Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Mon premier gang bang part. 1

! Signaler un contenu abusif

Cette expérience c’est passée le jour ou nous avions pris rendez-vous par l’intermédiaire d’un précédent partenaire de Caro, avec un homme un peu plus mur que d’habitude sans pour cela que ce soit un homme très âgé.

Nous recherchions un homme expérimenté pouvant nous ouvrir un chemin un peu plus érotique. Nous l’avions déjà sagement rencontré pour échanger nos conditions. C’était un quarantenaire, très bel homme avec une belle prestance et un certain raffinement.

Nous avions convenu d’expérimenter un gang bang intimiste avec seulement 4 hommes au plus. 4 hommes jeunes, correct, performants et bon hygiène. Paul, nous a amené dans une villa dans la banlieue de Toulouse et pas trop loin de chez nous.

Il nous a présentés à 3 gars, jeunes et beaux garçons, se réservant la quatrième place. On a tout d’abord fait connaissance autours d’une table avec une sorte de lunch et du champagne. Caro avait revêtu une tenue très sexy. Une panoplie de lingerie noire sous une robe courte, blanche et talons hauts.

Au premier abord, elle avait fait une très forte impression sur les trois jeunes hommes. Ce qui a fait que nous en sommes venus très rapidement à une demande de striptease auquel Caro s’est pliée volontiers puisqu’il ne s’agissait en fait que de sortir cette robe.

Au grand plaisir des cinq gars présents, Caro c’est retrouvée en tenue lingerie fine et surtout transparente. Même si elle n’était pas encore assez excitée pour que sa poitrine ai pu gonfler, on pouvait tout de même s’apercevoir qu’une grosse poitrine gonflait le soutien gorge et qu’un ‟ticket de métro” ornait un sexe délicieusement visible, et qu’elle s’efforçait de montrer en pliant sa robe et se penchant pour la déposer lentement sur une chaise.

Puis elle est revenue toute souriante parmi nous, se servir une coupe de champagne et écouter les divers compliments sur sa plastic. C’est là que petit à petit que sa poitrine a légèrement gonflé et ses tétons ont considérablement pointés à travers la fine dentelle. Bien sûr les discussions ont tourné sur le sexe et sur Caro.

Les 3 cavaliers ont commencé par les caresses, les seins, les fesses la chatte. Jusqu’à ce que Paul se mette à genoux pour donner du plaisir à ma femme avec un cunni bien baveux.

Caro, les jambes écartées se laissait lécher le sexe par son partenaire réservé en principe pour nos soirées sandwich. D’ailleurs, s’il avait prévenu que Caro accepterait une sodomie pour la soirée, lui par contre serait le seul à pratiquer un sandwich avec Jean, son mari.

Pour le moment le cunni prodigué par Paul faisait réagir Caro. Elle gémissait fortement, allongée sur une serviette posée à la hâte sur la table du salon. Un gars est arrivé par derrière et a profité que Caro avait la tête à la bonne hauteur pour poser sa queue sur ses lèvres.

Elle a ouvert la bouche et l’a laissée entrer jusqu’au fond de sa gorge. Les deux autres se sont placés de chaque côté de la table et prenant chacun une main, ils l’ont posée sur leur bite en forte érection. Son plaisir grandissait et je connaissais trop bien ma Caro pour savoir qu’elle ne simulait pas et qu’une première jouissance allait arriver.

Elle a serré les doigts autour des bites et a commencé les branlettes. Paul qui lui faisait toujours son cunni, elle avait une queue dans la bouche, une dans chaque main, ses seins malaxés s’est ainsi que, la bouche pleine, elle a prit son pied en poussant un grognement très fort.

Elle s’est mise en position assise prenant la tête de Paul dans ses deux mains pour la serrer entre ses cuisses. Elle avait les yeux fermés la bouche grande ouverte et les seins étaient pris de soubresauts. Elle prenait là son premier pied de la soirée.
Voulez-vous connaitre la suite ?

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription