Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Ne pas voir

! Signaler un contenu abusif

Bonjour chers amis candaulistes
je suis vos récits qui me passionnent et me confortent dans mes envies de partager mon épouse.
Mais autant je rêverais de voir ma femme prendre du plaisir avec un autre homme,
autant je ne comprends pas et je n’aimerais pas que ma femme aille prendre du plaisir ailleurs sans que je la vois.
Peut être pouvez vous m’éclairer ?
par avance merci beaucoup

7 Commentaires

  • J’ai longtemps pensé exactement la même chose, mais même si nous n’avons pas encore fait de cette façon, je m’ouvre de plus en plus à l’idée, je pense que l’on "évolue" au fil des rencontres, bien sur il ne faut pas bruler les étapes mais à force de discuter des ressentis, des envies de chacun, et d’analyser le plaisir et l’excitation des différentes situations, j’en arrive après quelque année de pratiques au : "pourquoi pas" , et je pense que si les bonnes conditions étaient réunies j’aurais plaisir à la laisser aller ...

  • Ne pas voir c’est imaginer, l’effet est décuplé et le plaisir devient alors sensationnel. Je comprend que ce ne soit pas à la portée de chacun d’entre-nous mais ceux qui savent confirmeront.......
    Sans une complicité et une entente à toute épreuve il n’y aura pas de sérénité et quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir. En d’autres mots tout passe par le dialogue avant, après et même "pendant" pour que les choses soient claires.
    Les conseils précédents sont pertinents car effectivement, une montée en puissance très progressive est bénéfique au couple qui s’adonne au candaulisme.
    Bonne continuation ;)

  • Dans notre cas, c’est quand elle va voir ailleurs, sans ma présence, que la stimulation est la plus grande. A part quelques conseils vestimentaires, mon lâcher prise est total et elle peut exercer sa liberté sans contrainte, inventer, improviser, surprendre, en pleine possession d’elle-même, de son plaisir et de ses fantasmes, pendant mais aussi en amont et en aval de l’acte sexuel.
    Bien sûr il y a des règles et la confiance est maximale. Dans le trio le regard fausse le jeu, dans un sens ou dans l’autre. Les complices en font trop ou pas assez, inhibition, provocation, théâtralisme. Le meilleur c’est quand elle est dans la vérité de ses envies et de ses pulsions.
    Le trio me semble faussement rassurant car au-delà des gestes et des mimiques, que ressent-elle, que pense t’elle vraiment ? La mise en scène voudrait que tout soit en pleine lumière. Comment y croire ? Les corps et les regards racontent ce qu’ils veulent. "L’essentiel est invisible pour les yeux".
    Je préfère son sourire vainqueur quand elle revient, et ce mélange de jalousie et de confiance, de lâcher prise puis de fusion dans les retrouvailles, quoi de mieux ? quelle meilleure définition de la complicité ?
    Et le plaisir du récit quand les mots narguent sur la peau, tout cet humour anxieux, rassuré et rieur...
    Mais ceci vaut pour nous. A chacun son caractère. A chaque couple son fonctionnement.

  • Il y a aussi une différence par rapport à où on puise son excitation. Il y a des gens pour qui le visuel est plus fort que tout, d’autres qui sont plus attirés par la rêverie et qui vont imaginer les choses.
    Une fois de plus, c’est question de personnalité.
    On peut tout à fait aimer les deux aussi :-)

    Désolée pour les deux messages successifs j’écris depuis mon téléphone.

  • Ça dépend des gens et des caractères. Il faut comprendre que quand on pratique, il faut gérer une part de jalousie. Pour certains ce peut être trop violent de voir sa moitié batifoler. Pour d’autres il peut y avoir une crainte ou un manque de confiance qui fera qu’ils veulent être présents. C’est selon.

  • au début il est meme preférable de faire un trio !
    ou tout les trois vous aller bien vous éclater .... et peut etre que par la suite tu auras envie de laisser ta belle partir seul retrouver un amant , et la tu verras ce qu’est l’excitation total et les sentiments que recentent les candaulistes qui ont cette pratique

  • tu as certainement une petite dose de possessivité ou de jalousie, cela n’a rien de mal. libertiner c’est aussi pour nous une question de complicité totale et tout se dire en fait partie.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription