Accueil > Articles candaulistes >

Notion de caresses verbales et pratiques candaulistes

Pour certains couples et avec le temps, l’attention mutuelle que l’on se porte l’un à l’autre, la complicité de couple s’émousse. Pour autant, la complicité est une variable extrêmement importante dans notre pratique.

Cette diminution de l’attention à l’autre est bien souvent liée à l’illusion des contes de fées que l’amour entre deux personnes qui se sont mariées, c’est pour la vie. Nous savons tous très bien par expérience qu’il n’en est rien si… nous ne l’entretenons pas au quotidien.

Rajoutons à cette évidence que bien souvent, les gens s’autorisent volontiers à dire ou à s’entendre dire des choses désagréables et bizarrement ils ont souvent des difficultés à entendre ou à exprimer des compliments.

Si vous avez l’occasion d’interroger des couples qui vivent depuis longtemps ensemble et qui ne mesurent pas l’intérêt de la caresse verbale, vous les entendez dire :
« Je n’ai pas besoin de lui dire, il/elle le sait bien que…… » ou encore « Ça ne se dit pas, ça se prouve »

L’art de la caresse de l’Ange, c’est quoi ?

C’est tout simplement une manière d’être, d’être présent à soi-même et vis-à-vis de son partenaire. C’est une simple prise de conscience qui nous conduit à repérer dans ce que l’autre vient de dire, dans ce que l’on vient de vivre ensemble, ce qui nous a plu, ce qui nous a touché, ce qui nous fait du bien.

Cette nourriture relationnelle qui nous fait vibrer, nous devons prendre la peine de la décrire à l’autre, d’en exprimer l’émotion agréable qui en résulte et d’en remercier son conjoint ou son complice si il y a lieu. Ce peuvent être des propos qui ont été agréables et valorisants comme une manière d’être et de faire qui nous est agréable.

Il est alors important de dire comment les ressentis sont agréables, ces petites chaleurs qui nourrissent notre complicité dans ce que l’on voit, dans ce que quelqu’un nous dit, mais que nous gardons le plus souvent pour nous au lieu de l’en remercier.

L’idée c’est de se dire que cette caresse de l’Ange, cette petite chaleur que je ressens, je le partage, je l’exprime en disant par exemple :
« J’aime bien quand tu me souris alors qu’il me prend », « j’aime quand tu me tiens la main alors qu’il est en moi… » C’est en quelque sorte repérer ce qui nous fait du bien.

Attention, ce n’est pas ce que l’on trouve bien que l’on va repérer, mais ce qui nous fait du bien. Dans un deuxième temps il faut prendre plaisir à le partager, prendre plaisir à l’exprimer.

La caresse de l’Ange c’est tout simplement un outil qui permet de communiquer dans notre quotidien de couple candauliste, ce qui nous fait du bien, cette joie que l’on ressent à vivre une aventure ou à y repenser.

Quelle est l’origine du concept de caresser avec des mots ?

Caresser avec les mots fait partie du concept de signes de reconnaissance inventé par Éric BERNE le fondateur de l’Analyse Transactionnelle.

Les signes de reconnaissance peuvent être :
- verbaux ou non verbaux,
- positifs ou négatifs,
- conditionnels (par rapport à une action) ou inconditionnels (par rapport à l’être).

Nous nous intéressons bien évidemment ici aux signes de reconnaissance verbaux et positifs qu’ils soient conditionnels ou inconditionnels. Nous comprendrons que ces derniers sont des facteurs de rapprochement et de complicité très forts dans notre couple.

Pourquoi les caresses verbales sont-elles utiles ?

Elles contribuent à renforcer la complicité entre les partenaires
C’est un effet bénéfique majeur à court, moyen et long terme si nous souhaitons vivre dans un couple heureux. Les caresses verbales sont une des composantes essentielles de la complicité, de la proximité et de la bonne santé de notre couple.

La complicité dans le couple candauliste c’est ce qui le renforce sur le long terme. Sans complicité, il n’y a pas de couple candauliste, juste deux personnes libertines vivant l’une à côté de l’autre une sexualité ouverte et non pas vivant l’une avec l’autre une sexualité candauliste.

Ne pas partager de caresses verbales c’est comme ne pas faire d’exercices physiques. Au début, nous ne nous en rendons pas compte. Les années passent, notre état de santé se dégrade peu à peu, nous ne percevons rien jusqu’au jour où nous ne pouvons plus monter 3 marches sans nous essouffler. Le couple aussi peut s’essouffler sans attention quotidienne.

Elle développent la sensualité
Nous en parlons trop peu dans notre société hypersexualisée, mais la sensualité est essentielle pour qu’un couple dure dans le temps. Elle passe par deux attentions essentielles :

Les caresses physiques.
Non ne traiterons pas de celles-ci, c’est la richesse des aventures avec le complice de votre couple.

Les caresses verbales.
Elles sont le signe pour notre partenaire de vie qu’il/elle compte pour nous, pour ce qu’il/elle est, ou pour ce qu’il/elle partage avec nous. Ainsi notre partenaire sait par les mots que d’être à son contact nous est précieux. C’est ce que nous appelons aussi les signes de reconnaissance.

Y a-t-il des attentes différentes entre un candauliste et son épouse ?

Pour un homme candauliste il est important de caresser ses compétences
En tant qu’homme nous avons en général, un grand besoin commun : celui d’être valorisés dans nos compétences dans l’intimité de notre couple. C’est-à-dire avoir un retour positif par notre moitié de ce que nous faisons de bien et qu’elle apprécie, surtout lorsqu’elle vient de vivre une aventure.

Vous avez besoin d’entendre que ce que vous faites bien soit mis en avant, remarqué et souligné pour vous sentir reconnu et toujours important aux yeux de la femme de votre vie. C’est un besoin d’autant plus important que le besoin de réassurance s’il n’est pas exprimé est toujours fort après une aventure candauliste.

Voici quelques exemples de caresses verbales dont raffolera votre mari, s’il est candauliste :
- j’adore plaire, j’aime quand tu es fière de moi
- ça m’excite quand tu me regardes avec un autre,
- je suis fier d’être avec un homme qui prend autant soin de moi

Pour l’épouse d’un candauliste il est important de caresser ses sentiments
De notre côté en tant que femme, notre plus grand besoin se situe au niveau de la reconnaissance de nos sentiments. Nous avons besoin d’écoute et de reconnaissance de tout ce qui se passe dans notre intériorité de la part de notre homme. C’est cette action d’écoute et d’attention vis-à-vis de nous qui nous rassure. En même temps cela nous permet de nous apaiser et de nous sécuriser.

Voici quelques exemples de caresses verbales dont raffole une épouse de candauliste :
- oui je comprends ta peur de ne pas lui plaire,
- je suis avec toi ma chérie, je veille sur toi, j’interviens dès que tu en éprouves le besoin,
- je vois que tu es fatiguée ce soir, si tu veux je m’occupe de tout et si tu as besoin, plus tard, nous prendrons du temps ensemble.

Que nous soyons le mari candauliste ou l’épouse libérée le besoin profond lui, reste le même : nous sentir uniques aux yeux de notre partenaire, car il s’agit bien de cela, qu’il/elle soit fier(e) de vivre avec nous cette pratique tout en étant heureux (se) de son choix.

Comment mettre en application cette notion de caresse de l’Ange ?

Cette notion de caresses de l’Ange peut paraître tellement évidente à certain(e), pourtant toutes les études concernant les couples tendent à montrer qu’elles ne le sont pas. Pour vous en convaincre, il suffit de nous observer avec attention au cours d’une journée, vous verrez, la prise de conscience est surprenante.

Les chercheurs ont observé que les couples qui sont heureux ensembles on crée un climat bienveillant, rassurant et ressourçant entre eux. Pour cela, ils ont comptabilisé que ces couples heureux sur le long terme avaient à minima 5 à 6 interactions positives quotidiennes entre eux, pour 1 négative. En d’autres termes, ils se caressent de mots agréables mutuellement 5 à 6 fois plus que de remarques désobligeantes.

En conclusion

Cet outil que l’on nomme « la caresse de l’Ange » est une merveilleuse façon d’amener votre relation de couple à vous interroger, partager ce qui vous fait du bien que ce soit au quotidien comme dans une aventure candauliste.
C’est une manière d’affirmer que l’on ne risque rien à exprimer ce qui nous fait du bien. Et vous, combien de caresses de l’Ange procurez-vous chaque jour à votre couple ?

3 Commentaires

  • Oui merci de parcourir et de mettre des mots sur nos émotions aux uns et aux autres. J’adore.

  • Merci, Merci, Merci.... !!!... De nous ramener à l’essentiel !

  • Bonjour,
    encore une fois merci pour cet article si réaliste et si bien écrit.
    Mille fois en accord avec tout ce qui est écrit en notant cependant la "notion" caresses physiques, abordée et volontairement non traitée (je comprends le choix) qui a mes yeux , au delà de l’aspect mentionné des richesses apportées au couple par le-la partenaire, je voudrais souligner l’importance à mes dans un couple de la "calino-thérapie"...Oui l’aspect physique peut aussi être intégré fort avantageusement dans un couple par ce moyen simple et agréable, peu coûteux en temps et vraiment "porteur"..."la caresse de la "bête..." ?
    merci encore pour toutes les richesses que vous nous apportez.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription