Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Notre expérience

! Signaler un contenu abusif

Mon épouse a régulièrement des relations sexuelles « hors couple », le plus souvent avec un complice agréé par moi mais pas toujours, la liberté étant notre règle. Ça se passe le plus souvent samedi après midi et à notre domicile.

Ils passent environ deux heures dans une chambre et il nous arrive de prendre un café tous les trois avant le départ de son amant. Comme tout est hyper transparent c’est enrichissant pour tout le monde. Ça donne un sentiment de liberté et de confiance dans le couple.

Nous sommes aussi échangistes mais avoir un complice personnel avec lequel on peut s’exprimer sexuellement sans son conjoint est un plaisir différent de l’échangisme. On a le plaisir de l’adultère sans en avoir les inconvénients.

En fait on s’aperçoit que les problèmes ne sont pas où on imagine. Ce ne sont pas les relations entre les conjoints qui posent problème mais plutôt de trouver un complice qui convienne à la fois sexuellement et relationnellement.

Les hommes qui se proposent sur les sites échangistes sont nombreux mais il y en a peu qui en plus des qualités strictement sexuelles réunissent toutes les qualités. (respect du couple, ponctualité, discrétion, décontraction, disponibilité).

Notre complice est respectueux de notre couple, il sollicite mon épouse régulièrement mais sans insistance et quand c’est elle qui le sollicite il sait se rendre disponible. Il arrive à l’heure, quand ils ont terminé il ne s’impose pas. Sexuellement ça se passe bien entre eux. Il a su se positionner dans notre couple. De temps à autre je me joins à leurs ébats mais le plus souvent ils pratiquent tous les deux.

Depuis un an la relation a évolué. Les rencontres se font maintenant plutôt le soir.
Il vient à la maison une fois par mois. J’aide ma femme à prendre son bain ensuite elle se maquille comme si nous sortions et nous choisissons ensemble sa tenue.
Ce peut être un tailleur très strict qui permet d’ouvrir facilement la veste sur ses seins nus ou une robe moulante. Larges décoltés et jamais de sous vêtements.

Dès son arrivée elle est à lui. Ils se prennent la main, échangent bisous, allusions et mots doux. Pendant le repas ils sont toujours l’un à côté de l’autre et moi en face. Ils sont tout à leurs mots doux et minauderies d’amoureux pendant que je fais le service et veillent que je sois devant eux pour caresser un sein ou échanger un long bécot et vont s’enfermer pour la nuit dans une chambre à l’étage.

Souvent j’attends un peu avant d’aller me coucher pour entendre les premiers chuchotements puis gémissements de leurs ébats mais je respecte scrupuleusement leur intimité.

Le lendemain se passe normalement. Le plus souvent j’entends leurs ébats matinaux lorsque je prépare le petit déjeuner et lorsqu’ils finissent par descendre main dans la main.

Ma femme est toujours nue lorsqu’elle me revient, c’est un peu « tu m’as confiée habillée à cet homme, il me rend nue » et nous prenons le petit déjeuner vers midi. A ce moment là bien qu’elle soit nue elle n’est plus a lui.

Nous n’avons pas eu que ce complice pour ces jeux et j’ai la chance que mon épouse ait accepté de les faire évoluer. Pour un de ses anniversaires je lui avais promis un cadeau qu’elle aurait après le restaurant. Rentré à la maison elle n’avait toujours rien.

Je lui ai demandé de se coucher nue en lui disant que j’allais me déshabiller dans la salle de bain. Là un homme que j’avais connu en club attendait et s’était déshabillé en nous entendant arriver. Après avoir vérifié qu’il bandait je l’ai fait rentrer dans la chambre totalement obscure. Il a trouvé le lit à tâtons et mon épouse a évidemment tout de suite constaté que ce n’était pas moi.

Dans le silence qui régnait je n’ai entendu aucune protestation mais presque immédiatement après quelques froissements sur le lit les bruits de l’accouplement.

Après un long moment à les écouter s’adonner au plaisir j’ai entendu mon épouse lui chuchoter qu’elle avait jouit deux fois et qu’il pouvait « y aller ». Comme ils étaient en train de récupérer j’ai rejoint la chambre d’à côté la laissant profiter seule de son cadeau.

Vers deux heures du matin je fus réveillé par des bruits caractéristiques venant de la chambre d’à côté et qui durèrent un grand moment. A 9 H j’entendis quelques rires étouffés puis une conversation dans le couloir. J’en conclu qu’elle le raccompagnait et j’attendis pour sortir.

Après l’avoir accompagnée elle revint effectivement dans le couloir, toujours totalement nue comme je l’avais laissée la veille. Nous eûmes un grand moment de complicité lorsqu’elle guida ma main entre ses jambes me faire constater le résultat du travail de son amant. Voulant rester sur les sensations de son amant puis nous nous endormîmes tendrement enlacés et apaisés ;

6 Commentaires

  • super cette complicité ,
    c’est fou ce qu ’un couple libéré peut passer des moments de folie quand chacun est au diapason , et joue sa partition
    bravo skyraider , continuez à vous aimer longtemps de cette façon , en nous faisons encore partager quelques une de vos émotions
    meme constation que vous pas toujours facile de trouver l’amant à la hauteur de nos épouses

  • ah d’accord.

  • Pitchounet je réagissais par rapport à ce qui est dans le présent texte. Mots doux, se tenir par la main...

  • N’est-ce pas plutôt du polyamour ? mais pourquoi pas si tout le monde est d’accord.
    C’est sobre, efficace, troublant.
    « Tu m’as confiée habillée à cet homme, il me rend nue » et entre temps toute la puissance de l’imaginaire, tout le plaisir des amants.
    Retrouver sa femme, nue... d’un autre, dénudée jusqu’au plus intime du corps, jusqu’au plus intime de l’émotion. La retrouver... enfin... la trouver...encore !
    Mari présent ou pas. Faux débat, rien à argumenter, à chacun selon sa structure, son regard, son imaginaire. Sa relation à soi, à elle, aux autres.

  • Tout dépend de ce que tu appels "comportement amoureux" en fait. Est ce que rouler une pelle par exemple est un comportement amoureux ? Est ce qu’avoir des caresses est un comportement amoureux ?

    Tout dépend de l’endroit ou tu mets le curseur ? De ce que l’un et l’autre attendent ? De ce qu’ils sont prêts à vivre ou non ? C’est là ou ça devient complexe, et c’est ce qui est beau dans le libertinage (j’adore me la jouer philsophe de bistrot à deux sous lol ^^)

  • Bonjour Skyraider, merci pour ce partage d’expérience.
    Je vous rejoins complètement sur le principe de la difficulté à trouver des gens qui savent trouver leur place dans cette relation, et surtout être respectueux. Enfin je considère que ce n’est pas un problème lié particulièrement au candaulisme.

    Je trouve toujours ça fou quand je lis des témoignages de gens ayant un genre de comportement "amoureux" avec l’amant / la maîtresse. Je ne pourrais vraiment pas supporter ça !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription