Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Notre première fois

! Signaler un contenu abusif

Tout à commencé lors d’une soirée d’anniversaire d’un amis. Ma femme s’était habillée très sexy pour l’occasion, une robe assez courte qui laissait apparaître ses jambes magnifiques dans des bas transparents. J’était seulement en train de me préparer qu’elle m’excitait déjà beaucoup, surtout quand elle a enfilé ses chaussures ouvertes et que j’ai regardé ses pieds avec un vernis rouge sous ses bas alors là s’en été trop et on a fait l’amour.

Je suis assez fétichiste des pieds. Nous sommes donc parti a cette soirée d’anniversaire, pas mal de regards se tournaient vers ma femme, j’étais assez fier. La soirée se passe puis voilà les slows, ma femme se fait inviter par une personne d’une quarantaine d’années, je regardais ma femme sexy, contre cet homme que je ne connaissais même pas.

L’alcool aidant il se colla vraiment à elle en posant ses mains juste au dessus de ses fesses. A mon grand étonnement, les regarder m’excitait beaucoup. Nous avons pris la route15 min après et j’étais encore tout excité, tellement excité que j’arrêtais pas de caresser ses jambes en effleurant son sexe. Sa culotte était trempée, puis une aire d’autoroute je me devait de m’arrêter.

Il y avait des voitures en stationnement mais personne à l’intérieur. Elle a commencé a enlever mon jeans et mon boxer pour me sucer, je bandais comme un fou, j’ai remonté sa robe et j’ai commencé a la caresser. Quelque instant plus tard, j’aperçois un homme sous la lueur des réverbères qui s’approche de la voiture.

Ma première réaction a été de rabaissé sa robe, et gêné, j’ai commencé a débander. Je lui ai dis :
- " il y avait un mec qui nous regarde par sa fenêtre ! "
elle m’a répondu :
- " ça te dérange ? "
Aussitôt elle reprend mon sexe et recommence a me sucer, je me prend au jeu et je recommence enfin a bander, je lève sa robe et la masturbe. Son regard ne quittait pas les fesses de ma femme et cela m’excitait. Tellement excité que j’ai du demander a me femme d’arrêter car j’allais jouir, elle s’et redressée, j’ai reculé son siège et je l’ai déshabillée entièrement.

Le mec se masturbait, son sexe presque contre la vitre et moi je masturbais ma femme qui ne quittait pas son sexe du regard. Ensuite elle me demande
- " je peux ? "
Je voyais bien qu’elle ne voulait pas que voir ce sexe tout raide derrière le carreau, je lui dis :
- " oui vas-y ",
Aussitôt elle baisse la fenêtre, se met à genoux sur son siège et commence a le sucer.

Jamais je n’avais vu ma femme mouiller autant, son cul devant moi je me suis mis a la masturber et elle a joui en poussant un cris alors elle s’est mise a masturber son amant jusqu’à le faire jouir a son tour dans sa bouche.

Ensuite elle s’est retournée et m’a sucer comme une folle, son amant lui léchait les fesses et j’ai joui comme jamais, nous nous sommes rhabillé et nous sommes rentré. Nous avons fait l’amour plusieurs fois cette nuit là, excité par ces images qui resteront gravées a jamais.

En fait ce qui m’a excité énormément n’est le fait qu’elle suçait un autre mec, mais c’est du au fait que ma femme a pris un plaisir surdimensionné, je l’aime encore plus maintenant, et elle ne m’a jamais pris autant dans ses bras qu’après cette expérience, comme pour me dire merci, ou pardon...............

6 Commentaires

  • Comme novice, je trouve cette histoire très excitante, à la fois à la place d’Armand qu’à la place du mec voyeur qui a finalement pu participer à ce trio, même si les circonstances et l’environnement ne furent pas très "poétique". C’était une première fois et il faut espérer qu’il y en ait d’autres.

  • Armand, vous êtes charmant ! Je vous explique.
    Heureusement que Jacherino a lu jusqu’au bout, sinon il n’aurait pas pu trouver quelque chose de positif à dire sur ce texte, comme la loi nous y oblige.
    Moi j’approuve la majorité silencieuse.

  • jachérino, je vous adore, vous trouvez cette histoire tellement pathetique que c est le dernier paragraphe qui vous interpelle, pourquoi l avoir lue jusqu au bout ?? En tant que mâle comme vous dite, je m excuse de ne pas être si expérimenté que vous. Vous ne voudriez pas être a la place de ma femme, dieu merci

  • seul le dernier paragraphe m’interpelle dans ce texte.
    l’histoire est sympa et il est toujours agréable de découvrir une autre facette de sa femme.
    la seul chose qui l’excite, c’est de la voir sucer un autre mec. Rien de plus banal, on voit ça tous les jours à la télé !
    mais se pose-t-il la question des raisons de ce plaisir surdimensionné ? que nenni ! Mais il l’aime encore plus. Vas comprendre ...
    et en plus, elle lui ai encore plus attachée et aimante. Mais peut-être est-ce pour lui dire pardon, pour s’excuser d’avoir joui avec un autre homme que lui, de ne pas lui être redevable de sa jouissance.
    Je me demande si elle pourra lui dire le plaisir qu’elle a éprouvé à changer de mâle et de se lacher, elle toute seule en disant "je peux ?".
    Bravo madame, bousculez le mâle, ça ne fait pas de mal et ça fait du bien pour où ça passe.
    Votre histoire a quelque chose de pathétique ! je ne voudrai pas être à la place de votre femme. Le candaulisme suppose que vous ayez conscience des désirs de l’autre et que vous sachiez, non seulement les respecter, mais encore les développer. Posez-vous la question de savoir si votre épouse cherche à développer les vôtres ? si tel n’est pas le cas, alors demandez-vous pourquoi après quelques années de mariage, à demander si elle peut, pourquoi votre épouse ne s’intéresse plus à votre plaisir. Je crois que jusque là, il n’y a que vous qui le "preniez".
    Donnez-lui la parole et le pouvoir, peut-être changera-t-elle d’avis à votre sujet.
    Je suis sévère et dur, mais je sais lire

  • Bravo, encoooooore......

  • tres bien l’aventure ! je pense que c’est pour dire merci car pardon pourquoi ?
    bises

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription