Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre histoire

! Signaler un contenu abusif

Nous et nos fantaisies
Nous sommes un couple avec 62 et 60 ans (elle n’a pas l’air se son âge !) mais la tendance vers le candaulisme a existé depuis toujours cependant, dans ce temps-là, nous ne connaissions même pas le mot !
Tout a commencé avant notre mariage quand je lui demandais de porter des mini-jupes et lui ait suggéré de pratiquer le naturisme, tout cela au début des années 70 !!! J’avoue que je sentais un énorme plaisir qu’on lui regardât les jambes aussi comme quand on la voyait toute nue à la plage. Nous nous sommes mariés en 73 et avons continué ces pratiques pour le plaisir des deux. Dans ce temps-là il n’y avait pas de Net mais j’étais abonné à une revue française, « Union », laquelle sans être pornographique traitait des problèmes du sexe et publiait des lettres des lecteurs. Et, évidemment, celles qui m’intéressaient le plus étaient précisément celles où un troisième élément masculin se joignait au couple. C’est à partir de là que nous avons commencé des fantaisies avec une troisième personne, un mâle, aux moments de la plus grand intimité.
Notre premier amant
Quelques années sont passées et, en 1977, est venu enseigner dans notre ville un ancien collègue de mon Lycée. Fils unique, célibataire, est venu vivre avec ses parents. Un jour, fatalement, nous devrions nous rencontrer, ce qui est arrivé. En étant célibataire e ne connaissant personne dans notre ville il était parfaitement naturel qu’il cherchât de l’appui en nous et, comme ça, il a commencé à fréquenter régulièrement notre maison. Il était extrêmement bien élevé et sensible et, par cela même, la confiance parmi les trois est allé en croissant, tout comme l’amitié et, évidemment, aussi le bien-être ! Les dîners chez nous étaient fréquents dans les week-ends, les promenades, les dîners en ville et, l’été étant arrivé, les promenades au bord de la mer… On a fini par faire ensemble du naturisme ce qui a augmenté notre intimité encore plus. J’ai pu voir, au premier jour quand on a fait du naturisme ensemble, combien M a restée excitée… cela, naturellement m’a donné un énorme plaisir et a suscité, quelques jours plus tard, une causerie entre nous deux… Pendant cette causerie, très franche et sans détours, elle m’a avoué que, en fait, MA (les initiales de son nom de baptême) l’excitait et que, les circonstances aidant, ne rejetterait une relation à trois. Il a été établi très clairement que notre Amour ne serait jamais en cause et que, par contre, cette relation pourrait être bénéfique pour les rapports du couple… ce qui est venu à être confirmé en accord avec ce que nous avions lu tant de fois dans « Union ».
À partir de ce jour-là toutes les inhibitions de M sont tombées quand MA nous visitait. Des jupes très courtes, des croisement de jambes les plus osés… venir dans le salon à peine vêtue de soutien et slip en demandant quelle robe devait mettre pour le dîner… Comme ça…
Un jour que nous sortions pour dîner, je lui ai demandé si elle voulait aller plus loin… elle a dit oui ! C’était le 7 Mars 1977 ! Comme, à ce temps-là, la mini-jupe n’était pas à la mode elle portait une jupe jusqu’au genoux mais qui s’ouvrait aisément et montrait les jambes…. Après dîner j’ai suggéré, d’accord avec notre combinaison, d’aller chez nous boire un dernier verre… Nous sommes arrivés, j’ai mis de la musique, peu de lumière et j’ai ouvert une bouteille de champagne… (la tradition, quoi)… Nous avons parlé et, quelque temps après j’ai invité M à danser… Puis j’ai demandé à MA s’il ne voulait pas danser avec M… Evidemment il a doit oui…
Je me suis assis au canapé émerveillé de les voir, de plus en plus serrés, à chaque fois plus intimes jusqu’à qu’ils commencent à s’embrasser… Pas besoin de dire ce qui s’est passé ensuite.
Des années merveilleuses, celles de notre relation avec MA, l’amant de M, toujours dans le plus grand respect, beaucoup d’amitié et beaucoup, beaucoup, de plaisir… Et j’ai constaté, le long de notre relation avec MA, qu’en fait mon plus grand plaisir était de les voir ayant du plaisir… À ce temps-là ma vie professionnelle m’imposait d’aller souvent à Lisbonne et même à l’étranger, mais cela n’a jamais empêché MA d’aller dîner chez nous et d’entretenir M. Moi-même j’insistait auprès d’elle pour qu’elle invitât MA à ces occasions.
Le temps est passé et MA a été nommé pour un poste à Lisbonne, ce qui rendait difficile de continuer notre relation. Nous sommes allés passer quelques week-ends là bas mais la relation s’est finie, malgré l’amitié qui est restée. Je crois que MA a trouvé à Lisbonne une relation semblable à la nôtre mais on n’a jamais véritablement parlé de ça. Notre amitié s’est entretenue pendant un certain temps par des coups de téléphone mais, soudain, on a cessé d’avoir des nouvelles. Plus tard on a su qu’il était décédé dans un accident d’auto. Une partie de notre histoire est partie avec lui.
Un garçon vient dans notre vie
Des années se sont écoulés, notre fils est né, et la Vie a continué sans que nous cherchions quoi qu’il soit, mas tenant le souvenir de MA comme un grand Ami et un grand amant.
Un jour l’entreprise où je travaillais a embauché un garçon sorti frais de ses études. Il avait mois dix ans que moi et, je dois l’avouer, j’ai pris une sympathie immédiate vers lui, bien que sans aucun sous-entendu. Il était originaire de Beira, célibataire, vivait à ce temps-là dans un studio loué et, par là même, je l’ai invité souvent chez nous, pour dîner et causer un peu. Il adorait notre enfant et le gardait de temps en temps pour que nous puissions aller au cinéma, visiter des amis. Les relations ont évolué jusqu’à ce que, de façon semblable à MA, lui aussi est devenu un de ces Amis que l’on appelle spéciaux. À peu près deux années passées il s’est fiancé, nous en avons parlé, et comme il n’était dans notre idée que quelqu’un puisse être trahi, nos avons mis la fin a cette relation. Cette-ci a été très bonne, mais jamais si bonne que celle avec MA. Notre amitié a tenu e nous avons été ses parrains à son mariage !!! Même aujourd’hui notre amitié se poursuit mais ne parlons jamais de cette partie très spéciale notre passé.
Un détour dans l’échangisme
Depuis ces événements nous avons retourné à une vie à deux, vivant toujours notre passion mutuelle, vivant dans le souvenir les moments passés et qui nous avaient donné tant de plaisir. M est retournée à la minijupe quand cette-ci est revenue à la mode, nous faisions du naturisme toujours quand il était possible d’aller à la plage. Des années se sont succédées comme ça. Nous n’avons rien cherché, bien que nous étions ouverts à l’idée d’initier une nouvelle relation, pourvu que les circonstances seraient en accord avec ce que nous considérons fondamental.
Pendant toutes ces années, surtout après avoir fini la deuxième relation, nous avons fréquenté un couple d’à peu près notre âge e dont nous nous sommes liés d’une grande amitié. Un soir, pendant le dîner, ils nous ont avoué d’avoir une vie libertine, avec des couples, des amis et des amies. E aussi de visiter des clubs swing, à Paris surtout. Nous avons répondu que nous aussi, d’une façon différente et plutôt soft, nous étions assez libéraux e, sans mentionner des noms, nous avons raconté nos deux expériences. Il s’agissait d’un couple vraiment très uni et nous mettrions les mains au feu au nom de cette relation. Mais un jour elle appela M pour lui dire qu’ils allaient se séparer. Elle avait une relation avec quelqu’un sans qu’il le sache, d’où le divorce. Lui, un an après avait une nouvelle relation avec une fille la moitié de son âge… c’est-à-dire 26 années. Nous avons continué à le fréquenter ce nouveau couple, mais pas son ex qui s’est éloignée des anciens amis.
Un beau jour, chez nous, après le dîner sur la terrasse, elle et lui, appelons-les L, commencent à s’embrasser devant nous et à enlever leurs vêtements. Mme L s’est approchée de M et l’a embrassée à la bouche… a commencé aussi à dévêtir M. L’ambiance s’est chauffée, M embrassant L et Mme L m’embrassant. Cependant, dans tout ça, j’avoue que n’éprouvais pas le moindre signe d’une érection ! À l’occasion je ne suis pas aperçu mais, en fait, la situation ne m’excitait pas du tout, aussi parce que la compagne de L avait à peu près la moitié de mon âge et cela était un inhibiteur du désire. Plus tard j’ai pris la conscience d’une autre chose ! Je n’étais pas intéressé du tout dans une relation avec une femme, autre que mon adorée M !
Dans ce temps-là vraiment je ne me suis pas aperçu de ce fait. Pendant un certain temps nous avons fait plusieurs tentatives qui ont échoué. À l’occasion d’une visite à Paris nous sommes allés au « Deux plus Deux », un des clubs swing les plus connus. Nous avons adoré la partie d’en dessus où l’exhibitionnisme était naturel (M adore s’exhiber d’une façon soft) mais j’avoue que nous n’avons pas aimé la partie d’en bas où impérait la pornographie et le sexe perdait tout son charme. Finalement nous avons parlé franchement avec le couple L et inevitablemet nous avons fini ce type de rapports, malgré une amitié pour le reste de nos vies ! Notre conclusion c’est que le swing entendu comme l’échange de partenaires, n’est pas notre « cup of tea ». Courait l’année 1998 !
À nouveau un amant
Inéroxable le temps passe et nous ne pensions pas qu’une autre opportunité puisse se présenter. Toutefois, cela était le cadet de nos soucis ! Il y avait déjà dans notre vie le souvenir de beaucoup de très belles histoires et surtout beaucoup d’Amour pour nous offrir mutuellement !! M avait été très heureuse, avait reçu beaucoup de plaisir d’autres hommes et j’avais été très heureux en la voyant dans ces situations !
Et soudain voilà que les choses changent. À l’occasion d’un dîner d’anniversaire d’un ami de Lisbonne, dans un restaurant près des arènes du Campo Pequeno, nous avons connu Álvaro, un ami de notre ami, divorcé et personne de bien. Nous avons passé la nuit en causant. Aujourd’hui il est l’amant de M ! C’est un homme exceptionnel sous tous les rapports !!! Quatre années sont passées et j’espère que ça durera… Avec lui nos avons fait des vacances, passé des week-ends, vivant toujours des moments inoubliables pour les trois ! Un jour, plus tard, en entrera dans les détails…
* * *
Et voilà notre histoire, bien intime. Je crois qu’elle n’est pas du tout exceptionnelle mais, croyez-moi, ça a empêché que notre vie soit monotone, nos relations ont été très vécues. Et surtout il a fait de notre Amour, entre M et moi, éternel.
Aujourd’hui il est commun qu’on se souvienne de tous ces moments et on arrive à la conclusion qu’on a fait le bon choix, sans des trahisons mais avec beaucoup de complicité, beaucoup d’amour et beaucoup de plaisir !
Pendant les premiers temps on a fait des vidéos en VHS, des photos et même des audio ! Cependant, il y a quelques années, avant de partir pour un voyage au Brésil, nous avons pensé que si un accident nous arrivait notre fils allait trouver tout ça. Les larmes aux yeux j’ai décidé de détruire tous ces documents. Aujourd’hui ces témoins de notre vie me manquent mais si je pouvais revenir en arrière je ferais la même chose.
Et voilà l’histoire, cent pour cent vraie, de la vie d’un couple qui, très amoureux l’un de l’autre, à vécu un mariage bien peu conventionnel.
FIN

15 Commentaires

  • Un vrais couple ... Libertin, civilisé ... Et le plus beau ... Sans perversité, cela prouve que le libertinage est une culture d’amour, de partage et de la joie de vivre.
    Calmaresse

  • Je découvre aujourd’hui ce récit touchant de sincérité , de simplicité et d’amour. Merci beaucoup pour cet enseignement du "possible à vivre" !
    Des baisers

  • Merci a tous. Vous etes tous tres simpatic
    Merdi
    AetM

  • bonjour vous nous indiquez pas comment vous contacter, effectivement Madame est très désirable

  • Je découvre votre récit avec émerveillement. Nous cherchons à vivre la même emotion, bravo à vous d’y être parvenu !
    L’envie, l’amour et le plaisir y sont ; pas le besoin.
    Le meilleur récit jamais lu
    Merci

  • Tres beau... Votre amour et votre complicité avec une confiance entiere l’un en vers l’autre rend le recit de votre vie comme une vrai histoire d’amour.

  • Bonjour
    nouveau sur ce site je découvre votre très belle histoire et je vous remercie de l’avoir partagée

  • magnifique complicité, quel bonheur de partager ainsi.

  • Juste un mot : CHAPEAU !!!
    Je vous envie
    P

  • Merci Barney_62 !!!

  • Belle histoire,
    Le seul mot sur lequel je ne suis pas d’accord, c’est le mot FIN, je pense qu’il s’agit certainement de A SUIVRE...
    Je vous le souhaite de tout coeur.
    Bises à vous deux.

  • Merci Tony, vous etes tres simpa

  • super le recit simple , courtois, sans vulgariter aucune :" amigos de liverdade sempre bon a conhecer "
    beijos !!

  • Merci Aflo pour le commentaire

  • Un récit exceptionnel, j’ai eu la boule au ventre quand j’ai lu que votre "ami" était décédé. Certe une vie non conventionnelle mais au combien délicieuse. Je vous envie au plus haut point ......

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription