitront à la description des lieux). De nombreux témoignages d’internautes donnaient des avis très favorables sur la tenue, l’ambiance et la propreté de l’établissement. Ma femme m’a totalement fait confiance sur le choix. Ce genre d’établissement accepte certains jours uniquement les couples mais à d’autres des couples et des hommes seuls. C’est sur une date de soirées ‘’mixtes’’ que nous avons fixé la date de notre soirée.
Nous sommes allés dîner dans une grande brasserie de la ville. Nous parlions de choses et d’autres mais je voyais dans l’attitude de ma femme une certaine appréhension avec le temps qui passait et en même temps un regard coquin.
Après le dîner accompagné de champagne et de son vin préféré, je lui ai demandé si elle était toujours partante pour aller au sauna.
« Pourquoi ? tu ne veux plus y aller ? » me répondit elle.
Nous nous sommes dirigés main dans la main vers le sauna qui ouvrait ses portes à 21h.
Il était 21h15 quand nous sommes arrivés.
Un petit SAS avec la caisse. Une sonnette pour prévenir que nous attendions. Un homme souriant nous a souhaité la bienvenue et encaissé le prix de nos entrées. Il nous a ensuite ouvert la porte donnant accès au club.
Très aimablement, il nous a remis a chacun une clef de vestiaire, une grande serviette éponge à Eliane et une plus petite pour moi. Il nous a précisé que nous étions les premiers clients et qu’en général cela s’animait à partir de 22h. Il nous a indiqué les vestiaires et précisé que passer sous la douche était obligatoire avant l’accès au sauna, à la balnéo ou au hammam.
Nous sommes allés aux vestiaires et nous sommes dévêtus entièrement et ceints de nos serviettes, Avec son drap de bain Eliane pouvait cacher sa poitrine et le drap descendait à mi-cuisses. Pour moi, la seriette me faisait l’effet de porter une mini-jupe tellement la serviette était petite.
Eliane était un peu gênée quand même. Heureusement il n’y avait encore personne. Nous avons fait rapidement un tour du rez-de-chaussée en découvrant les installations.
A gauche un bar avec piste de danse, des banquettes et fauteuils, a droite un petit passage avec des douches et un le sauna. A quelques mètres, une porte vitrée donnant accès au hammam qui était dans une pénombre totale mais ou régnait une bonne chaleur humide lorsque nous
Profitant qu’il n’y avait personne, j’ai proposé à ma femme que nous montions à l’étage pour visiter. Un couloir avec des cabines climatisées assez petites. Une avec miroir, une totalement dans le noir, une avec grand matelas au sol etc… puis un couloir dans le noir total qui menait ensuite à un coin avec banquettes dans la pénombre puis un escalier qui redescendait aux vestiaires.
Nous sommes redescendus et nous sommes installés sur une banquette au bar.
Le patron est venu nous saluer et nous a demandé si nous connaissions le club. Nous avons dit que non et que c’était la première fois que nous venions dans un sauna libertin.
Il nous a précisé le fonctionnement du club et surtout insisté sur le fait que si un homme devenait inconvenant, il suffisait de lui dire non poliment et que personne n’insisterait ; « c’est la règle, et si quelqu’un se comporte mal, vous nous le signalez nous le prierons de quitter l’établissement. Je vous souhaite une excellente soirée »
Une musique d’ambiance jazz était diffusée, la lumière tamisée était agréable et rendait ma femme encore plus belle et désirable. J’ai commandé une bouteille de champagne.
Nous buvions tranquillement et commencions à nous demander s’il y aurait du monde mais vers 22h, cela a commencé a s’animer un peu.
Tout d’abord deux couples sont arrivés. L’un de nos âges et l’autre de 40 ans environ.
Et puis des hommes seuls. En l’espace d’un quart d’heure, nous étions 3 couples et 5 hommes seuls. Je demandais à Eliane si tout allait bien. Elle me sourit en disant qu’elle était bien surtout avec le délicieux champagne. L’ambiance était détendue, sympa. Les hommes regardaient les femmes présentes. Ils étaient tous assis au bar. Un était assis de sorte que sa serviette soit écartée et que son sexe soit visible. Et puis un homme de d’une trentaine d’années est arrivé. Bel homme, assez grand, bien foutu, brun.
Ma femme l’a aussitôt remarqué mais je vis qu’il avait aussi regardé mon épouse. Il s’installa au bar, pris une consommation puis se tourna vers la salle et fis un tour d’horizon visuel de la petite salle. Son regard s’arrêta sur nous. Visiblement, Eliane avait l’air d’avoir retenu son attention. Je me penchais vers elle et lui dit à l’oreille : « Beau jeune homme !! Il te plait ? »
Pour toute réponse, Eliane me fit un grand sourire. Je regardais vers lui et il compris que’il pouvait venir nous aborder, ce qu’il fit. Il se nommait Fred, il venait de temps en temps ici. Il avait un très bon look, classe, souriant, bref très sympa. Je voyais qu’il ne laissait pas ma femme insensible à son charme, mais que c’était réciproque. Il matait souvent les cuisses bien découvertes d’Eliane. Puis il nous demanda si nous avions envies de le suivre au sauna ou au hammam. Ma femme me regarda dans les yeux, me questionnant du regard, et je lui pris la main pour la faire lever.
Nous passèrent tout d’abord sous la douche et je vis que ce jeune avait une belle queue. Nous sommes entrés dans le hammam. Pénombre quasi-totale. Seule la lumière qui filtrait faiblement par la porte vitrée donnait un semblant d’éclairage En habitué des lieux, il nous dit que nos yeux allaient s’habituer à cette faible lueur. Il nous dirigea vers le fond du petit local. Il faisait une chaleur intense mais agréable. Rapidement, mon corps devint humide. Eliane me tenait la main. Fred demanda si tout allait bien. Eliane répondit que oui et ma main libre se dirigea vers son dos. Je constatai qu’elle ne portait plus sa serviette et qu’elle était nue. Elle me lâcha la main. Je me mis alors derrière elle et constatai que Fred était placé face à elle et qu’il lui caressait les fesses. Mes yeux se sont effectivement habitués et je voyais maintenant qu’Eliane était collée à Fred, qu’il se frottait contre elle en lui pelotant les fesses. Moi je caressais son dos et l’embrassais dans le coup.
Cette situation m’excita et je me mis à bander comme il y avait longtemps que ce n’était pas arrivé. Je le fis sentir à ma femme en frottant mon sexe dur contre sa cuisse. Elle se laissait peloter par Fred. Elle réagissait aux caresses. La porte du hammam s’ouvrit et je vis deux hommes et un couple entrer. Un homme s’est approché de nous. Le couple et l’autre homme sont restés près de la porte. J’ai entendu Fred qui disait à l’autre homme que ma femme avait la chatte en feu et toute trempée. De leur côté le couple et leur accompagnateur était aussi en action. La femme était à genou et faisait une fellation aux deux. Les soupirs et gémissements se faisaient entendre. Eliane était entourée, Fred devant, l’inconnu derrière et moi sur le côté. Je voulus lui caresser les fesses mais l’homme était collé contre elle et se frottait contre elle. Cela dura un moment. La situation m’excitait terriblement. Ma femme gémissait de plaisir.
Fred a dit il fait chaud ici, si nous montions au 1er ?
Je suis sorti devant eux, la femme du couple continuait sa fellation. Je récupérai nos serviettes, je n’étais pas le seul à bander, Fred avait une superbe érection, belle tige bien raide,droite et décalottée. L’autre homme était pas mal non plus, plus près de 45 ans, avec un ventre plat et un sexe court mais très épais.
Eliane était rouge aux joues, elle me sourit, s’enroula rapidement dans son drap de bain, laissant apercevoir le bas de ses fesses. Moi et les deux hommes mirent nos serviettes sur l’épaule. En fait les hommes (sauf ceux installés au bar) se promenaient tous nus. En passant devant le grand bain à remous, je vis trois couples dans l’eau, entourés de plusieurs hommes. Ils ne s’ennuyaient pas non plus étage. Nous montions l’escalier. Fred nous précédait, je suivais Eliane. L’autre homme nous suivait. Arrivés à l’étage, la 1ère cabine sur la droite était déjà occupée, porte fermée et store baissé.

je continuerai le récit si vous le souhaitez..........

8 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription