Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Mon mari me dirige n°4

! Signaler un contenu abusif

Nous avons repris notre route, destination ST Tropez (voir les épisodes précédents)
Je suis encore très excitée par ce qui vient de se réaliser, toujours nue sur mon siège, allongée, la tête entre les jambes de notre passager. Je passe de la position dorsale à la position ventrale, attrape le short et le lui retire. Son sexe vertical, énorme passe aussitôt dans ma bouche. La douceur de ce gland tendu devient un délice, ma bouche suce avidement ce sexe. Aucune parole du passager ni de mon mari qui n’en revient pas ; aucun ordre de ce type m’avait été demandée. Le passager commence à se trémousser et je sens qu’il va jouir.
J’accélère et ma bouche se remplit de sperme chaud. Silence total dans la voiture qui s’était arrêtée dans un petit chemin latéral. Je ne m’en étais même pas aperçue.
Je sens de la jalousie dans les yeux de mon mari mais je vois aussi sa braguette très tendue. Que va t il se passer ?
L’auto repart et nous arrivons au rond point de Cogolin où nous voyons un contrôle de gendarmerie ! Panique, rhabillage, enfin ... pour moi, pas grand chose ... mon mari me rend mon bout de paréo. Le siège est redressé. Un gendarme nous stoppe. Mon stress est très fort. Nous ont-ils vu ? Mon mari présente les papiers du véhicule. Ils tournent autour puis nous font signe de circuler, ouf ouf . Quelques mètres plus loin, notre passager descend sans aucun mot sauf un merci. Nous prenons la direction de St Tropez puis des plages de Pampelonne pour nous rendre au Neptune, plage naturiste. Arrivés sur le parking, mon mari me dit de lui rendre mon paréo. Je lui réponds que la plage est encore trop loin, alors il rentre dans une colère de folie face à mon refus. Au fond de moi, je sens qu’il avait besoin d’un prétexte pour crier sa jalousie de m’avoir vu faire cette fellation. Je lui donne mon paréo car j’ai un peu peur de lui, et me revoilà nue au milieu du parking et des gens qu’avec pour seule tenue mes souliers mules à talons hauts. On prend les sacs de plage ; on ferme la voiture et il me fait traverser tout le parking nue. Nous arrivons à la plage. Il me fait passer nue devant la réception et le restaurant où il y a beaucoup de gens. Tout le monde est habillé ! Plage naturiste ? Je me le demande. Je suis regardée mais personne ne dit rien y compris les gérants.
Mon mari choisit nos matelas au plein milieu de la plage les plus en vue et me dit d’aller me baigner. Je ne me fais pas prier, il prépare les matelas et parasols en fonction du soleil , un au soleil, le mien je suppose, l’autre à l’ombre sur lequel il s’installe. La mer est délicieuse et je nage longtemps jusqu’à la bouée à 300 m. Je me régale de sentir cette eau sur tout le corps sans maillot et cela n’a rien à voir avec un bain textile. Mais je me pose des questions que je vous pose à vous lecteurs, suis je normale ? Mon mari me manipule t’il ? Me fait- il jouer un jeu dangereux ? Jusqu’où va t’il aller ? Si je cède à tout, il ne s’arrêtera pas... je sens l’escalade.
Merci de vos réponses et vous certifie que cette vie qu’il me fait vivre est bien réelle. Ce n’est pas un détraqué qui écrit .....j’attends de vous lire. Je compte en parler aussi avec ma soeur. La journée n’est pas finie. Il y a une suite ...

2 Commentaires

  • Merci de me donner cet avis, je sens qu’il va trop loin,mais que faire je suis dépendante de lui financièrement si je n’écoute pas la porte est ouverte ; Il me tient.
    Je n’ai pas de diplome français lisez mon histoire depuis le début.
    Si une aide se présente je pourrais peut etre m’en servir pour équilibrer en contre pouvoir.

  • Cette histoire paraît comletment incroyable...!
    Mais bon, admettons...sur St Tropez il peu peut être s’en passer de belles...? !
    Ce qui me gêne dans ce récit, c’est le côté tyrannique et despote du mari...
    Pour moi ce genre de pratiques même dans le S.M. doivent être partagées par l’ensemble des protagonistes.
    Hors, dans le cas présent on ressentirai presque une violation des limites de madame...
    J’ai été moi meme dominant à mes débuts avec ma femme en lui faisant tout faire...mais toujours en restant attentif à ses limites, en restant force de propositions et voir celles qu’elle acceptait ou non...
    Comme par exemple allumer des mecs dans les rues chaudes de Paris...et finir par coucher avec un...
    Depuis je suis devenu totalement soumis...
    Elle a un amant et je respecte désormais ses désirs ou non désirs de ma femme...
    J’essaie au mieux d’éviter d’être un souminateur meme si je reconnais l’étre un peu...
    Alors forcer son conjoint à ce point comme le passage du parking dans le récit me gêne tout de même un peu...!
    On sent clairement l’action sous la contrainte et où y a d’la gêne, y’a pas d’plaisir !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription