Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Nos vacances au Cap d’agde

! Signaler un contenu abusif

En réponse à CANDAULE, que nous apprécions beaucoup, et le remercie déjà pour le site, ensuite pour les magnifiques articles qu’il a écrit.

Nous avons un pied à terre au Cap d’Agde, mais ce n’est pas pour des rencontres, au moins tout au début, mais c’est une région que nous apprécions beaucoup pour la beauté de ses paysages et ses plages.

Dommage que maintenant, le soir, les gens ne prennent plus la peine de s’habiller chic et sexy, il y a une quinzaine d’années ou un peu plus, le soir, on prenait plaisir à s’asseoir à la terrasse d’un café pour regarder, contempler et admirer les passants.

Maintenant, c’est plutôt, tongs, tee-shirt et bermudas. Alors, le seul endroit où les gens perpétuent encore le chic, le sexy, c’est le camp naturistes, mais là encore, certains confondent avec la vulgarité.

Mais au moins, on peut voir de jolies femmes et elles sont de plus en plus jeunes et aussi de beaux jeunes hommes, pour le plus grand plaisir de ma chérie. Nous y allions que le soir, car nous ne sommes pas des naturistes, c’est là son terrain de chasse et aussi, pour son plaisir de se montrer en habits sexy.

J’aime me mettre un peu à l’écart pour observer le manège de tous ces hommes, qui lui tournent autour comme des fauves prêtent à dévorer sa proie. Mais l’endroit que nous préférons y aller pour faire des rencontres, c’est l’Extasia, un club libertin sur la route de Marseillan (réservé uniquement aux couples), à 20 minutes du Cap, dans un magnifique domaine, il y a un restaurant où on y mange correctement, ce qui est rare pour un club et c’est là que les couples se repérent ou se nouent les premiers contacts dans une ambiance sensuelle.

Après, le repas, l’entrée au club est offerte aux clients du restaurant, on entre dans une immense et magnifique pièce transformée en discothèque, avec un DJ qui diffuse de la bonne musique, à l’étage, ce sont les pièces et les coins câlins.

Mais l’endroit que je préfère, c’est dans le jardin, il y a un coin " le bois" où certaines femmes aiment s’exhiber, se laisser caresser, sucer les queues ou encore se faire baiser, comme ma chérie, alors que je me mélange parmi les mateurs pour la regarder, mais elle n’est pas comme la plupart de ces femmes, elle choisit celui ou ceux qui lui plaisent.

À la voir ainsi, j’ai l’impression qu’elle fasse la pute, pour moi, c’est très excitant et je me branle en la regardant. La plus belle soirée que nous avons passé au mois de juillet, c’est un peu difficile car à chaque rencontre ou soirée, j’éprouve toujours autant de plaisir, mais comme il faut en choisir une, et bien c’est celle là, mais je laisse ma coquine de femme vous la raconter.

C’était une soirée, passée chez un couple que nous avons fait la connaissance dans un club au camp naturistes, un très beau couple, elle, une belle brune 31 ans avec une magnifique poitrine, naturelle (comme moi) je déteste les siliconées (oui ! Je préfère les brunes mais j’aime quand même les blondes) lui, un beau brun 33 ans.

C’était, elle, qui m’a branché, alors que je dansais, elle est venue me rejoindre sur la piste, tout de suite, elle m’a dit "je t’ai regardé, tu es très sensuelle" pour tout réponse, je lui ai souri, elle s’est frottée contre moi et se coller carrément contre moi, je me laissais aller et ses mains ont commencé à caresser mes hanches, puis mes seins.

J’ai jeté un regard vers mon mari, il était en pleine discussion avec un autre homme, ils nous regardaient, j’en concluais que c’était le mari, le spectacle a l’air de leur plaire. C’était moi, excitée que j’ai passé mes bras autour sa tête pour l’attirer vers ma bouche pour lui donner un baiser voluptueux.

Nous sommes allées rejoindre nos coquins, qui doivent bander tellement nous nous sommes conduites comme deux salopes sous les regards d’autres personnes, Ils nous ont invité à finir la soirée chez eux, une magnifique maison avec piscine en pleine garrigue.

Aussitôt, nous les femmes, on se mettait à poil pour se rafraîchir dans la piscine, quel bonheur de pouvoir se baigner nue, mais rapidement, je me collais contre Estelle et nous nous embrassions passionnément, nos mains parcouraient les seins, les fesses et j’ai même commencé à caresser et doigter sa chatte déjà toute gluante de mouille.

Nos maris arrivaient, nus avec des coupes de champagne, en nous voyant s’embrasser et se doigter sur les matelas, ils ont commencé à bander, du coup, nous avons arrêté pour boire nos coupes à la frustration de nos maris, j’aime ça, suis salope faire bander et les faire débander.

J’ai fait couler un peu de champagne sur les seins d’Estelle et je les dégustais, alors que Marc (son mari) faisait couler sur son ventre pour que je léche le long du corps de sa femme, jusqu’à sa chatte trempée qui dégageait une odeur de mouille mélanger avec le champagne, je n’en perdais pas une goutte.

Mais pour la suite, je préfère laisser à mon mari de vous raconter, puisqu’il se contentait de jouer le voyeur.

Bon, je reprends le clavier, mais comme le récit est trop long, je le publierai la prochaine fois.
Et comme toujours, pensez à laisser un petit commentaire.

4 Commentaires

  • Toutes mes excuses !

  • Cher candauamafemme,
    Je vous remercie pour vos encouragements et je vous apporte tout mon soutien, continuez à nous donner du plaisir par vos témoignages toujours aussi réussis.
    Tous les goûts sont dans la nature, personnellement ce récit plait énormément, alors cher Jacherino ne soyez pas trop dure dans vos propos. Les imperfections (lorsqu’il y en a) ont aussi leurs charmes. Tout comme un corps de femme qui garde une trace de la vie menée et qui fait tout le charme de la personne aimée, une contribution est toujours riche de ses imperfections.
    Le site que j’ai créé, est là, pour encourager le partage de l’expérience candauliste et ouvrir l’esprit des personnes qui n’osent passer à la pratique.
    Si les membres de la communauté sont l’objet de critiques ils n’oseront plus s’exprimer, ce n’est pas le but, au contraire.
    Nous devons faire preuve d’ouverture d’esprit (dans le respect de la charte qui régie ce site), de respect et de bienveillance.
    Personnellement le chemin pour parvenir à l’épanouissement actuel, m’a pris quelques années avant de parvenir à livrer se qui stimuler aujourd’hui ma libido, j’ai perdu de précieuses années, alors de grâce, faites tous preuve de tolérance pour que tous ceux qui n’osent pas, ne perdent pas autant de temps que moi.
    Notre expérience de pratiquant, qui s’exprime par nos contributions peut toujours servir et les encourager à s’abandonner à cette fabuleuse complicité de couple.
    Pardonnez-moi cet écart mais je vous expose par ces mots, ma conviction profonde.
    Bonne soirée à tous

  • Oui, ils sont beaux et la maison est belle, il n’y a pas de honte de les fréquenter, c’est notre critère de recherche. Si vous préférez les moches, c’est votre droit. C’est vrai que c’est gnangnan, mais comme c’est écrit, j’apporte une réponse à CANDAULE. La suite viendra après, enfin peut être, car je ne sais pas si j’ai encore envie de partager nos expériences.

  • Ben, Bien !
    ils sont beaux, les autres aussi, il y a une belle maison, on ne connaît pas la marque de la voiture, mais ça doit être riche aussi.
    ça me rappelle un film de cul gnangnan. et comme dans les films de cul, il n’y a aucune émotion, aucune expression, juste une description, une étalage, sans autre sentiment que le plaisir de posséder.
    Aucun intérêt !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription