Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Mon expérience…

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
J’ai commencé à pratiquer le candaulisme sans le savoir…
En effet, il y a plusieurs années de cela, mon compagnon m’a confié qu’il aimerait bien accueillir un troisième partenaire au sein de notre couple… Un puis deux puis trois… tout s’est toujours bien passé, dans la bonne humeur et ces hommes sont souvent devenus des amis (même si parfois il tentait de m’arracher à mon compagnon !).
Notre couple s’est consolidé ainsi…
Depuis la dernière rencontre qui remonte à plus d’un an, j’hésite à recommencer, ce qui crée des heurts et des pannes sexuelles au sein de notre couple ! Notre dernier partenaire a été très directif, macho, à la limite insultant vis à vis de mon compagnon. J’ai eu du mal à supporter ça alors que mon compagnon y a pris plutôt du plaisir…
En fait dès qu’entre en jeu un rapport de forces, je ne supporte pas trop ça, ce qui crée l’incompréhension chez mon compagnon !
Help !! Je ne sais plus quoi faire…

4 Commentaires

  • moi j’etais jaloux, exclusif donc un peu matcho puis au cours des années j’ai d’abord imaginer ma femme avec un autre homme , plus ou moins excité en pensées d’etre cocu, puis envie de la voir jouir ds les bras d’autres hommes et enfin apres discussions longues ns en sommes arrivé a aller en boite echangiste et là elle s’est éclatée tout de suite à mon grand etonnement et ça a été la révélation, j’ai jouis moralement cerebralement sentimentalement et physiquement bien sûr de la voir prendre etd onner du plaisir et meme de constater qu’elle avait enormement plus de jouissance avec ses partenaires (3 ds cette soirée)
    à la suite nous avons multiplié ce genre de soirée et nous avons evolué assez rapidement à amener un homme ou un autre a la maison et qui sautait mon epouse devant moi ds notre lit conjugal
    puis ma chérie a pris goût à l’un de ses amants et d’abord sans me le dire, elle l’afrequenté et baisé pendant plusieurs mois et ne me l’a avue finalement que parceue il devait partir une semaie a letrangr et qu il lui avait proposer de venir avec lui, elel a donc ete obligée de me mettre au courant, j’ai accepté bien sûr
    et quand elle est revenue de cette escapade, l’ai heureux, satisfaite comme une chatte qui vient d’avaler une souris,elle a change d’attitude a mon egard, devenant autoritaire, me donnant des ordes"fais la vaisselle, vas passer l’aspirateur ds la chambre,ce soir vas dormir ds le salon etc etc et comme j’obtempérais sans rechignier elle fit de moi une espece de domestique a son service, de sorte qu’elle amenan cet amant a la maisond e plus en plus souvent en ma presence ou hors de ma presence et elle m’ordonna un soir de lui lecher la chatte ruisselante du sperme de son amant qui venait de la remplir,cela m’excia et je la suçais en avalant le foutre de son amant et en la nettyant parfaitement et j’y pris grand plaisir
    qq temps apres elle me fit sucer le sexe de son amant jusqu’au bout et je dus avaler ,d’autres fois elle branle son amant dans ma bouche et tout ça , à mon grand étonnement,sans que je proteste et même avec plaisir,maintenant c’est lui qui parfois me donne des ordres, de le sucer, de le branler etc....
    donc c’estfacile de deenir dominé par l’amant de sa emme, mais faut que ce soit progressif
    Ton mari s’y prend mal, il va trop vite, et ça te choque alors que si petit a petit par allusions et gestes il t’apprivoisait cela t’exciterais sans doute d’avoir un mari cocu, candauliste et soumis a tes amants..enfin d ans une certaine mesure selon vos critères
    je suis sûr que si vous persévérez mais en douceur tu seras complice consentante et que tu aileras cela
    essayes toujiurs et tu verras

  • Bonjour Carolin
    Deux choses dans votre recit .... même si on ne maitrise jamais les arcanes du coeur, il me semble (pour etre mari candauliste, maintenant épanoui ;) .... et longtemps complice de couples nous (vous ... :) ) ressemblant quand ma belle etait rétive à cette idée de partage et que je vivais ce desir, ce fantasme en quelque sorte par procuration, jouant auprès de ceux-là, le complice que je nous (lui) souhaitais) que ....
    1) la place des complices, que comme vous, nous ne souhaitons pas seulement "toyboys" ....ou etalons (!) (comme si Mmes vous n’étiez que juments !! tout ceci est bien réducteur à notre gout), mais avant tout "amis", seducteurs, audacieux, capables d’humour et de garantir avant tout une soirée ou rencontre delicieuse, qu’elle soit ou non torride in fine, bref .. la place de ces complices doit bien etre et rester celle du complice (c’est en celà que nous preferons ce terme à celui d’amant .... même si nous comprenons que our certains cette idée de trio amoureux, ce polyamour puisse etre un bien etre, voir excitant) .... chacun sa place pour nous, le couple, amoureux, sa famille et ses proches, et quelques complices elegants dans tous les sens du terme .... jamais ils ne devraient, quelque soit vos charmes et beauté, chercher à vous arracher à votre compagnon ! ils outrepassent alors leur role, et loin du concept candauliste, pensent à eux plus qu’à vous qui semblez de fait amoureuse ; ils font ami-ami avec vous mais negligent votre epoux voir cherchent à le destituer .... ne songeant pas au mal qu’ils peuvent le cas echeant faire .... or je pense que le complice doit bien sur etre tout entier tourné vers le plaisir de Mme, mais en totale connivence avec son mari, dans le respect du couple ....
    2) ces phases de break, de pauses ... pour les vivre aussi, nous les pensons salutaires car elles permettent l’introspection, se retrouver seul(e) à seul(e), savoir ce qui plait, ce qui ne plait pas, faire la paix avec ce grand ecart "moral" auquel nous obligent des siecles de culture judeo chretienne ou plaisirs et hedonisme sont necessairement coupable, entre ces joies et plaisirs indecents et faits de la plus belle luxure et ces petites voix qui cherchent à nous culpabliser, femmes peut etre encore plus qu’hommes d’ailleurs ...
    Aussi, vous avez mal vécu cette relégation de votre homme, cette façon qu’il eu d’être bafoué, humilié même ; Pourtant lui semble y prendre plaisir .... sans doute donc ne voulez pas que cette image du mâle, du chef de famille, de cette epaule rassurante soit devalorisée, craignant peut etre une emprise conferant au 1), avec une volonté (ou en tt cas une image) de mari relegué, depossédé .... Ahh que les arcanes de la sexualité sont difficiles ;) ....
    Là aussi le temps aidera .... le dialogue aussi, entre vous ... peut etre faut il alors exercer ces petits jeux seuls à seuls, pour assouvir dans votre intimité ses desirs de soumission qui sait ? celà vous plaira t’il ? c’est la question .... il ne faut en rien se forcer, du moins par au delà du "supportable" .... faire plaisir certes, celà dde parfois un investissement pour faire ce cadeau à l’Aimé, mais pas à ses propres depends !! vous ne serez de plus pas "bonne" dans ce jeu (car ce n’est qu’un jeu !!) si vous le vivez à contre coeur ....
    et entretemps, cherchez vous des complices qui soient au diapason de ce que vous aimez, vous et lui avec ces compromis inhérents à vous deux .... le choix est souvent cornélien, même si le choix semble de prime abord pléthorique .... il faut y aller au feeling et avec une pointe d’audace pur débusquer aussi derrière des profils atypiques, certaines "perles"
    Bref à ce Help .... je reponds, allez de l’avant, à votre rythme et selon vos envies, partagées avec votre compagnon ..... ces moments sont avant tout les votres, dans l’esprit candauliste comme on le pratique et le comprends (il y en a d’autres .... plus axés certes vers le concept du mari cocu content, humilié, relegué ... pas notre truc, et manifestement pas le votre .... lol), aussi veillez (comme il y veillera !) à votre plaisir (sans regretter ses experiences "delicates", tout ne peut etre parfait, et c’est en poussant ces portes et goutant à de multiples saveurs qu’on sait ce que l’on aime et n’aime pas .... lol)
    Bien à vous ... ne soyez pas sage !! lol

  • En épouse d’un candauliste, vous savez que c’est vous qui dirigez les débats et les ébats. Un mari candauliste est à l’affaût du plaisir de son épouse et, comme on le voit ou le lit souvent, il s’en remet toujours à son plaisir et ses désirs.
    Que vous ne vouliez pas voir votre mari dégradé par l’attitude dominatrice, et non pas dominante, de votre amant, est du ressort de votre satisfaction. Donc, si, comme le présentez, votre mari est attentif, alors il se pliera à vos envies et préférences.
    N’hésitez-pas à lui dire.
    Par contre, vous devriez approfondir son besoin de dévalorisation par un mâle dominateur, en votre présence, et envisager de prendre ce rôle à votre compte pour lui donner une part de satisfaction. Envisagez de trouver un autre homme qui vous convienne à vous et avec qui la connivence soit suffisante pour que vous puissiez mettre en scène, à votre goût, ce rapport dominé / dominant nécessaire à la satisfaction de votre épous, tout en évitant le conflit intérieur qui vous tracasse.

  • Bonjour à toi,
    Il est très difficile de répondre à cette question car il me semble que c’est une divergence entre vos goûts et celui de votre compagnon. Si il y prend du plaisir et que vous ne souhaitez pas gâcher son plaisir, vous devrez prendre sur vous pour accepter cette situation, ce qui vas vous rendre mal à l’aise et donc gâcher votre plaisir, il n’y a donc pas de solution sans que l’un de vous se sacrifie. à moins de créer des simulacre de domination de l’amant sur le mari, ils peuvent par exemple se rencontrer avant et jouer leur rôles respectifs et rester discret en votre présence.
    J’espère avoir été utile, bonne continuation

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription