Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Notre première expérience

! Signaler un contenu abusif

Sophie et moi sommes en couple depuis 23 ans et une différence d’âge de 12 ans environ nous sépare . Cette histoire réelle remonte à presque 20 ans.
Sophie devait avoir 21 ans environ. J’avais évoqué depuis un certain temps déjà mes intentions de lui faire découvrir le libertinage et a cette époque j’ignorais mon penchant candauliste.

Je n’étais toutefois pas fermé à une rencontre en trio avec un homme (comme c’est souvent les cas en milieu libertin) car déjà à cette époque j’étais préoccupé par le plaisir et le bien être de Sophie que j’aimais déjà énormément. Nous avons donc pour une première expérience jeté notre dévolu sur la réponse à notre annonce parue dans un magasine, d’un jeune homme seul qui nous semblait correspondre à nos critères.

Bien éduqué, beau, courtois, d’une hygiène parfaite, toute ces qualités recherchées ils les avaient. Ce jeune sportif de haut niveau fut convié à une soirée selon la vieille formule "tout est possible mais rien n’est obligatoire".

Notre invité visiblement un peu plus aguerri que nous fut d’une courtoisie exemplaire, un vrai charmeur. Ma jolie Sophie avait mi des heures à se préparer pour l’occasion et j’avoue que pour une fois l’interminable occupation de la salle de bain ne m’avait pas agacé, je pense avoir éprouvé mes tous premiers émois candauliste ce jour là...

La voir soigné à ce point les moindres détails de son anatomie, choisir entre les tenues chics ou plus hard, hésiter entre du cuir ou de la soie, ressentir son envie de trop bien faire pour un autre et déceler chez elle le trac de la première fois fut excitant au point qu’il m’arrive encore aujourd’hui de me masturber en me remémorant cette situation...

Lorsque les présentations futs faites notre invité à entrepris de séduire ma belle et sans vouloir lui enlever du mérite, je pense que les conversations que Sophie et moi avions entretenues sur le sujets, les préparatifs et le contexte dans lequel nous nous trouvions on rendu la femme que j’aime complètement à la merci de ce bel inconnu . Après quelques instant j’avais compris que ce soir il ferait l’amour à ma femme , j’emploi le mot faire l’amour car lui il n’était pas là pour une baise à la mode club libertin.

Il à été d’une tendresse remarquable, le premier baiser qu’ils ont échangé fut d’une sensualité hors normes ce baiser tendre et fougueux à la fois semblait sans fin, et immédiatement j’ai ressenti un pincement au fond de moi provoqué a la fois par un brin de jalousie mais aussi une excitation incomparable a ce que j’avais pu connaître avant. Une voix me disait de tout arrêter, mais une autre plus convaincantes me disait de les encourager à continuer... j’étais incapable d’intervenir j’ai laissé faire, j’ai laisser cet homme exciter ma femme. Je bandais comme jamais et malgré que je ne suis pas du genre précoce le moindre frottement de tissus sur mon sexe aurait pu me faire venir spontanément.

Après avoir caressé et embrassé ma femme qu’il lui aie susurré des mots tendres ou osés à l’oreille (je ne saurais jamais il les murmuraient afin que je ne puisse pas entendre) j’ai alors perçu le moment ou Sophie le suppliait presque de lui donner du plaisir de manière plus concrète, elle c’est débarrassée de son petit tailleur qu’il avait déboutonné libérant ses jolis petits seins touts ronds, ses tétons étaient tout durcis d’excitation.

Comme si une dernière force me dictait de nier l’évidence j’ai voulu de manière bien naive m’assurer qu’elle était vraiment bien excitée qu’elle ne jouait pas un rôle ?
Avant qu’il ne commence vraiment à finir de la déshabiller et découvrir son intimité, j’ai demandé à Sophie de bien écarter ses cuisses afin de passer ma main dans son entrecuisse son string était totalement trempé. Cela me faisait mal mais c’était tellement excitant... avec le recul je pense avoir agi par perversité car je n’ai pu m’empêcher à plusieurs reprise de renifler et lécher ce string pendant qu’ils faisaient l’amour...

J’ai beaucoup de mal à vous décrire la suite des événements tant j’étais dans un état second comme transcendé par les images qui s’offraient à mes yeux, les bruits typiques tels que les gémissements ,les grincements du lit, le bruits particulier d’un pénis qui va et viens dans une vagin excessivement humide, le clapotement des couilles de notre invité sur les jolies fesses de ma femme tant de symboles qui me renvoyait face à la réalité, je l’avais tant souhaité mais là elle était clairement occupée à se faire baiser à se donner et j’en devenais fous d’excitation.

Je me souviens précisément de l’avoir vu entrouvrir largement les lèvres vaginales de Sophie, tout en me regardant d’un air complice. Il à d’un ton viril incité Sophie par les paroles suivantes :
- " Vas y ma chérie montre lui comme tu t’ouvre pour moi "
20 ans après ces paroles raisonnent encore dans mes oreilles et m’excitent toujours autant.

J’ai laissé cet homme jouer avec ma femme toute la nuit il agissait comme un amant qui fait réellement l’amour à la femme qu’il aime. Notre ami avait beaucoup de qualités mais n’était pas particulièrement membré ce qui pourrait paraître pour un défaut pour certain était une qualité pour nous, car Sophie à connu sa première Sodomie cette nuit là.

Après qu’il aie fait l’amour à ma femme plusieurs fois et dans diverses positions nous nous étions endormi elle entre nous elle lui tournait le dos et elle était blottie dans ses bras.

Au petit matin j’ai été réveillé par des petits mouvements lents provoqués par l’ondulation du bassin de Sophie j’ai cru qu’il la prenait de nouveau en levrette sur le coté, moi face à elle j’ai glissé ma main entre ses cuisses j’aurais été très excité de sentir par moi même la présence de la queue de notre ami dans son vagin, je me suis étonné de palper a petite chatte certes humide mais inoccupée elle m’a alors adressé un petit sourire complice que j’ai immédiatement justement interprété. Je ne voulais rien rater du spectacle et lui ai fait comprendre.

Il à ôter la couverture qui m’empêchait de bien voir, la pénétration n’en n’était qu’au début, le gland de notre ami n’était qu’a moitié introduit j’ai alors entrepris de lubrifier moi même le petit orifice de Sophie avec une huile de massage que j’avais heureusement à portée de main.

Il semblait particulièrement bien maîtriser le sujet il était très tendre très doux avec elle s’inquiétait qu’elle ressente une douleur et elle n’a fait que l’encourager à insister.
J’ai pu alors percevoir après quelques mouvement latéraux du bassin de ma belle le moment ou la queue ma semblé littéralement aspirée dans ma femme en une fois.

Après être resté ainsi passif quelques instant cette queue s’est mise en mouvement dans un mouvement de va et vient exploitant le moindre mm du membre masculin du début du gland jusqu’à la base des testicules. Ma femme m’a avoué avoir joui au moins 5 x cette nuit là et avoir ressenti une sensation particulièrement agréable inconnue durant cette sodo.

Moi j’étais impatient que notre ami sois parti pour enfin prendre ma femme faire l’amour rien que nous deux sans lui mais, elle en a décidé autrement car visiblement il lui avait confié son fantasme et elle voulait lui permettre de le réaliser.

Sophie avait évidement les lèvres vaginales rougies par les multiples pénétrations de la nuit elle m’a demander de la prendre très tendrement mais surtout de bien éjaculer tout en elle...

J’ai évidement éjaculé une quantité particulièrement abondante vu le contexte, a peine avais je terminé que son amant s’est à nouveau introduit dans son vagin ruisselant de ma semence en fait il adorait cela... sans le savoir ce premier amant dont j’avoue avoir oublié le nom m’avait sans le savoir donné goût à cette pratique qui s’est réveillée bien des années après...

Sans se foutu Hiv et autres réjouissantes MST Sophie aurait m’aurait sans doute plus souvent offert le spectacle de son sexe bien inondé preuve du plaisir qu’elle à donné à son amant...

Etant nouveau sur ce forum je vous livre cette première expérience, je vous en livrerais d’autres hélas elles n’ont pas été soutenues et régulières pour diverses raisons liées à la vie quotidienne et à la gestion de 3 enfants, d’une entreprise... bref les soucis de la vie, En plus Chez Sophie c’est très épisodique ))- ; chez moi se serais plutôt frénétique.

6 Commentaires

  • A l’attention plus particulière de Wilnam et Sheyenne
    Bien le bonsoir à vous deux et merci de votre réaction à ma publication.
    Heureux de voir que le récit de notre première expérience candauliste ait suscité de l’intérêt .
    Pour information nos premières expériences ont aussi été virtuelles, par téléphone et ensuite en web cam ((- :
    Je ne permettrait évidement pas de conseiller un couple de passer à l’acte ou pas, je pense que chaque couple à son vécu, son histoire, ses tabous ses fantasmes et que chacun réagi différemment dans ce genre de situation.
    Ce qui est certain cher Wilnam c’est que ce genre d’expérience vous attire et que Sheyenne semble avoir beaucoup de tempérament et de besoins sexuel , votre couple semble en tout cas avoir des prédispositions ...
    Dans votre texte je perçois une grande complicité et certainement un amour fort et sincère , (vous soulignez d’ailleurs que Sheyenne à su vous rendre confiance après vos déboires amoureux précédents )
    Je pense que comme la majorité des véritables candauliste, vous idolâtrez votre épouse, que vous aimez tout chez elle, vous pourriez embrasser et caresser le moindre centimètre carré de son corps .
    L’important avant de vous décider à franchir le cap c’est de bien définir ce que vous chercher l’un et l’autre, car ne confondez pas relation libertine et candaulisme . Le candaulisme est plus radical et dans certains cas peut être poussé très loin ( ce site en explique bien les principes et les diverses variantes)
    A mon sens (mais sa n’engage que moi) le candaulisme est une forme de masochisme cérébral et cette pulsion peut vous avoir été inoculée malgré vous lorsque vous avez été victime de tromperies par d’autres femmes .
    Il est évident que vous devez être clair dans votre tête et ne JAMAIS reprocher à Sheyenne un acte sexuel une parole ou tout ce qui pourrait être fait dans le cadre d’une de vos expériences , car si Sheyenne accepte de vous suivre dans cette voie c’est dans un premier temps avant tout essentiellement pour vous faire plaisir et par amour .
    A vous évidement de ne pas faire d’amalgame avec vos précédentes expériences adultaires .
    Sheyenne, ne culpabilisez pas surtout prenez cela comme une expérience que votre chéri veux vivre aussi certainement est il tellement amoureux et fier de vous qu’il veux vous partager pour que d’autres hommes saches eux aussi à quel point il est chanceux que votre véritable amour c’est à lui que vous le réservez .
    Wil Si vous êtes capable de faire la part de choses et que Sheyenne est prête alors tentez l’expérience, mais surtout prenez le temps de trouver un partenaire sérieux qui connait le sujet qui saura comprendre vos attentes qui fera preuve de patience envers elle, mais qui sera aussi capable de décrypter vos réactions afin ne pas dépasser vos limites afin de ne pas vous décevoir lors de votre première véritable expérience .
    Concernant les mst évidement je ne peux que vous conseiller d’utiliser des préservatifs , une relation "totale" avec éjaculation en elle est extrêmement excitante mais ne devrais se réaliser qu’avec un amant régulier et/ou qui fournit un certificat de dépistage très récent.
    Pour le véritable candauliste que je suis regarder ma Sophie se faire totalement ensemencer par son amant et la voir démarrer dans un orgasme violent au moment ou il éjacule tout au fond d’elle est un plaisir que je ne peut décrire tant sa me rend fou d’excitation .
    Sophie en joue tant elle sait que sa me met dans un état second . certains sur ce forum sans doute éprouvent la même chose et me comprendront.
    Pour m’excuser auprès des autres intervenants d’avoir fait un aparté avec wilnam et Sheyenne je vous relaterais très prochainement une autres de nos expériences.
    Wilnam , Sheyenne, si vous souhaitez me poser des questions précises ou avoir un dialogue privé sur le sujet je serais évidement ravi d’échanger avec vous quelques propos sur un tchat ou autres.
    cordialement

  • Bonjour a toutes et tous, je viens de lire cette histoire a ma compagne et future épouse qui est tout a fait novice et vierge coté libertinage, elle a aimé cette histoire et a selon elle très vite compris que Midland a l’époque des faits était très préoccupé par le plaisir et le bien être de sa femme Sophie et qu’il doutait peut-être un peu de ses performances sexuelle a lui. Sa femme étant sans doute fort demandeuse sexuellement il devait selon ma femme se demander s’il satisfaisait réellement sa Sophie et elle admire ce qu’il a fait pour elle ! Bien que nous ne sommes pas libertin (pas encore) nous avons déjà parlé a de très nombreuses occasion de l’éventualité de réaliser mon fantasme qui est similaire a cette histoire ! Nous en avons très envie, mais nous n’osons pas et ne faisons qu’en parler et cette envie deviens nôtre fantasme et nous nous sommes inscris sur un site libertin afin de faire connaissance avec des hommes, mais nous ne faisons que de dialoguer avec eux et de temps en temps nous faisons une Cam et cela nous excite beaucoup ! Un jour, je viendrais peut-être vous relater nôtre première fois comme l’a fait Midland . C’est vrais que le risque de contracter une MST nous freine beaucoup, surtout ma femme Sheyenne , mais il y a aussi bien sur le faite que pour elle que de se donner a un autre homme lui fait peur de perdre mon Amour car elle a peur que je l’a considère aussi mal que les autres femmes que j’ai connu auparavant et qui m’ont toutes trompé ! Ayant été pendant un certain temps diminué sexuellement, Sheyenne m’ayant rendu une total confiance en moi et m’ayant permis de cette façon de pouvoir lui faire l’Amour tout a fais normalement, il m’arrive quand même parfois de me tracasser aussi de savoir si ma Sheyenne est réellement bien comblée car elle est très demandeuse et pour être honnête je ne pense pas que je pourrais la suivre complètement car a bientôt 62 ans il ne m’est plus possible de faire l’Amour 3 fois par jour et tout les jours a cette cadence ! Je ne me plains pas du tout que du contraire car j’ai la chance d’avoir dans mon lit une femme de 59 ans qui ménopausée a toujours autant envie d’Amour avec moi ! Ferons nous un jour le premier pas dans le candaulisme ou le libertinage , nous ne le savons pas encore bien que j’avoue en avoir souvent l’envie ! Quand pensez vous ?

  • - )))))) c’est toujours émouvant je trouve de retrouver dans ces récits les reflets de ces propres histoires ! Merci !
    Manu

  • Merci pour cette belle histoire, tu as de la chance d’avoir ta Sophie.

  • merci pour ce très beau récit

  • Merci, j’ai adoré très beau récit. A suivre !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription