Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Notre découverte du candaulisme

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
Ce texte est en fait une explication, pour que les hommes ou couples qui voudraient nous contacter, en sachent davantage sur notre passé.
Je suis venu au candaulisme à la suite d’une crise traversée par notre couple, il y a deux ans, quand ma femme m’a demandé de lui accorder des moments de liberté, contre réciprocité. Je suis tombé de l’armoire. Jusque là, je l’avais toujours crue fidèle, au point de n’avoir jamais pensé qu’il puisse en être autrement. A tort, puisqu’elle m’a alors avoué m’avoir trompé quatre fois, en vingt ans de vie commune. Ce n’était donc pas un simple accident de parcours, comme il peut en arriver dans tous les couples, mais quelque chose de plus profond.
J’ai eu peur que cette demande ne soit de sa part un premier pas vers une séparation. Elle m’a juré que non, qu’elle m’aimait. Si ce n’était pas des sentiments qu’elle allait chercher ailleurs, c’était donc autre chose, qu’elle ne trouvait pas avec moi. Je me suis alors senti profondément atteint dans ma virilité, moi qui pensais la satisfaire physiquement, puisqu’il y avait toujours du désir entre nous. C’est là qu’elle m’a fait part de quelque chose qui remonte à loin chez elle, bien avant moi : une sorte de double sexualité, tendre avec moi et les hommes qui m’avaient précédé dans sa vie, plus âpre, plus libérée avec des amants de passage. Il existait donc en elle une autre femme que celle que je connaissais depuis vingt ans. Cette femme là, j’ai voulu la connaître. Et pour ne plus être cocu, je lui ai proposé autres chose : un trio avec un autre homme. Elle a hésité. Elle craignait que découvrir cette autre part d’elle ne change le regard que je portais sur elle, que je la respecte moins ensuite, que je l’aime moins. Mais comme la situation était devenue tendue entre nous, elle a accepté.
Sur le net, j’ai trouvé un partenaire, qui était expérimenté. Et lors de notre premier trio, j’ai découvert combien il était émouvant de regarder la femme qu’on aime faire l’amour avec un autre homme, de voir combien elle est belle dans la jouissance, comme il est bon de se retrouver ensuite, et de faire l’amour ensuite, seul à seul. Cet homme, c’est Gérard, celui à qui elle a envoyé la photo qui figure sur notre profil. Notre relation a duré près d’un an. Elle s’est achevée parce que Gérard devenait trop possessif, et cherchait à m’exclure de ses rapports avec ma femme.
Mais désormais, je suis devenu candauliste. Et cette situation nous convient à tous les deux. A ma femme, parce qu’elle satisfait ses désirs d’une autre sexualité, plus ouverte que celle pratiquée en couple. Moi, parce que je ne suis plus cocu, que je peux regarder, participer, et la retrouver ensuite, encore toute frémissante du plaisir qu’elle a pris, encore plus amoureuse de moi, encore plus sensuelle.
Alors, maintenant, nous cherchons un autre partenaire, viril, discret et expérimenté. Voire un couple présentant un profil proche du nôtre, pour que la relation soit plus équitable.

2 Commentaires

  • merci de ces mots......

  • Bonjour ,
    Certaines femmes ont besoin de sensations fortes , c’est le cas de la mienne.
    Désormais elle ne les trouve qu’avec d’autres partenaires , souvent en ma présence , parfois seule mais toujours avec mon consentement.
    J’ai d’abord été cocu , si souvant que j’en ai perdu le compte .Mon épouse est une femme si gourmande qu’être fidèle lui était impossible à vivre.
    Pour autant , elle ne m’a jamais délaissé au contraire son appétit devenait plus vorace après avoir forniqué avec un autre , elle rentrait à la maison et nous faisions l’amour comme des fous sans rien me laisser paraitre ou imaginer ce qu’elle venait de vivre avec son amant.
    Son désir était si grand et si bestial dans ces moments là qu’aujourd’hui en me remémorant ces instants , je me dis qu’elle jouissait tout en pensant aux scènes qu’elle venait de vivre avec lui ou eux.
    Je suis hélas ,pour moi mais aussi pour elle ,devenu " éjaculateur précoce " , elle n’a pas tardé à m’avouer son insatisfaction sexuelle et suggéré le désir de prendre un amant régulier.
    J’ai fini par céder à sa demande quelques mois plus tard , restait à trouver l’amant .
    Je pensais que ce ne serait pas chose facile , et à ma très grande surprise elle l’a trouvé en moins de deux....
    Si vite que je me suis douté qu’elle le connaissait déjà !.
    Je me suis senti cocu et " inutile " me rendant compte qu’elle n’avait pas opté à cela suite à mon problème sexuel , et qu’elle avait des relations sexuelles extra conjugales bien plus anciennes à mon problème d’éjaculation.
    Nous en avons parlé et elle a fini par m’avouer la vérité...elle me cocufiait depuis toujours !!!
    Mon humiliation était à son comble , et la venue prochaine de son amant à la maison me laissait croire que la chose allait empirer.
    Ce qui fut les cas , lorsque j’ai vu ma femme embrasser cet homme et se donner à lui comme s’il elle était sienne.
    J’ai assité à son premier orgasme avec lui , là devant moi !!! , elle jouissait terriblement en me regardant droit dans les yeux et en étreignant celui qui lui donnait ce plaisir que je ne lui donnais plus.
    Peu à peu les semaines et les mois passant , j’ai commencé à ressentir un plaisir indescriptible , et à ma grande très grande surprise mon éjaculation devenait moins précoce en me masturbant pendant leurs ébats.
    Un soir , alors que son amant venait pour la satisfaire , je me suis proposé pour faire un trio .
    Quel bonheur !, j’ai tenu sans éjaculer et nous avons pris mon épouse ensemble et même eu nos orgasmes presque simultanément.
    Depuis , nous vivons avec un intense plaisir nos fantasmes avec lui et d’autres.
    Nous sommes devenus très complices , je lui trouve des amants , elle en trouve de son coté mais ne me cache plus rien.
    Ainsi , j’ai découvert le candaulisme ,alors que je ne connaissais pas le mot ni la signification.
    Finalement je crois pouvoir dire aujourd’hui , que le candaulisme me va comme " des mouffles "...!
    Ma femme y trouve son plaisir et moi le mien.
    Je ne suis plus cocu , et pourtant cela ne me déplairait pas !!!
    La voir faire l’amour ou l’imaginer le faire me procure des sentations que je ne sais décrire mais qui me font terriblement du bien.
    Nous résidons dans l’Hérault , et nous sommes en quête d’hommes agés de 40 à 60 ans , libres de préférence pour passer des soirées et nuits entières sans contraintes familiales ou conjugales.
    Nous nous déplaçons dans les départements limitrophes à domicile exclusivement.
    Ecrivez nous , decrivez vous , profitons ensemble des plaisirs que procure le sexe quand la convivialité et le bon gout sont de mise .
    Au plaisir de vous lire et de partager mon épouse et des moments innoubliables.
    Christine et Joel

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription