Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre découverte du candaulisme (1ere partie)

! Signaler un contenu abusif

Pour ma première contribution, quoi de mieux que de commencer par le début et notre découverte du candaulisme qui c’est faite presque par hasard. Cette expérience nous a permis de découvrir un monde que nous fréquentons désormais avec délice. Nous avions déjà eu l’occasion de découvrir un club échangiste, mais bien qu’excités tout les deux par l’ambiance, nous n’avions pas franchi le pas avant cette première expérience.

Cette rencontre a eu lieu il y a 3 ans, alors que nous étions en vacance en Turquie. Sophie et moi avions 26 ans à l’époque et étions en couple depuis quelques années déjà. Nous séjournions dans un hotel all-inclusive où nous profitions du soleil et d’un repos bien mérité après une année de travail. Très vite nous avons sympathisé avec un couple en vacance avec leurs enfants. Catherine, qui avait 40 ans était une femme grande et fine, plutôt jolie, même si les femmes plus âgés ne sont pas ma tasse de thé. Thierry, avait 46 ans, et était un grand brun qui commençait à tirer sur le poivre et sel. Il avait un corps sportif et une musculature encore bien développée pour son âge.

Très vite, Sophie c’est sentie très à son aise dans l’hôtel, la chaleur était propice au tenue légère et ma chérie pris l’habitude de s’habiller plutôt sexy ce qui ne manquait pas d’attirer les regards des hommes présents, pour son plus grand plaisir. Thierry n’était pas le dernier à admirer le corps de ma douce quand il en avait l’occasion et je l’ai surpris plusieurs fois en train de reluquer Sophie quand elle marchait au bord de la piscine. D’un autre coté, je ne pouvais pas lui donner tort, Sophie est une splendide petite brune de type méditerranéenne avec des petits seins bien ferme et un magnifique petit cul bien rebondi qu’elle mettait en valeur dans un maillot de bain très échancré. Au fil des jours, je sentais que Thierry se faisait plus entreprenant et n’hésitait pas à profiter des moments où sa femme était absente pour complimenter Sophie sur son allure tout en prenant bien entendu le soin de rester courtois envers moi.

Un soir que nous nous câlinions Sophie et moi, elle m’a avouée qu’elle avait elle aussi repéré le manège de Thierry :
"Tu sais, je pense que Thierry m’aime bien" me dit elle en me lançant un sourire coquin.
"J’ai remarqué aussi, il passe son temps à te mater."
"Et ce n’est pas tout, cet après midi, pendant que l’on jouait dans la piscine, il m’a mis la main aux fesses. C’était très rapide, comme si c’était un accident, mais je suis sure qu’il l’a fait exprès."
Ma queue gonfla instantanément à cette révélation. Ainsi Thierry ne se contentait plus de regarder mais osait désormais tripoter ma copine. Cette sensation était très étrange, j’étais à la fois vaguement jaloux, mais surtout terriblement excité et je voulais absolument savoir jusqu’où Sophie était prête à aller.
"Et ça te fait quoi de te faire draguer par un mec qui a quasiment deux fois ton âge ? " lui demandais-je.
"Je ne sais pas. Je ne suis pas plus attirée que ça par les vieux, mais il est plutôt bel homme. "
Elle n’osait pas se livrer mais je sentais dans son sourire que le quadragénaire ne la laissait pas indifférente.
Pendant que nous faisions l’amour, je lui ai parlé de Thierry, je lui demandais si elle aimerait faire l’amour avec lui. Elle me répondit d’un timide "je ne sais pas", mais sa façon de gémir et sa fente toute humide me donnait la preuve que l’idée l’excitait beaucoup.

Une fois notre plaisir terminé, c’est elle qui reprit la conversation :
"Dis donc, ça à l’air de te plaire toi qu’un vieux veule se taper ta copine "
" Oui ça m’excite beaucoup de savoir qu’il rêve de te baiser et je suis sur que ça te plairais aussi."
" Peut être, mais j’ai peur, je ne suis pas sur d’assumer, surtout avec sa femme à coté. "
"Je comprend, mais on peut toujours jouer un peu non ? "
Elle me lança un regard interrogateur, et je lui expliquais que j’aimerais beaucoup qu’elle réponde un peu à ses avances. Après un moment de réflexion, elle me répondit par l’affirmative :
"D’accord, je vais le chauffer un peu et on va voir où ça nous mène, mais ne te fais pas trop d’illusion."

Sophie n’avait jamais connu un autre homme que moi et, même si nous avions déjà discuté de notre envie de rencontrer d’autres partenaires, le fait qu’elle accepte ce jeu de séduction était déjà un pas énorme vers la réalisation de mon fantasme. Cette nuit là, j eu beaucoup de mal à trouver le sommeil.

1 Commentaire

  • Vous laissez notre imagination développer votre histoire
    C’est élégant et excitant

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription