Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Mon étonnement

! Signaler un contenu abusif

Mes chers amis, je veux témoigner ici de mon initiation de femme aux désirs candaulistes de mon mari.

Mon histoire débute en 2007 lorsque mon mari a commencé à me poser des questions un peu bizarre. Un soir lorsque nous avions bu déjà quelques verres de champagne il m’ a posé la question suivante :
- " Si un jour tu partirais en vacances seule, ou avec une copine qui serait célibataire au Mexique, tu oserais coucher avec un mec là bas ? je serais à des milliers de kilomètres de toi et je n’en saurais rien ? "

Avant de lui répondre j’étais étonnée et en même temps choquée de la question, je lui ai répondu que jamais je ferais une telle chose. Quelques semaines plus tard il m ’a posée la même question mais différemment.

Et là je lui ai posé la question :
- " pourquoi tu me poses toujours la même question, je t’ai déjà dit que non, je ne le ferais jamais ! "
Et c’est à ce moment là qu’il me dit qu ’ il a le fantasme de me voir avec un autre homme entrain de baiser, je suis restée immobile et sans réponse, mais dans ma tête je me demander la raison, le pourquoi de ses pensées, est ce que mon mari ne m ’ aimait plus ?

Après cette longue conversation j’étais un peu confuse et sans savoir quoi faire car je l’aime. Quelques jours plus tard je lui ai demandé le pourquoi de ce fantasme et il m’a répondu que j’étais bonne à baiser et que ce serait dommage de ne pas me faire profiter.

J’ai réfléchi pendant quelques mois alors qu’il m’abordait toutes les semaines sur le sujet. Un soir j’ai fait un rêve, je me faisais dominer par un inconnu et je l’ai senti tellement réelle que cela m’ a excité.

Petit à petit je commençais à prendre goût à son fantasme ; mais avec toujours la honte de lui en parler. A un certain moment au cours de l’une de nos nombreuses conversations je lui ai dit que je le ferais peut être pour lui faire plaisir car je l’aimais et son bien être était aussi le mien.

Et voilà qu’on c est inscrit sur un site de rencontres et ensemble nous avons choisi le premier partenaire, on l’a rencontré autour d’un verre et nous lui avons expliquer notre fantasme commun.

J’ai baisé avec ce partenaire, gênée et sans avoir eu d’orgasme bien que cet homme soit gentil, doux, viril et aimable. Déçue, car je n’avais connu que mon mari sexuellement, je me posais la question de savoir si de ne pas avoir eu mon orgasme le problème venait de moi.

Donc nous l’avons refait, et seulement lors de notre troisième rencontre que j’ai eu un orgasme avec cet homme. Finalement j ai découvert que le fantasme de mon mari commençait à me plaire.

Aujourd’hui, je suis devenue une vraie cochonne et maintenant nous voulons que je devienne une grande salope. Ensemble nous vivons toujours heureux mon mari et moi depuis 17 ans.

J’ai voulu vous raconter mon histoire pour que toutes les femmes qui se trouvent dans la situation dans laquelle je me suis trouvée, sachent que l ’on peut comprendre le fantasme candauliste de son époux et qu’on peut le réaliser en profitant chacun à notre façon des plaisirs que cela peut offrir.

12 Commentaires

  • peu importe la manière dont un couple arrive au candaulisme, la femme pour faire plaisir a son mari ou la femme aimant la diversité et y trouvant son compte,
    le principal c’est d’y arriver par quelque chemin que ce soit et alors les réticences, les hésitations, les doutes ou lecteurs disparaissent emportés par le plaisir sexuel, la jouissance de ces moments forts en toute liberté
    il y a bien sûr comme partout quelques exceptions, des femmes qui s’enfuient à la première expérience,qui ont honte etc mais dans l’ensemble quand une femme se rend compte que dans les soirées candaulistes elle eprouve un plaisir nouveau tant physique que cérébral sans limite.. qu’elle peut jouir autant de fois qu’elle le souhaite et avec qui elle veut.. qu’elle multiplie les orgasmes, alors plus rien ne la retient et pour elle ça devient le paradis.. sur le plan sexuel

  • inutile de prêcher à des convaincus que nous sommes. Mariés depuis maintenant 40 années le triolisme candaulisme a renforcé notre couple !!!

  • A vs les femmes et les hommes aidez moi à essayer de faire passer les mots a mon épouse de la convaincre d essayer tout d abord de rentrer dans un club libertin au moins pour commencer pour boire un verre la suite on verra
    D avance merci

  • Merci de ce texte,
    Bonne continuation dans votre démarche.
    Tout semble se passer pour le mieux !
    Ça nous fera de belles aventures à lire bientôt.
    Un candauliste, heureux et fierde sa salope, veut toujours le faire savoir :)
    À bientôt.

  • Merci beaucoup pour vos commentaires et j espère que mon témoignage puisse aider d autres femmes sur le candaulisme ;-)
    kiss

  • ne peuvent être candauliste queue ceux qui aiment leur femme au point d’être capable de la voir heureuse dans les bras d’un autre homme...
    de mon côté je l’ai été avant ma femme.
    depuis 3 ans Laurence est devenu aussi candauliste au point de ma demander régulièrement de rencontrer un homme bi ou gay car elle sait que ça me permet d’être plus relaxe dans la semaine voir le mois ...
    en plus ça nous met beaucoup d’exitation dans notre couple avant, pendant et surtout après les rencontres...
    bonne continuation
    Pascal et Laurence

  • Je pense, comme Candauamafemme, que les clubs libertins constituent un excellent tremplin pour le passage à l’acte. Ces clubs créent une atmosphère particulièrement propice, même si rien n’y est jamais obligatoire. Et les dames peuvent en outre faire leur choix parmi les étalons présents....
    Mais ces sorties se préparent aussi cérébralement. Pour ma part, c’est dans les jeux sexuels avec ma partenaire : lorsqu’elle était bien excitée, j’évoquais des situations fantasmatiques faisant apparaître des complices. Le plus amusant, c’est que c’est dans ces mêmes circonstances de jeu que mes partenaires m’avouaient alors leur bisexualité et leur désir d’une autre femme, et pas seulement d’un autre homme. L’un n’ayant jamais empêché l’autre. :-)))

  • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec TYROLER, quand il dit :
    Beaucoup d’aventures candaulistes ou triolistes commencent ainsi. Souvent aussi, lorsque un des deux compagnons le fait pour plaire à l’autre.
    Pour moi, c’est une erreur de le faire, pour faire plaisir à son compagnon ou son mari.
    Le plus difficile c’est d’en parler avec sa femme, je reconnais que ce n’est pas évident de trouver les mots justes, car elle ne comprend pas qu’on puisse prendre du plaisir à la voir ou bien l’entendre jouir aux bras d’autres hommes, surtout elle a peur que mon regard sur elle va changer ou bien je ne l’aime plus etc...
    Pour notre cas, pour la convaincre et aussi pour savoir si c’est exactement ce que j’ai envie, je lui ai proposé d’aller prendre un verre dans un premier temps, dans un club libertin. Comme ça elle pouvait voir ma réaction, si j’étais jaloux de la voir danser dans les bras d’autres hommes, se laisser caresser, embrasser, et moi quel serait ma réaction de la voir ainsi réellement. Je dois avouer que dès les premières minutes de la regarder, j’ai ressenti une certaine frustration et de la jalousie, ce qui est normal c’est quand même ma femme, ma chérie, la mère de mes enfants et c’était la première fois que je la vois ainsi. Mais le plaisir et l’excitation étaient plus forts et il n’y avait plus le moindre jalousie. C’était comme ça que j’étais certain que je suis candauliste.
    Je tiens à mettre en garde les couples qui hésitent, de bien réfléchir et en parler, mais surtout fixer les règles à respecter. Il ne faut pas franchir le pas, si vous n’êtes pas sûr, car une fois c’est fait, on ne peut pas revenir en arrière et ça risque de mettre le couple en danger ou plutôt en péril. Je ne veux pas passer pour celui qui veut donner des leçons mais si ça peut aider certains couples.

  • BRAVO , oui, bravo de venir témoigner ainsi de votre cheminement vers le candaulisme et surtout la recherche d’une relation épanouie avec votre époux .
    Dans mon couple , je tiens exactement le même rôle que tenait le vôtre , tentant d’emmener ma femme sur mon terrain de jeux , pas seulement pour mon plaisir mais aussi pour le sien mais aussi avec cette même honte de lui en parler que vous décrivez si bien , de peur qu’elle s’imagine que je ne l’aime plus ou bien encore , que si je lui propose cela c’est parce que je l’aurai éventuellement trompée et que je la laisserait aller avec un autre pour me faire pardonner alors que ce n’est que dans une recherche de notre plaisir commun et parce que je l’aime ELLE et c’est avec elle que je veut vivre ces moments d’intimité poussée .
    Bref , le fait de vous lire me fait dire que , non seulement , il y a de l’éspoir mais surtout , je compte bien mettre votre témoignage de côté pour le faire lire à ma chérie le moment voulu !
    Bises kokines

  • merci de ce témoignage...c’est bien quand c’est une femme qui parle...bises à vous...

  • Exactement, c’est très bien de témoigner ainsi et qui sait, cela va peut être aider une personne à se découvrir.
    Bonne continuation alors.
    Kiss AFLO

  • Beaucoup d’aventures candaulistes ou triolistes commencent ainsi. Souvent aussi, lorsque un des deux compagnons le fait pour plaire à l’autre, l’expérience ne réussit qu’au bout de la 3 ou 4ème expérience. C’est bien d’avoir témoigné, cela permettra peut être à quelques femmes qui N’OSENT PAS dire oui, de donner un accord enthousiaste à leur compagnon. Et qui sait même, de permettre une réussite dés la première.
    Tyroler.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription