Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Nathalie et François

! Signaler un contenu abusif

Nathalie et François, c’est une histoire moins banale, François est un ami de longue date, je l’ai connu jeune marié, sa femme jolie avec un tempérament marqué, et presque 20 ans plus tard, il vivait un désert sexuel depuis plus d’une année, il était forcément en manque. J’ai eu alors l’idée de lui prêter Nathalie, je lui en parle, et tout naturellement elle accèpte avec enthousiasma, avec Nathalie, nous allions de temps en temps au club « le Célendra » club ou Nathalie a eu l’occasion de baiser avec le patron Stéphane, nous avons décidé d’y inviter François , ça lui donnerait l’occasion de se satisfaire sexuellement, Nathalie n’a eu aucune difficulté a le décider, il lui a suffit de lui dévoiler ses seins et de lui caresser la braguette pour qu’il se décide. Nous voici donc parti un samedi soir, tout les trois dans mon minibus, tout au long de la route, nous parlons sexe évidement, on lui raconte certaines aventures, il découvre Nathalie sous un autre angle, pour moi, il savait puisqu’il avait déjà eu l’occasion de baiser avec mon ex Michèle , mais en arrivant, grosse frayeur, on nous dit que ce n’est pas possible, le samedi étant réservé aux couples, le patron vient à la porte et reconnait Nathalie, lui roule une pelle et nous laisse entrer, en nous disant qu’un homme de plus ne peut pas faire de tors, mais que vu le monde, il ne pourrait pas s’occuper de Nathalie mais qu’elle ne manquait pas de choix . Nous voici à l’intérieur, et est organisé ce soir-là un défilé de lingerie, Nathalie est sollicitée pour ce défilé, ce qu’elle accepte volontiers, c’est l’occase pour elle de se faire mater un peu…durant le défilé, François ne se sent pas très en forme, a un moment, il me demande les clefs du minibus pour s’y coucher, j’insiste pour qu’il reste et suit mes conseils…le défilé terminé, les femmes sont en tenue pour nous chauffer…elles attaquent et se choisissent une proie, je dis à Nathalie que François hésite, qu’il voulait sortir, « attend- me dit-elle- je vais m’en occuper » et la voilà qui le prend par la main et l’entraine vers l’étage, « viens, on va commencer à s’amuser » elle retire sa tenue sexy , met son paréo, monte l’escalier, se couche sur une table étroite équipée de sangles accrochées au plafond pour y passer les pieds et se trouver dans un position les jambes en l’air, bien écartées, la chatte bien offerte à tout les regards, à toutes les mains bouches et sexes qui passent, François un peu surpris, hésite un moment, Nathalie lui dit « alors ? tu viens ? occupes-toi de moi, tu ne vois pas que je t’attends ? déshabilles-toi et viens, me fais pas attendre » il m’a regardé en me demandant « je peux ? » « mais bien sûre, vas-y, je te la prête, elle est pour toi ce soir et que la fête commence » il s’est dépoilé en vitesse et a commencé par peloter les seins de Nathalie,
je me suis aussi mis à poil et je me suis posté en observation, il semblait apprécier les formes de Nathalie, il lui prenait les seins a pleine main, lui roulait des pelles, un autre gars est arrivé, les a regardé et a plongé la tête entre ses cuisses pour un cuni, Nathalie avait le sexe de François en main, il bandait déjà bien dur, elle prenait plaisir à se faire peloter les seins et se faire lécher la chatte , elle affichait un grand sourire, elle me jetait des regards et des sourires complices… « Alors contant de toi ? il bande bien ton pote, je sens que je vais encore bien prendre mon pied »
On sentait bien que François était en manque, il la mangeait des yeux et des mains, je me suis joint à eux, la bite tendue, Nathalie l’a attrapée, elle s’est trouvée en train de se faire lécher la chatte tout en branlant les queues de ses deux amants qui lui tétaient les seins…que du bonheur…
François rassuré s’est enhardi et a demandé au gars qui la léchait de lui laisser la place, ce qu’il a fait. François s’est arrêté devant sa chatte pour la détailler, « hé dis donc ! t’as une jolie chatte…elle me plait bien ,dis donc Géry ,tu ne m’a pas menti, elle est toute belle » et il a plongé sa langue, il l’a léché longtemps, j’étais aux premières loges pour les mater, il s’appliquait,il s’en délectait...
Nathalie a fermé les yeux pour j’imagine se concentrer sur son plaisir…elle n’a pourtant pas lâché ma queue…François s’est relevé et a demandé a Nathalie « tu peux me sucer ? Ça fait si longtemps, vraiment j’aimerais… »Avec un large sourire elle lui a répondu « Mais bien sûr, j’adore sucer les bites, alors tu penses, viens, je vais m’occuper de toi »il s’est mis à sa hauteur et elle l’a gobé d’un coups, François m’a regardé… « ben dit donc ta nana, elle est super, et puis elle suce, c’est un rêve… j’ai hâte de la baiser, mais là je veux profiter de sa bouche » « prends ton temps, profites en, elle adore... » Nathalie avait lâché ma bite pour ce concentrer sur François, moi je la regardais sucer la queue de François tout en lui caressant la chatte, ses seins étant occupés par les mains du gars qui l’avait léchée au début, je buvais du petit lait en la regardant, Nathalie mouillait très fort, elle était toute excitée et a réclamé une bite dans sa chatte, j’ai dit à François « viens la prendre maintenant, elle est prête, je te laisse la primeur , t’ es bien là pour ça ! Vas-y ! elle ne demande que çà, que tu la baises, alors baises-la, moi je vous regarde » et Nathalie de rajouter « oui oui, viens, je veux que tu m’ baises, je ne suis pas venue pour faire de la figuration, si tu viens pas, c’est un autre qui me baisera… » l’autre gars s’avançait déjà la queue en avant mais je l’ai arrêté, « non non mon gars, elle est pour mon ami »et j’ai pris un préservatif que je lui ai enfilé, c’est la première fois que je faisais ça, Nathalie n’en croyait pas ses yeux, mais elle a beaucoup aimé…et ça me permettait de pouvoir juger de la dureté de sa queue, et j’ai constaté qu’en effet, elle était vraiment bien dure…ensuite, avec les doigts, j’ai ouvert en grand la chatte de Nathalie, pour qu’il la prenne facilement, il n’a pas hésité une seconde, il s’est enfoncé en elle d’un seul coup, çà a glissé tout seul tant elle était mouillée, Nathalie a laissé échapper un petit cris de satisfaction et m’a lancé « et voilà mon chéri, encore un pote à toi qui me baise, c’est top avec toi, y a toujours un copains à toi qui est dispo pour moi » François l’écoutait tout en la baisant, il m’a demandé « y en a eu beaucoup ? » « Quelques un, mais on s’en fou ce soir, elle est pour toi , profites-en, vas-y, elle adore se faire baiser, fais-toi plaisir » et c’est ce qu’il a fait,
il l’a baisée en la dévorant des yeux, il lui donnait de grands coups de queue, elle ne s’occupais plus de moi ni de l’autre gars, qui a fini par s’en aller, moi je ne les quittais pas des yeux, très contant d’avoir amené François ici, il y allait de bon cœur notre ami,
il a fini par jouir, on voyait que ça venait du fond du cœur, il s’est vidé dans la capote, Nathalie n’a pas joui, mais était toute contente d’avoir rendu service.
Après ce premier service, on est redescendu boire un verre au bar, Nathalie s’est assise sur un tabouret haut, nous avons bu tranquillement, Nathalie les cuisses écartées, se laissait tripoté la chatte par François, il a fini par s’agenouiller pour lui faire un joli cuni, çà lui a provoqué une belle érection, il a voulu la prendre, et c’est la queue dressée vers le plafond qu’il m’a demandé un préservatif, mais Nathalie lui a dit « pendant qu’on boit un verre et qu’on discute, tu peux venir comme ça, je préfère, et Géry aussi alors, viens » elle a pris soin de bien écarter les cuisses, s’est ouvert la chatte avec deux doigts, il lui a donc enfilé sa queue à cru, il a commencé à la baiser doucement tout discutant et sirotant son verre, j’ai beaucoup aimé la voir assise sur son tabouret, un verre à la main, appuyée dos au comptoir, les cuisses largement ouvertes, et François debout, la baisant doucement le verre à la main. François et moi, avons relaté nos jeux avec mon ex Michèle, comment elle nous suçait tout les deux, puis comme il aimait bien la prendre, Nathalie nous écoutait avec intérêt, elle a adoré qu’on parle de nos aventures passées, elle posait des questions, demandait des précisions, cette discussion nous ayant passablement excité, Nathalie s’en étant rendu compte en me voyant bander à nouveau et en sentant la queue de François se durcir et s’agiter un peu plus dans sa chatte, elle nous a proposé de remonter à l’étage car le besoin devenait urgent, François s’est retiré de la chatte de Nathalie, je vois encore le fil de cyprine reliant encore leurs sexes, j’ai alors voulu tester son ouverture, test bien sure assez inutile, mais tout d’même…, pour ce faire, je me suis placé à la place de François, je lui ai planté ma bite bien au fond, et j’ai constaté qu’effectivement elle était bien ouverte et prête pour encore se faire baiser, Nathalie a bien compris le but de la manoeuvre et m’a demandé d’un air goguenard "çà te va mon chéri ? ma chatte est comme tu aimes ?" ce à quoi j’ai répondu que oui, et que j’aime trop dans ces cas là lui tâter la chatte avec ma queue, c’est trop bon..."
En haut, il y avait du monde, ça suçait, léchait, baisait un peu partout, on s’est trouvé un coin libre et c’est reparti, Nathalie s’est empressée de sucer la bite de François, en me disant « viens, reste près de moi, je ne t’oublie pas mon chéri, tu auras ton tour, mais c’est vrais que ton ami est appétissant et comme je suis là pour lui, c’est lui d’abord… » et elle nous a sucé l’un et l’autre en alternance, après un bon moment, elle nous a dit « A vous maintenant, léchez moi l’un après l’autre » elle s’est couchée sur le dos, a écarté les cuisses pour nous offrir sa chatte toute ouverte,là, j’ai voulu commencer le premier, mais elle m’a repoussé et a invité François à venir d’abord, je n’ai pu venir la lécher qu’après un bon moment, ce petit tour de manège a duré un bon bout de temps, l’un, puis l’autre etc. jusqu’à ce qu’elle jouisse, c’est François qui a eu droit à son orgasme, je la revois encore lui a attrapr la tête pour qu’il n’arrête pas, il a failli s’étouffer… a peine remise, « maintenant baisez moi pareil, chacun a votre tour , c’est moi qui dit quand on change, François d’abord, mais sans capote, pour qu’après Géry me baise quad je suis pleine » et on s’est exécuté, François a commencé, on changeait toute les 4,5 minutes, on a alterné comme ça un bonne dizaine de fois, Nathalie affichait un air radieux, et quand elle a senti a un moment que François était au bord de l’éjaculation « maintenant tu restes, vas-y, lâches-toi, remplis-moi, cette fois je veux tout » et il s’est lâché…il s’est vidé, il a tout juté au fond de sa chatte, elle lui a prit la tête dans les mains, l’a embrassé et lui a dit « j ‘aime bien baiser avec toi… » suite à ça, elle m’a invité à la prendre « à toi maintenant, viens me remplir aussi, tu le mérites bien mon chéri » et j’ai plongé ma queue dans sa chatte d’où s’écoulait le sperme de François, quel bonheur, une chatte toute chaude, toute ouverte qui déborde de sperme, mon rêve…je l’ai baisée en me délectant, en la dégustant de ma bite, j’ai pris mon temps, je me suis couché sur le dos, Nathalie s’est assise sur ma queue, François qui assistait au spectacle, s’est remis à bander, Nathalie en a profiter pour la lui sucer, j’avais un vue imprenable , j’avais devant les yeux Nathalie suçant une bite, il rebandait ferme l’ami François, et ma queue dans sa chatte, j’ai fini par jouir, quand la queue encore dans sa chatte, avec son large sourire de coquine, elle a demandé à François « tu veux me reprendre ? j’aime bien qu’on me remplisse un max, j’en veux encore moi ! » elle n’a pas bougé, elle est restée à quatre pattes au-dessus de moi, François est venu par derrière pour la prendre en levrette, je me suis retiré d’elle pour lui laisser la place, et quand il a poussé sa queue dans sa chatte, j’ai senti couler sur ma bite mon ventre et mes couilles, tout le sperme qui débordait de sa chatte, François s’est mis à la pilonner, j’avais ses seins qui se balançaient contre ma poitrine aux rythme des coups de queue de François, elle m’a demandé en me regardant droit dans les yeux « alors mon chéri ? t’es contant ? il est top ton ami, j’aime beaucoup, il a une plus petite bite que toi, mais il sait s’en servir, j’adore, tu peux l’inviter quand tu veux » « promis, je l’inviterai encore » puis elle a fermé les yeux pour ce concentrer sur la queue de François qui ne nous écoutait pas, trop occupé a baiser Nathalie, il n’a pas trainé à jouir, il a lâché tout ce qui lui restait dans les couilles au fond de sa chatte, Nathalie était aux anges, « ben dis-donc, t’as d’la réserve, on voit que t’as pas baisé depuis longtemps »
Nous sommes allé nous doucher, plus ou moins sagement, juste petit pelotage, nettoyage méticuleux de la chatte de Nathalie, petites sucettes rapides pour vérifier que nos bites étaient bien rincées, puis nous sommes partis.
Mais en route, alors que nous parlions de tout autre chose, Nathalie a lancé « mais dis donc, t’as pas toujours rêvé que ta nana se fasse baiser à l’arrière pendant que tu conduis ? Ben c’est le moment ! mais sois prudent mon chéri, je passe derrière » puis en s’adressant à François « çà te va si je viens, t’as encore de la réserve ? » et sans attendre sa réponse, elle est passée a l’arrière pour le rejoindre, j’ai entendu François lui dire « t’en veux encore ? Mais t’as toujours envie toi ! t’es une sacrée nana ! une chaude… » puis j’ai entendu un bruit de ceinture qui se défait, dans mon rétro je les voyais s’embrasser, puis j’ai vu disparaitre Nathalie, j’ai compris qu’elle lui faisait une pipe, François m’a fait un signe du pouce traduisant sa satisfaction, ça bougeait pas mal à l’arrière, j’ai vu réapparaitre Nathalie, face à l’avant ses vêtement défaits, les seins à l’air et j’ai compris rapidement qu’elle s’était empalée sur la queue de François, elle me lançait des sourires complices dans le rétro « regarde la route mon chéri… » ils ont baisé un bon moment comme ça, jusqu’à ce qu’ils jouissent tout les deux , j’étais aux anges…excité comme j’étais, je me suis garé le long de la route, je bandait comme un âne, je suis passé à l’arrière pour bénéficier à mon tour de la chatte de Nathalie encore une fois pleine du sperme de François, je l’ai prise en levrette sur la banquette arrière et vu mon excitation, je me suis planté d’un coup, à fond dans sa chatte, je l’avais bien raide et je l’ai pilonnée à grands coups, ça n’a pas trainé , je lui ai craché tout ce qui me restait de sperme…quand je me suis retiré, un filet de sperme a coulé de sa fente, il reste toujours aujourd’hui une trace dans le tissu du siège… Nous avons repris la route, Nathalie était toute contente de cette soirée, satisfaite et rassasiée, François qui n’en revenait pas encore tout à fait, il n’avait jamais connu ça, nous a remercié 100 fois de l’avoir emmené, à remercié 100 fois Nathalie pour sa chatte si généreuse et accueillante, il nous a avoué qu’il n’avait jamais éjaculé autant de fois sur une soirée, il a encore remercié Nathalie de lui avoir offert sa chatte et moi de lui avoir prêté ma nana, nous étions contant de lui avoir rendu ce service, nous l’avons déposé devant chez lui en lui disant de nous appeler dès que le besoin ou l’envie se faisait sentir…

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription