Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre découverte du candaulisme (3eme partie)

! Signaler un contenu abusif

Sophie était en train de prendre une douche quand je suis entrée, elle me vit et me fit un grand sourire, me demandant de patienter pendant qu’elle se préparait. J’étais surexcité et avait hâte d’entendre ses confidences, même si j’étais persuadé qu’ils en étaient restés aux caresses.
Elle sortie de la salle de bain vêtue d’une serviette autour de la taille et vint s’assoir sur le lit avec moi.
"Alors, raconte ! " lui demandais-je surexcité
"Alors, une fois que tu es parti, on est retourné dans la piscine et Thierry a repris son approche et à m’a avoué qu’il était fan de belle lingerie et qu’il adorerait me voir en porte-jaretelle, que cela l’exciterait plus que tout de voir mon cul mis en valeur comme cela. Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais je lui ai dit de me rejoindre dans notre chambre dans 15 minutes. J’ai enfilé l’ensemble que tu m’avais offert pour mon anniversaire, le noir avec le porte-jarretelle, le bustier, le string et des bas, j’ai mis mon peignoir par-dessus et j’ai attendu. J’ai cru qu’il allait se dégonfler, mais j’en entendu frapper à la porte. J’ai ouvert, je lui ai dit de s’assoir sur le fauteuil et j’ai enlevé lentement le peignoir. "

Je n’en croyais pas mes oreilles, elle s’était dévoilé devant un autre homme que moi, avec de la lingerie que j’avais moi-même choisi, et je n’étais pas au bout de mes surprises.
"Il était comme fou, il s’est jeté sur moi, je sentais ces mains partout sur mon corps et moi j’étais en transe, on s’est embrassé, il a enlevé mon corset puis m’a léché les seins, c’était tellement bon. J’avais tellement envie d’une queue, je suis désolé, je l’ai sucé et après il m’a fait l’amour. J’espère que tu ne m’en veux pas. "
J’étais sous le choc, ma copine était allé au delà de mes espérances les plus folles, elle venait de réaliser un de mes fantasmes en s’offrant à un homme plus âgé qu’elle. J’enlevais sa serviette et découvris sa fente, d’habitude si serré qui était désormais légèrement ouverte et toute humide de cyprine après le passage de son amant.

Elle me raconta que Thierry avait une queue de belle dimension, aussi longue que la mienne mais plus large, elle avait eu du mal à mettre le gland en entier dans sa bouche. Au début elle ne voulait que le sucer mais l’excitation avait pris le dessus et elle lui avait demandé d’enfiler une capote. Elle s’est ensuite allongée sur le lit et il a écarté le string pour la prendre en missionnaire. Sa bite étant large, il est rentré lentement, laissant Sophie s’habituer au diamètre de sa queue. Puis il l’avait prise lentement, profitant du jeune corps de ma compagne, d’abord en missionnaire, puis en levrette (la position préférée de Sophie) et pour finir elle lui était montée dessus. Ils avaient ainsi fait l’amour tendrement, pendant 20 minutes avant qu’il n’explose dans la capote, bien au chaud dans la fente de ma chérie. Puis ils s’étaient câlinés quelques instants avant que qu’il ne parte, 10 minutes avant mon arrivée.

Devant ces révélations, je n’en pouvais plus, je me suis allongé sur le lit et Sophie est ensuite grimpée sur moi. Ma verge est rentrée sans effort dans sa petite fente, Thierry l’avait tellement excité qu’elle était mouillée comme jamais. La sensation était absolument délicieuse, j’explorais cette chatte si familière et pourtant rendue si différente par l’étreinte de son amant. Je pouvais ressentir comment la queue de Thierry avait écarté les parois quelques minutes plus tôt, comment cette bite avait pris du plaisir dans la chatte de ma copine qui n’avait jusqu’alors connue que moi. J’explosais bientôt moi aussi dans un orgasme puissant et nous sommes restés de longues minutes sans un mot, savourant cette nouvelle expérience.

Voila donc comment nous avons découvert le candaulisme. Malgré l’envie de Sophie de refaire l’amour avec Thierry, l’occasion ne s’est pas représentée. Ces vacances ont cependant été le début d’une belle aventure, ponctuée de rencontre que j’aurais peut être l’occasion de relater ici.

6 Commentaires

  • Merci à tous pour vos messages et vos mails auquel nous avons essayé de répondre au mieux. Nous sommes ravis de voir que notre témoignage vous a plu, en attendant les prochains.

  • A la lecture de cette expérience, je me rappelle toutes mes émotions des premières fois !
    Même si les circonstances étaient différentes (lieu, connaissance de l’amant), pour le reste, j’ai l’impression de revivre mon aventure.
    Envie de briser des chaînes, des tabous. Découverte d’une possible complicité insoupçonnée jusqu’alors entre les époux. Comme un abcès qu’on a réussi à crever au moment où on s’y attendait le moins.
    Puis vient le passage à l’acte. Les époux assument leur désir fou. L’homme s’éloigne et se laisse gagner par l’imagination. Madame, décidemment bien plus coquine qu’on aurait pu le croire, va jusqu’au bout en provoquant les sens du futur amant. Et quand le moment est venu pour le mari de revenir, la question qui lui brûle les lèvres : alors ?
    Puis la vue et le contact avec le sexe de madame... il faut se rendre à l’évidence, un autre homme l’a possédée, plus rien ne sera jamais comme avant !
    Oui, je crois qu’il y a des choses en commun entre tous les candaulistes !

  • Belle écriture, aventure fantastique...ENCORE...

  • Très belle histoire..
    Je vois que nous sommes voisin..

  • L’expérience ainsi vécue est très bien relatée. Tu peux nous en raconter d’autres, c’est très excitant de lire tes textes. Bises et félicitations à Sophie

  • Superbe témoignage, réaliste, sensuel et affreusement excitant !

    Si l’envie vous prend, nous sommes là...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription