Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Mon beau frère.

! Signaler un contenu abusif

Bonsoir à tous... je suis une "petite nouvelle" sur ce site et je cherche désespérément de l’aide, une écoute des conseils. Voila j’ai 30 ans je suis en couple depuis 7 ans et ma relation est "normale" j’ai une petite fille de 5 ans et bref la routine...

Avec mon mari je réalise ses fantasmes depuis quelques années déjà, après la naissance de notre fille. Le candaulisme, je le vis bien même très bien, mais parfois je culpabilise et me demande si ce n’est pas devenue une perversion pour lui comme pour moi.

J’ai peur qu’on en ait besoin de plus en plus souvent, ou d’aller plus loin dans la réalisation du candaulisme.

De plus maintenant je fantasme énormément depuis quelques temps sur son frère... Il a toujours été très proche de mon mari, donc il passe à la maison assez souvent.

Le souci c’est que j’alimente aussi ses propres fantasmes en étant sexy et en l"aguichants et je sens que le passage à l’acte n’est pas loin. La semaine dernière il est venu seul voir un match de foot en absence de mon mari et il a eu des mains baladeuses. Et je me suis laissée faire.

Nous avons pris l’apéritif et nous avons mangé avec un rosé. Ensuite, nous avions fini par le digestif. Nous avions déjà bu pas mal d’alcool et, après deux ou trois verres de cognac, nous racontions n’importe quoi. Nos conversations ont dévié sur le sexe. Et il m’a demandée si j’étais libertine que jetais jolie excitante etc.… j’ai préféré ne pas répondre.

Et c’est la ou il m’a fait la proposition que l’on fasse l’amour, j’étais super gêné sur le coup je lui ai dit " si tu n’étais pas mon bof je te sauterais dessus et tu pourrais faire de moi ce que tu voudrais "

En fait, j’étais complètement saoule.

Un moment, j’ai remarqué une bosse sur son pantalon. Il était en train de bander. Je me suis sentie toute chose et j’ai décidé de l’exciter un peu pour connaître sa réaction. Je me suis affalée sur le canapé et j’ai légèrement écarté les jambes. Je portais une jupe qui s’arrêtait au dessus du genou et un chemisier. Je savais qu’il voyait mes jambes. On a continué à boire un peu et surtout à discuter sexe. Pour l’exciter encore un peu, je le laissais bien regarder mon entre jambes.

Un moment, je me suis allongée sur le canapé et j’ai fait semblant de dormir mais jupe bien relevée. Deux ou trois minutes plus tard, j’ai senti une main sur mon épaule me demandent si je dormais sens réaction de ma part. Je l’ai senti déboutonner mon chemisier j’ai pas réagi et il a mis sa main sur un de mes seins il doit avoir senti mes seins se durcir.

Puis entre mes genoux et j’ai senti qu’il remontait tout doucement pour ne pas me réveiller. Quand sa main est arrivée près de ma culotte, j’ai un peu écarté les jambes, par instinct. Il s’est arrêté un instant, sûrement par peur de m’avoir réveillée. Ma jupe était serrée et j’ai senti qu’il la remontait.

Ensuite il m’a écarté les jambes et a commencé à me frotter. Il a écarté mon string et il a joué avec mon clitoris me doigtant doucement. Moi je faisais toujours semblant de dormir mais je n’ai pas pu m’empêcher de bouger et de venir devant ses caresses. Ma respiration augmentait et j’ai jouie sous ses caresses. Il s’est arrêté et moi je pensais qu’il en avait fini. Je l’ai entendu détacher son pantalon.

Je me suis « réveillée » car je ne voulais pas qu’il aille plus loin même si j’en avais énormément envie. Il était en train de se masturber devant moi et quand j’ai ouvert les yeux, il a eu la honte de sa vie. J’étais allongée sur le canapé, la jupe relevée les jambes écartées et mon chemisier grand ouvert, lui se branlait devant moi. J’ai tout simplement dit rentre chez toi c’est mieux si ton frère rentre. Il s’est habillé et est partie.

C’est difficile à vivre au quotidien, car c’est mon beau frère croyez moi, la frustration est grande. Il est marié. Et mon mari ne pense pas que quoi que ce soit puisse se passer entre nous deux. Il me dit qu’il faudrait vraiment être pervers pour imaginer un homme faire cocu son propre frère ! Mais il m’incite à l"exciter en me demandant d’être sexy quand il vient ou quand on va chez lui.

Quand mon mari est rentré. Il m’a trouvé radieuse. Nous avons fait l’amour avec beaucoup de tendresse et quand il m’a fait l’amour je pensais à son frère.

Je n’ai pas osé le raconter à mon mari, d’une part parce que je ne veux pas le contrarier, et j’ai peur de le blesser.

Pensez vous qu’il est possible qu’un mari candauliste accepterait que sa femme ait des relations sexuelles avec son frère.

Y’a t’il une différence entre coucher avec son beau frère ou avec quelqu’un d’autre pour un candaulismte ?

Qu’elles pourraient être les conséquences si je le faisais ? Je sais qu’il ne dirait rien à mon mari. Je ne sais pas pourquoi j’ai ce désir inexplicable pour mon beau frère. Je n’ais pas envie de faire du mal pour une histoire de sexe car une chose est sûr c’est que je n’ais pas de sentiment pour lui.

Bizz.

12 Commentaires

  • C’est faire du mal à la famille chère madame, vaut mieux éviter. Il vous a déjà découverte profondément et avec votre complicité, y a pas que le sexe dans la vie quoique important et vital. Un peu de morale et du bon sens sauront assainir les envies sans casser et sans fracasser les cœurs des proches, commencer alors par boire un peu d’eau de roche, restez belle et pas moche,moins d’alcool en présence de votre bof et demeurez cool, lol....

  • Pour moi c’est très simple !
    Ou bien tout le petit monde est au courant et d’accord et la coucherie peut avoir lieue, ou bien on oublie tout !
    Trop risqué...!
    Mais je suis toujours surpris par la capacité ou plutot l’aveuglement de certaines personnes face aux risques de quelque nature que ce soit...!
    Quant à ceux qui affirment vas-y c’est super je l’ai fait, cela ne veut pas dire que cela soit vrai et quand bien même transposable...!
    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs...!

  • Si vous avez inventé l’eau chaude, la roue et le fil à couper le beurre, bousculez les tabous. Sinon, évitez car vous risquez de vous faire très mal et de faire beaucoup de mal autour de vous.

  • Pour moi ce n’est pas cohérent du tout. Certainement un joli fantasme mais comment une femme pourrait-elle dormir pendant que quelqu’un la masturbe après avoir remonté la jupe, écarté les jambes et le string ??? Vous pourriez dormir vous ? Faire semblant ok mais comment le type peut croire que sa belle soeur dort ?? Tout ça n’a pas de sens ... c’est surement ce qu’elle aimerait qu’il se passe mais surement pas la réalité. Franchement quand on commence à baiser en famille, la y a vraiment un problème.

  • Bonjour Abricot25,
    Effectivement tu poses un sacré problème. Car, en fait, c’est un problème, un problème pour tous. Alors, adoucissons les choses.
    Ton mari te demande d’être sexy devant son frère ou quand vous allez chez lui. Cela en est arrivé à ce vous êtes tombés amoureux tous les deux. Tu pourrais commencer par dire à ton mari, que tu as l’impression (intuition féminine oblige) que ton bof prend peut être cela au peu trop au sérieux. Que de plus en plus, il regarde ou il ne faudrait pas.(en tant que beau frère)et donc que tu as peur que ce petit jeu dérape. Là, tu verras bien la réaction de ton mari. Et là, suivant sa réaction, si c’est "et bien vas y c’est OK !" fait lui remarquer qu’il pourrait y avoir un problème avec la belle soeur. Ainsi, tu sauras à quoi t’en tenir. Et même si après il se passait quelque chose tu peux toujours te retrancher derrière le "je t’avais prévenu, il fallait s’y attendre".
    Par contre, c’est là un problème assez courant, mais cela risque d’être une bombe dans la famille. Votre couple pourra t’il le supporter, même si tu avais l’accord de ton mari. Car la bombe éclaboussera, ton beau père, ta belle mère, ta fille, vos amis et d’autres certainement. Par contre si ton mari est d’accord et désireux de garder cela secret, pourquoi pas. Il reste tout de même le problème de la belle soeur.

  • C’est le frère de votre mari, l’oncle de votre fille, le mari de votre belle-soeur. Vous êtes la tante de ses enfants etc etc etc...
    On ne passe pas sa longue vie commune dans l’excitation sexuelle perpétuelle et avec le temps, ce dérapage peut peser lourd, très très lourd. C’est l’éternelle question : comment vivre sa libido et son plaisir sans tomber dans le pire n’importe quoi ? Un peu de maturité ne peut pas nuire.

  • Bonjour abricot
    voici le récit de notre propre expérience
    cela a été vraiment une réussite pour nous 3

    Cela fait un moment que je n’avais pris la plume pour vous parler de nos aventures.
    cette histoire vraie s’est passée lorsque Marie Ange avait 22 ans.
    nous pratiquions le libertinage depuis quelques années et ma petite femme était déjà bien dévergondée.

    Mon Frère ainé âgé de 40 ans était très attiré par Marie Ange.
    Il faut dire qu’il était au courant de notre vie libertine et était excité par mes confidences.
    Un jour un déclic dans ma tête s’est produit :
    j’ai eu envie de voir ma femme faire l’amour et se faire prendre par mon grand frère (je voulais lui offrir ma femme en cadeau).
    Une autre chose m’obsédait également,la taille importante du sexe de mon frère,je voulais voir ce mandrin s’introduire et coulisser dans sa petite chatte.
    Lui de son coté avait très envie de baiser Marie Ange et m’avait dit qu’il était ouvert a tout scénario.

    Depuis ce jour je n’eus de cesse que d’arriver a mes fins.
    Je parlais régulièrement a Marie Ange du désir qu’elle suscitait chez lui et lui disais également que quitte a prendre et a donner du plaisir a des inconnus,pourquoi ne pas le faire avec mon frère ?
    Finalement mes arguments et mon insistance finir par payer et elle accepta l’idée.

    De la très vite les choses se mirent en place et le grand jour arriva.

    Il est venu un soir,l’ambiance était décontracte mais la tension sexuelle était palpable et on savait tout les trois comment tout cela allait se terminer.
    Nous sommes allés mon frère et moi dans ma chambre et Marie Ange nous a rejoint après avoir mis une nuisette.

    Nous l’avons complimenté sur sa beauté et elle s’est allongée entre nous 2.
    La nous l’avons caressé,embrassé longuement puis déshabillé.
    Sa chatte était complètement rasée et mon frère a fait jouir Marie Ange une première fois en la léchant.
    Pendant ce temps la, pas inactive Marie Ange déjà commençait a caresser nos sexes et nous nous sommes retrouvés nus également.
    Après avoir joui sous la langue de mon frère elle a entrepris de lui sucer la bite.
    Quelle pied de voir sa femme de 22 ans sucer la grosse bite de mon frère,j’en rêvais.
    Il appréciait vraiment le traitement,elle y mettait du cœur comme pour prouver sa valeur de belle sœur.
    Elle l’a littéralement pompé,sucé le gland et léché les couilles,elle lui a même léché le trou du cul et introduit un doigt dans l’anus,elle était vraiment en chaleur et avide de sexe.

    Après un pareil traitement,mon frère littéralement en chaleur et surexcité l’a allongé sur le dos pour préparer la pénétration.
    Son sexe bandé était vraiment imposant et son gland gonflé par le désir et l’envie de baiser cette jeune salope.
    Il est venu se positionner sur elle et après avoir pointé sa bite a l’entrée de sa chatte,s’est introduit d’un seul trait.
    Je crois que Marie Ange en a eu le souffle coupé et a joui presque immédiatement.
    Ensuite il s’est mis a la limer de toute la longueur de sa bite en lui arrachant des gémissements réguliers jusqu’à de nouvelles jouissances.
    J’étais cocufié par mon grand frère mais quel plaisir de voir ça.

    Il était vraiment très endurant et ne voulait rien épargner a ma petite femme,il l’a alors prise en levrette et il l’a possédé et saillie comme une chienne.
    Il s’est retiré de sa chatte sachant que Marie Ange aimait la sodomie,il a commencé a la pénétrer par son anus.
    D’une façon incroyable(l’excitation chez elle devant être a son comble)il lui a rentré la totalité de sa bite dans le cul avec une facilité déconcertante.
    La il lui a littéralement défoncé le cul, je n’avais jamais vu son trou du cul aussi dilaté.
    Mon frère a commencé a accélérer ses grands coups de bite (Marie Ange n’était plus qu’un vide couille) et a un moment ses mains se sont crispées sur les hanches de ma femme,il était en train de prendre son pied et de se vider les couilles dans le cul de ma femme et lui envoyer une énorme quantité de sperme (mon frère n’ayant pas de préservatif car nous avions fait les tests nécessaire).
    le plaisir n’en était que Meilleur pour Marie Ange et mon frère.
    Il s’est retiré et m’a invité a venir profiter .
    La je l’ai directement prise par le cul,ma bite est rentrée comme dans une chatte bien lubrifiée ;tellement son orifice était dilaté.
    Je n’ai pas mis longtemps a jouir tellement l’excitation était forte.

    La nuit fut et nous l’avons baisé a nouveau (mon frère voulant en profiter au maximum).
    Nous l’avons prise également a 2,quel plaisir d’enculer ma femme et de sentir la bite de mon frère lui pistonner la chatte.
    Nous avons eu l’occasion de recommencer,mais sans doute jamais avec une telle intensité et une telle débauche.bon

  • En fait abricot veut savoir si le candaulisme permet ce genre de relations ,comme ont le sait tous il n’y a pas de règles ou limites dans le candaulisme ,si ta envie de lui fais le sans te poser milles questions ,il est possible qu’après avoir essayée avec ton bof ,tu constates que c’était juste de la curiosité et que tu y mettes un frein direct ,je te parles par expérience .

  • bonsoir Abricot (quel joli et évocateur pseudo !),
    fantasme , réalité, perversité, moralité....que de tourments ! Surtout si de plus viennent se greffer des soucis affectifs et familiaux...
    Les risques sont évidents et grands ! Je rejoins Candaule sur le fait de la transparence...il vous faut évoquer (évoquer seulement dans un premier temps temps cette possibilité (attirance réciproque, idée du candaulisme avec son frère, ...) en t^te à tête avec votre mari sous forme à mon sens de questionnements...En fonction de sa réaction, il saura vous indiquer où est votre chemin et vous même comprendrez si vous devez vous interdire cette relation ou si c’est de l’ordre du possible ou même si ce n’est pas déjà une "sTratégie" de votre mari et beau-frère...Quelles sont leurs relations ? que savez vous de leur jeunesse et s’ils ont eut des partages de filles...? Cela serait même si je ne formule ici qu’une hypothèse...pour vous tout bénéfice ! Oui il vous faut de la transparence dans vos limites, vos interdits, vos possibles...A vous de jouer habilement !
    Courage et réussite !

  • Je n’ai pas d’expérience en la matière, mais je déconseille cette relation, la famille si elle l’apprend, va vous repprocher d’avoir détruit le couple de votre beau frère, vous serez la femme par qui le scandale arrive, il doit bien y avoir d’autres hommes qui vous attirent, là, c’est le goût de l’interdit qui vous attire, mais les conséquences peuvent être terrible pour votre futur, surtout si vous aimez votre mari et que votre belle sœur aime le sien.

  • Peu être que je veux m’interdire cette relation avec mon beau-frère aussi par crainte de trahir m’a belle soeur avec qui je m’entends très bien avec qui je partage beaucoup de choses très très intimes car elle connaît notre secrét de candaulisme.
    N’y a t’il pas un règlement concernant le code d’éthique ou de déontologie sur le faite de coucher avec son beau frère ? Ou trahir une amie.
    Bien sûr que j’ai envie que mon beau frère couche avec moi effectivement mon mari pourai accepté si ça venait à être le cas pensez-vous que je dois passer à l’acte en gardant ça secret à ma belle soeur.
    Mais j’ai peur des circonstances pour la famille de mon mari pour l’amitié avec ma belle soeur.
    Merci pour votre réactivité.

  • Bonsoir Abricot,
    Votre mari semble fier de vous, il a confiance en vous. Quand il vous dit : " qu’il faudrait vraiment être pervers pour imaginer un homme faire cocu son propre frère ! " n’est ce pas ce qu’il souhaite véritablement parce qu’il vous incite à exciter votre beau frère en vous demandant d’être sexy quand il vient ou quand vous allez chez lui.

    Pourquoi ne pas jouer sur ce fantasme quand vous êtes tout les deux, il vous avouera peut-être que cette éventualité l’excite !!!

    Ce qui me dérange c’est le manque de transparence car vous avez envisagé que votre beau frère ne dise rien à son propre frère !

    Jouez la carte de la transparence avec votre mari, dites lui que vous êtes une femme et que votre intuition vous fait dire que votre beau frère semble avoir du désir pour vous et qu’a force de jouer avec son excitation cela stimule votre imagination.

    Si il vous dit que l’idée le choque, qu’il y est opposé, alors vous devrez refouler l’idée pour ne pas souffrir de cette frustration naissante. Dans le cas contraire....

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription