Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Nos debuts

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,

nous sommes un couple de longue date dans la 30aine, couple qui va tres bien, et equilibre (enfin je pense).

Je n’ai decouvert le terme de candaulisme que recement, je ne savais qu’il y avait une "categorie" de pratique sexuelle associe a ca et a ce que nous faisions de facon "pulsionnelle".

Cela fait quelques temps que je lis le forum et je me decide a parler de mes "debuts" qui peuvent etre par certains aspects interessants car avec des hauts et des bas :)

Mon experience du candaulisme a commencee jeune, vers 20 ans relativement peu de temps apres que nous nous soyons rencontre (quelques annees). Nous etions assez fusionnel, tres actif sexuellement et avions, comme pas mal de gens je pense, explore differents aspects de couple nous permettant d’explorer nos seuils d’excitation : faire l’amour dehors, lui demander de sortir sans soutient gorge (sans exhibition), etc. etc. J’avais a ce moment aussi commence a prendre des photos d’elle nue dans divers positions (Il n’y avait pas de telephones intelligents a cette epoque la ;), et j’aimais ca.

Il y avait des petits indices de ce cote candauliste de ma personnalite que je n’avais biensur pas du tout percu a ce moment la, mais retrospectivement ils etaient la. Ne serait ce que le plaisir que les gens la regarde (avec une pointe de jalousie parfois, jeunesse oblige comme on verra apres).

Le declic a eu lieu alors que j’ai du m’absenter pendant quelques mois. Nous ne pouvions avoir que des communications telephoniques/emails et biensur vu notre degre d’activite, le manque de sexe s’est fait ressentir relativement vite. Pendant que j’etais absent, elle etait dans en stage dans une grosse compagnie pour ces quelques mois. Je ne sais plus exactement quel a ete le premier "evenement" qui a commence a faire rouler la machine, mais de fil en aiguille, a force d’emails de plus en plus cochons, d’excitations mutuelles, de laisser l’imagination aller sachant que les gens au travail la regardaient et qu’elle plaisait, etc. j’ai commence a lui demander des choses simples : mettre des hauts transparents, s’arranger pour se tromper de vestiaire de sport, jusqu’a lui demander d’enlever sa culotte (avec ou sans collant), etc. Une chose menant a une autre, j’ai commence a lui parler d’interaction avec les autres gens. Elle est alors tombe dans une phase d’exhibition, qui a commencee "en force" par legerement ecarter ses jambes dans un bus tres innocement pour laisser voir a une (et une seule) personne en face son sexe (la culotte etait absente bien evidement). La reaction de la personne racontee par ma femme a ete un summum d’excitation : gene, a jeter des regards de temps en temps, devenir rouge, etc. Cet episode l’a particulierement excitee, et a ouvert la porte a d’autres.

L’intensite montant etape apres etape, nous avons bien evidement commence a envisager plus et plus loin. Ca n’a biensur pas ete immediat et retrospectivement c’etait bien naif/imprudent (comme l’etaient pas mal des choses que nous avons fait durant cette periode). Nous avions convenu qu’elle chercherait quelqu’un a qui elle puisse au moins s’exhiber directement et plus si le feeling est la. Il est a note (et c’est important) que j’etais completement dans le fantasme et assez peu mature a certains niveaux.

L’occasion s’est presentee un jour, alors qu’elle etait sortie en jupe, portejaretelle dans le metro. Elle se fit aborder par quelquun a propos de son porte jaretelle qui etait visible et qui pouvait "donner des idees a certains". La personne etant assez elegante, propre et plutot pas mal, elle decida de pousser un peu et d’engager la conversation en suivant le meme ton. Petit a petit, elle fini par lui dire qu’elle n’avait pas de culotte, sur quoi elle lui fit passer sa main sur son sexe sous la jupe pour le prouver (devant l’etonnement du monsieur). Elle lui dit aussi qu’elle n’avait pas de soutien gorge, ce qu’il verifia aussi. Ils se mirent a marcher dans les rues, et elle profita de quelques recoins pour lever sa jupe et l’exciter encore plus en montrant son sexe. Ils finirent par trouver un coin isole ou elle le suca et se fit penetrer par le monsieur (avec preservatif biensur).

Ce fut la fin de cette premiere experience.

Quand elle me raconta ca au telephone le jour suivant, je l’ai mal pris, n’etant finalement pas prepare a ca et n’ayant pas fait la part des choses entre le fantasme et la realite. Tout est remonte a ce moment la, jalousie, (petit) sentiment stupide de trahison, etc. Bref, nous avons decide d’arreter ca la.

Tout ne s’est pas arrete la biensur. Ma tendance candauliste n’est pas partie (loin de la), juste endormie avec certains sursauts. L’age faisant et avec l’age une certaine maturite, mon envie (et le *plaisir*) d’exhiber ma femme est revenue progressivement. Depuis 2-3 ans nous sommes repasse a des actes plus "serieux"et divers dans lesquels nous nous s’epanouissons et excitons mutuellement. On prend notre temps, on re-passe des etapes (on est deja *dans certains aspecte* plus loin que la phase precedente), et on arrive a quelquechose qui prend forme et plait a chacun.

La balance n’est pas facile a trouver, mais avec une bonne communication c’est une phase que je savoure enormement. Elle prendra peut etre une autre forme plus tard, je ne sais pas. Ce qui me plait c’est que nous avons notre facon d’exprimer mon fantasme (maintenant realite, au moins partiellement) et son excitation, qui nous conviens a nous, et qui ne ressemble pas necessairement aux autres, avec nos limites et rythme (plutot lent),

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription