Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Mon premier post et ma première expérience !

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Cela fait quelques mois déjà que je fréquente votre site et que j’y lis de beaux témoignages sur le candaulisme, mais je ne m’étais encore jamais inscrit et était toujours resté en mode "spectateur".

J’ai décidé aujourd’hui de franchir le pas et de participer moi aussi à ce joli site. Je me suis inscrit avec mon épouse (Isabelle), qui pourra ainsi elle aussi poster quelques messages, le cas échéant.

Nous sommes en couple depuis une quinzaine d’années, et pratiquons le candaulisme depuis 6 ans (notre 6e "anniversaire" est pour le 19 juillet !!!).

J’ai moi-même toujours été attiré par cette pratique, même si j’ai longtemps eu du mal à mettre des mots sur mes désirs, mes fantasmes. J’ai mis un peu de temps à en parler à ma femme (j’ai du lui avouer mon fantasme en 2006) et elle a eu au début du mal à accepter. Je me souviens sa première réaction : interloquée, presque choquée, mais néanmoins contente que j’ai pu oser lui avouer cela ! Ce qu’elle a pris pour un signe de confiance.

Nous en avons ensuite parlé plusieurs fois, elle m’a posé énormément de questions, et au fil du temps, elle a fini par accepter d’y réfléchir plus sérieusement. Nous avons lu pas mal de témoignages sur le sujet, échanger avec d’autres candaulistes, et elle a commencé à ressentir l’envie d’essayer.

C’est comme ça qu’en 2009, nous avons commencé activement à rechercher notre premier complice. Difficile franchement pour une première fois de trouver la bonne personne, d’être rassuré, en confiance. Après de longues recherches hors de notre champ de connaissance (nous ne voulions pas en parler à des relations), nous avons fini par changer d’avis et avons décidé d’évoquer le sujet avec un ami (François). Mon meilleur ami en fait, quelqu’un en qui j’avais toute confiance et que nous connaissions par coeur et savions (forcément) plutôt séduisant.

J’ai donc saisi l’occasion d’un apéritif avec lui (lui et moi seul) pour lui faire part de cette envie. De ce désir partagé entre elle et moi. De notre choix de le faire avec lui. Il a été un peu surpris, et a eu besoin d’y réfléchir bien entendu, mais il a gentiment accepté de prendre la place du complice pour cette première fois, qui était une première fois pour lui aussi.

Nous avons alors programmé une soirée chez nous, prenant bien soin de prévoir la garde des enfants. C’était donc un 19 juillet.

Isabelle s’était particulièrement apprêtée (joli maquillage, petit haut transparent, jupe courte, bas, escarpin de cuir noir). Elle était absolument désirable.

François est arrivé vers 19h00, avec une bonne bouteille de vin. Nous avons commencé à prendre l’apéritif, dans une ambiance détendue. Plutôt sage au début, puis de plus en plus coquine au fur et à mesure que le temps passait et que les verres se vidaient. Je remarquais très vite les jeux de regards entre Isabelle et François. Les paroles devenaient plus coquines. Plus chaudes. J’ai alors laissé les deux futurs amants seuls, prétextant aller chercher une autre bouteille, mais surtout pour les laisser un peu plus tranquilles et libres de se rapprocher.

Je suis parti environ 10 minutes et en revenant, je les ai trouvé l’un contre l’autre, en train de s’embrasser, leurs langues mélangées. La jupe d’Isabelle était retroussée, les mains de François parcourant ses cuisses. Isabelle avant ses mains sous la chemise de François, ses doigts parcourant son torse.

Ils me lancèrent un regard presque gêné, mais je leur ai fait comprendre d’un sourire qu’ils pouvaient continuer sans avoir besoin de s’occuper de moi. Je me suis alors assis sur un fauteuil en face du canapé où ils se trouvaient et ai profité du spectacle.

Très excités tous deux, ils sont rapidement passés à l’étape suivante. Isabelle a déshabillé François, retirant son pantalon, puis son caleçon, dévoilant un sexe d’une taille plutôt impressionnante, ce que je ne soupçonnais pas. J’appris plus tard qu’il "chaussait" un bon 19,5 cm, à comparer à mes 15 cm. J’étais ravi de voir qu’Isabelle allait pouvoir s’amuser avec un si bel objet !

A la vue de cette belle queue, ma belle a semblé d’autant plus excitée. Elle l’a caressée, masturbée, puis très vite eu envie de la prendre en bouche. Elle l’a sucée longuement, divinement, se montrant particulièrement coquine dans ses poses et ses regards. Elle était sublime !

Puis François a voulu se montrer lui aussi généreux. Il a déshabillé Isabelle et s’est occupé de sa chatte, déjà très humide. Dégoulinante même. Il l’a léché longtemps, jouant également de ses doigts, pour l’amener une première fois au plaisir.

Ensuite, Isabelle s’est penchée en avant, les mains sur le canapé, me montrant sa merveilleuse croupe, en me narguant un peu, avant que François ne la prenne en levrette. Ils ont ensuite plusieurs fois changé de positions, Isabelle se montrant particulièrement gourmande et excitée. Me lançant souvent des regards complices. J’étais comme un fou devant ce spectacle magnifique de ma femme prise par un autre. Et François s’est avéré un merveilleux amant, doux et endurant. Isabelle a joui encore deux fois avant de prendre François en bouche et de le faire jouir entre ses lèvres. Elle a tout avalé, sans en perdre une goutte, ce qu’elle faisait rarement d’habitude.

Je l’ai trouvé merveilleuse tout au long de cette soirée, à la fois très coquine, merveilleusement belle et sexy, et très amoureuse de moi (ses regards me le confirmaient à chaque fois).

J’étais vraiment heureux, et elle aussi. Ces instants étaient magiques et nous ont totalement libérés et donné envie de recommencer, ce que nous avons fait de nombreuses fois depuis !

Et la soirée ne s’est pas terminée ainsi, puisque nous sommes ensuite tous les trois montés dans notre chambre où nous avons passé la nuit, faisant cette fois-ci des coquineries à trois.

4 Commentaires

  • Piers39,
    Merci pour ton commentaire. Et ô que oui, tu l’as très bien dit : doutes et angoisses avant, mais plaisir inouï ensuite. Dans notre cas, tous les doutes se sont effacés après cette première rencontre. Et du coup, nous avons fait beaucoup de belles rencontres par la suite, en profitant uniquement du plaisir, et en se demandant presque comment nous avions pu avoir de telles craintes avant de se lancer. Le candaulisme est terriblement bon pour notre couple et nous sommes encore plus amoureux aujourd’hui. Et quelle merveille pour un homme que de voir sa femme susciter un désir fou chez les autres !

  • Olivier,
    merci pour ce témoignage qui montre la beauté de la pratique du candaulisme, mais aussi des doutes et des angoisses qu’elle suscite à juste titre. Faire les premiers pas n’est pas évident, mais ensuite, quel plaisir !
    Manu

  • Bonjour Candaule,

    Merci pour ton commentaire. Promis, je raconterais la suite plus tard, ainsi que les sentiments et de ma chérie.

    Bises à toi

  • Ouiii, encore un témoignage d’un passage à l’acte réussi, merci beaucoup à toi Olivier et à ton épouse Isabelle.
    J’aimerais beaucoup que tu nous racontes la suite à l’étage. Car ce premier témoignage est particulièrement bien écrit ! Et puis j’aimerais beaucoup savoir comment Isabelle a vécu le moment ou tu lui as confié ton fantasme, comment elle a gérer ses a priori et ce qu’elle à éprouvé lors de votre première aventure candauliste. Et aujourd’hui comment vit elle sa féminité et sa sexualité, qu’a t elle découvert ?
    Bises à vous deux

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription