Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre premier trio

! Signaler un contenu abusif

Le voilà, il passe le seuil de notre chez-nous accompagné de ma chérie qui dès son message reçu s’est précipitée pour aller le chercher.
Depuis le temps que nous le désirons ; nous allons passer à la réalisation de notre fantasme.
Ne sachant comment et où trouver la personne idéale pour réaliser nos désirs (dans la discrétion, le savoir vivre et avec ce brin de folie qui nous apporte la jouissance), que n’ai-je fait de suggérer à ma chérie de trouver elle-même notre futur partenaire. Ce ne fut pas long elle n’a pas hésité longtemps. Dès sa première escapade de la maison, après avoir remarqué les regards de désir que lui jetait un stagiaire, elle l’invite à ses cotés. S’ensuivit un échange dont je ne connais pas les détails mais dont le fond de la pensée de l’un ou de l’autre n’était que sexuel et devait déclencher chez mon amour ainsi que chez notre complice des contractions et des tensions bien incontrôlables.
Le voici chez nous.
Je remarque très rapidement l’envie dans ses yeux, il la désire, il veut la posséder …
Ma chérie, elle, ne souhaite que cela et pour se donner du courage, boit plus que d’habitude.
Notre maison dégage une atmosphère de tension sexuelle. face à face tant attendu, l’ envie nous submerge.
Je propose de visiter notre nid d’amour préparé avec soin et envie par ma chérie, afin de créer une ambiance accueillante et torride pour que notre partenaire se sente d’humeur coquine.
Dès notre arrivée dans la chambre, je prends ma chérie dos contre moi. Elle se tourne vers notre ami un étrange sourire aux lèvres, puis me jette un regard très long, qui signifie que le temps des mots était clos. Elle me laisse lui enlever son jeans, alors que notre ami l’enlace et l’embrasse dans le cou pendant qu’elle lui déboutonne sa chemise. Ils se serrent l’un contre l’autre alors que je termine mon déshabillage. Je vois les mains de notre ami pétrir avec vigueur les fesses de ma chérie. Je sais, je sens qu’elle apprécie ces mains qui la découvrent, après tant d’attente de sa part, du désir qu’elle avait d’être dans ses bras. Elle est là face à lui, elle sent la rigidité de sa queue contre son ventre, sa chatte s’humidifie, s’inonde, dos à moi superbe dans son string qui délimite parfaitement ses deux globes merveilleux. Le pétrissage sensuel de notre ami sur ce cul magnifique me rend fou de désir.
Je dirige mon amour vers le lit où je la fais étendre, notre complice venant s’installer à ses côtés, lui dépose de petits baisers sur les lèvres et dans le cou, je la découvre brûlante de désir. Je la connais elle souhaite qu’il la pénètre tout en espérant être bien caressée, avant l’assaut de cette queue tant désirée. Nous lui dégrafons son soutien gorge qui fait pigeonner sa poitrine, s’en échappent deux merveilleuses bombes qui rendront notre ami fou de désir et sur lesquelles il s’attardera longuement par la suite avec ses lèvres, sa langue et par de petits pincements des doigts. Ma chérie m’avouera par la suite que de se trouver étendue nue entre deux hommes, se sachant désirée par les deux, disposant pour elle toute seule de deux queues deux bouches et quatre mains, a été une situation d’une très grande tension sexuelle, à laquelle elle pense encore. Elle se sentait belle et désirable et souhaitait que ce moment se prolonge éternellement.
Laissant notre ami à ses caresses et baisers sur les seins tendus et gonflés de désir, je m’oriente vers la grotte d’amour de ma chérie, me remplissant de ses effluves et de son plaisir humide. C’est ce moment qu’elle choisit pour passer sa main sur et dans le boxer de notre ami afin de tester la dureté de sa queue, et de la sortir pour s’en remplir la bouche dans une envie de succion, d’aspiration, exacerbée par toute cette attente.
N’en pouvant certainement plus d’attendre pour s’enfoncer en elle, notre ami met très vite fin à cette fellation, que ma chérie aurait certainement souhaitée plus longue sachant le plaisir qu’elle éprouve à sucer ; (elle me dira plus tard avoir regretté de ne pas avoir insisté à lui maintenir la queue dans sa bouche en l’obligeant à attendre ) ; Il se présenta entre les jambes largement ouvertes de ma chérie, chatte béante, trempe de ses secrétions intimes, fébrile dans l’attente de cette pénétration, pour s’enfoncer en elle avec un plaisir non dissimulé, la faisant gémir par des mouvements de pénétration très rapides alors que j’embrassais ses lèvres, ses seins. Puis se positionnant sur le côté, il la pénétra en lui tenant les hanches et en lui arrachant des gémissements de plus en plus forts ; elle collée contre moi qui lui chuchotais des Je t’aime. Enfin la tenant par les hanches il la fait tourner et la positionne à genoux, les fesses en l’air pour offrir à sa vue le panorama magnifiquement bandant de ce cul superbe et tant désiré, dans une des positions préférées de ma chérie. Installé sous elle ma queue dans sa bouche je le vis enfoncer la sienne toujours avec ses mouvements rapides le buste bien droit, les mains sur ces fesses superbes, offertes à cette pénétration tant souhaitée, lui arrachant à nouveau des gémissements de plaisir, alors que je voyais notre ami aller et venir d’avant en arrière sachant que sa queue faisait de même dans la chatte de mon amour, jusqu’à ce qu’il s’enfonce plus profondément se bloquant dans un spasme pour jouir, vider son torrent de plaisir au plus profond d’elle, dressé dans sa position. Ma chérie les yeux fermés était tout à sa volupté de sentir cette queue qui la fouillait en lui apportant tant de jouissance, se colla contre moi qui ressentais sa chaleur, l’envie de débauche de son corps.
Dès son départ, nous avons baisé comme jamais, excités comme des fous tout émoustillés de notre soirée, désireux de recommencer rapidement, de jouir à fond et de pouvoir renouveler cet instant plusieurs fois dans la même soirée.
Nous avons très envie de recommencer...

3 Commentaires

  • c’est le genre de recit qui fait toujours plaisir a lire et a realiser. l’essentiel c’est d’avoir une epouse qui soit a l’aise et qui y participe pleinement. On dis toujours qu’il y a la realite et le fantasme mais moi je dis qu’on peut tres bien realiser son fantasme dans l’harmonie et le bien etre surtout ne pas fixer des limites car cela diminue les capacities de la femme d’avoir peur de se laisser aller trop loin.Caressses, baisers passiones sur la bouche, cunni, fellation, penetration sans protection avec ejaculation interne ( prevoir test medicale) et meme sodomie et double penetration.

  • vous racontez très bien et savez rendre le récit excitant..... merci pour ce partage....
    je serais ravi de lire d’autres aventures si vous en avez vécu depuis ...

  • Dommage que vous soyez trop loin, j’aurais beaucoup aimé être initié par vous !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription