Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Moi et lui puis Moi et eux - partie 1

! Signaler un contenu abusif

Mars 2011, cela fait un peu plus d’un an que nous vivons notre histoire au grand jour, un an que nous découvrons ensemble le libertinage, toi qui m’a fait découvrir et aimer l’exhibitionnisme, toi Candauliste….

Un samedi soir de Mars 2011, tu me laisses aller seule à un enterrement de vie de jeune fille à une centaine de kilomètres de chez nous…

Tu me regardas me préparer, me voir choisir mes sous-vêtements, enfiler mes bas, ma jupe noire fendue sur le coté ainsi que mon haut très décolleté. Je te demandai ton avis avec un doux désir charnel monter en moi….l’envie de plaire, de séduire, de …
En montant en voiture, tu me dis :
- " profites mon amour, profites de ta soirée, tiens moi au courant… "
ces mots sortirent de ta bouche avec les yeux pétillants d’excitation…

Lorsque j’arrivais au restaurant, je me suis installée en bout de table. En voyant le patron du restaurant venu prendre notre commande, je me suis dis que j’en ferais bien un partenaire de jeu d’une soirée... bien fait et l’air sympa…

Le champagne coula pour l’apéro et inhiba mes angoisses morales. Lorsqu’il déposa mon entrée sur la table, il posa une main dans mon dos, dans un premier temps en haut puis sa main descendit jusqu’à mes reins, il se pencha et me dit dans l’oreille :
- " Vous êtes charmante "

J’en profitais pour remonter lentement et discrètement ma jupe afin qu’il aperçoive la lisière en dentelle de mes bas… il baissa la tête puis me regarda et me glissa dans le creux de l’oreille
- " et très sexy ! "

Nos regards se sont croisés, l’envie dans mes yeux devait se voir puisqu’il me murmura « Rejoins moi !!! ». L’intonation de sa voix laissait paraitre un ordre et non une proposition…
J’ai décidé de lui obéir… je me suis levée et l’ai rejoint au bar, il dit :
- " suis moi ! "

et se dirigea vers les sanitaires, y rentra, attendu que j’en fasse autant et ferma à clé…Devais-je avoir peur ? Etais-je en danger ? Un moment incertain arriva…
Il s’approcha de moi, je me reculais d’un pas, stoppée par le mur.
Sans un mot il commença à poser ses lèvres dans mon cou, avec une main sur mes hanches, ses baisers sur moi qui voulaient dire “laisse toi aller” firent monter en moi une douce chaleur.

Mes mains effleurèrent ses fesses au rythme de ses caresses….mes joues rougirent, honteuse d’être excitée par ce moment…mais quel délice ! Je caressai son sexe sur son pantalon. Puis, il se libéra de son pantalon pour m’offrir ce sexe bien raide et dur pour moi.

Un seul petit mot de sa part :
- " Suce moi "
et je m’empressais de m’occuper de lui doucement pour commencer.

Ma bouche laissa pénétrer son sexe en elle. Il agrippa mes cheveux et régula lui-même les va-et vient de mes lèvres et ma langue… Il durcit encore plus alors que ma langue lui prodiguait de doux massages intimes et tandis que ses mains continuaient de me caresser. Mon corps frissonnait et vibrait dans ce moment qui peut sembler interdit pour la plupart des gens.

Accroupie, entre ses cuisses, ses mots crus m’excitèrent encore plus et ils résonnent encore dans ma tête. Je le sentais de plus en plus dur et toujours cette douce chaleur dans mon ventre. J’imaginais que mon conjoint me regardait donner du plaisir comme une petite garce et cette pensée m’enivra... Il me dit :
- " Je te sens chaude, excitée... tu suces comme une pute alors je vais te traiter comme telle !!! ".

Il serra encore plus mes cheveux et accéléra les mouvements. J’entendis ces mots sortir de sa bouche :
- " Tu vas voir ce que c’est de se faire baiser la bouche….. "

Je le regardais, l’air intrigué…je compris ce qu’il voulait au bout de quelques minutes et puis il s’arrêta et me dit :
- " Ce n’est que le début de TA soirée, je suis certain que tu es une vraie cochonne ou plutôt salope….ton mari sait qui tu es vraiment ? "

Je lui fit un signe positif de la tête, ma réponse l’a excité et il jouît sur mon visage….
Il me dit :
- " Essuie toi avant que j’ouvre la porte et soit prête à n’importe quel instant à être à moi et tiens informé ton mari ! ".

Il ouvrit la porte et me dit dans l’oreille :
- " A tout à l’heure … "
J’étais avide de découvrir ce qu’il allait me faire….

Il compléta en me précisant :
- " Je ne serai peut être pas seul….une cochonne comme toi n’est pas rassasiée si facilement ! mais ne t’inquiète pas, c’est moi qui gère et personne d’autre, tu as juste à t’abandonner "

5 Commentaires

  • j’aime beaucoup - merci pour ce partage

  • ce doux plaisir de la soumission à un homme, une situation et aux attentes de son homme !
    la honte et le désir, mêlés dans une envie bien préparée à l’avance.
    ce plaisir de se sentir "putain" et "salope", ce besoin mâle de soumettre une femelle et la révéler à sa jouissance de se transgresser elle-même.
    merci de ce merveilleux texte.
    au plaisir de lire la suite ...

  • Quel plaisir de découvrir ce texte ici...... et que Ma Douce puisse partager avec vous ce moment est une puissante excitation pour un candauliste comme moi..... vivement la suite et la lecture des commentaires y attenant.........

  • j’adore
    bises

  • Comme je me retrouve dans cette situation ! Autant dans le sentiment d’être une putain que dans celui d’être vraiment soumise. Je te trouve courageuse et merveilleusement culottée dans ta démarche pour exprimer ton désir à cet inconnu. Ce premier contact est particulièrement excitant... quant à la suite, n’en parlons pas !! Et penser au regard de ton homme change tout ... n’est ce pas ? Vivement la partie 2 !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription