Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Michèle au chantier.

! Signaler un contenu abusif

Un ami qui se construisait sa maison m’a demandé de lui installer le chauffage et faire l’installation sanitaire, faire ce boulot tout seul n’étant pas évident, j’ai demandé à Godin, mon ami black et amant de ma belle, de me donner un coup de main, ce qu’il a accepté tout de suite.
Nous avions commencé le chantier. quand un samedi, alors que nous travaillions, nous avons vu arriver mon amie Michèle toute enjouée,
« salut les hommes ! "
"Bonjour ma belle"
"Bonjour Michèle, tu viens donner un coup de mains ?"
"Ha non, pas du tout...Vous n’avez pas envie d’une petite pause ? »
Godin a tout de suite réagit par l’affirmative,
« Bonne idée, tu veux quoi comme pause ? »
« Ben on pourrait commencer par baiser, qu’est-ce que vous en pensez ?… »
« ha oui ! super… »
perso, j’étais sur le cul, je ne m’attendais pas du tout à ça de la part de ma belle, et joignant le geste à la parole, elle a commencé defaire le bleu de mon ami, en me demandant tout de même si c’était un bonne idée, et biensûre que l’idée était bonne, excellente même, je n’ai pas participé au déshabillage car je suis descendu fermer la porte du garage restée grande ouverte…j’ai pris quelques dalles de moquette pour aménager une place un tant soit peu confortable, quand je suis revenu, elle était seins a l’air, la queue de Godin en bouche, elle la suçait avec avidité
« on ne s’ennuie pas ici »
Godin m’a répondu de venir les rejoindre
« ben viens, tu sais bien qu’avec Michèle y a la place pour deux, tu la connais bien… »
j’ai posé mes dalles de moquette et j’ai sorti ma bite, elle l’a saisie mais ne l’a pas sucée tout de suite, elle se réservait pour Godin, moi je me régalais de la voir lui faire une belle pipe,
comme elle ne s’occupait pas trop de moi, j’ai décidé de lui ôter son pantalon et sa culotte, et j’ai attaqué sa chatte avec mes doigts, elle mouillait déjà très fort, j’avais très envie d’ elle,
quand je me suis présenté à l’entrée de sa chatte, elle n’a pas voulu,
« non non, Godin d’abord, toi m’as déjà eue ce matin, tu me prendras après, quand il m’aura remplie »
bon, ok, pas de soucis, elle s’est relevée et c’est assise sur la moquette, et Godin a plongé la bouche sur sa chatte, il l’a fait jouir une première fois avec la langue
« ça commence bien » as-t-elle dit et Godin de me dire
« waouw, elle est chaude là…à toi maintenant »
j’ai donc à mon tour plongé bouche en avant entre ses cuisses, ou je me suis délècté de sa mouille, desa chatte dégoulinante et je me suis appliqué tout particulièrement pour être à la hauteur de la prestation de mon pote Godin, pendant que je lui suçait le clito, elle, avait repris la bite de Godin en bouche et le suçait avec entrain, je suis arrivé à la faire jouir moi aussi, et avant même que son orgasme soit terminé, j’ai vte glissé ma queue dans sa chatte en disant à Godin
« ha ça c’est bon..."
"mais t’avais pas l’droit... je veux Godin d’abord..."
" mais je lui prépare la place, pour que ta chatte soit bien ouverte pour lui »
"ok mais pas longtemps, c’est lui que j’veux..."
Godin l’a rassurée en s’approchant la queue en avant... je me suis retiré et il a plongé d’un coup à fond , et c’est avec un grand sourire de satisfaction que ma Michéle a reçu dans son ventre, les 20 centimètres de la queue de mon ami
"ah oui alors, tu l’a bien ouverte, t’as vu comme c’est rentré ?"
"tu vois ma belle, tu l’as ton Godin"
« oui oui, Godin, baises-moi, c’est surtout pour toi que je suis venue, c’est toi que je veux, Géry lui, il me baise déjà tout les jours, mais toi, c’est pas trop souvent alors je veux en profiter »
« ok, on va bien baiser alors.. »
il s’est mis à la pistonner à grand coups, je me suis retrouvé spectateur heureux de ma Michèle tout aussi heureuse, les cuisses largement écartées, se faisant baiser par Godin, mon ami de plus de 15ans, et de plus, c’était la première fois que je baisais sur un chantier…

je ne me lassais pas de les regarder, les yeux rivés entre les cuisses de ma belle, je voyais la belle queue de Godin entrer et sortir, j’aime aussi quand je caresse la chatte de Michèle, sentir avec mes doigts la queue qui la baise, Michèle, nous embrassait chacun à notre tour en nous roulant des pelles très gourmandes,
« ha mes hommes, j’aime quand vous me baisez comme ça tout les deux, j’aime vos sexes, c’est vraiment bon d’avoir deux hommes… allez, on change, à toi Géry »
Godin est sorti et j’ai planté ma bite dans sa chatte, mais quel bonheur ! sa chatte tout chaude, toute mouillée, Godin la avait vraiment bien ouverte… lui a répondu 
« t’en fais pas pour ça, on va bien te baiser, et quand tu veux ,tu demandes et je vous rejoint »
« t’en fais pas, je t’appellerai quand j’aurai envie, mais toi aussi quand t’ a envie de baiser avec moi, tu peux nous téléphoner, tu seras toujours le bienvenu »
entendre Michèle faire de telles propositions à Godin , m’a excité, j’ai failli jouir, je me suis retiré et dis a Godin
« tiens vas-y, prend le relais sinon je vais venir trop vite »
et il a repris sa place dans la chatte de Michèle, on s’est relayé pendant une bonne heure, elle a eu trois orgasmes, deux avec Godin et un avec moi, Godin a fini par lui lâcher son sperme dans la chatte, une bonne dose, quand il s’est retiré, un jolie coulée blanche s’est échapée de sa chatte,
« tiens vas-y,elle est pleine là »
et Michéle de renchérir
« ouiiii viens mon chéri, rempli-moi aussi… j’aime j’aime j’aime… »
quand j’ai vu le sperme de Godin couler de sa chatte, j’ai replongé directement ma queue à fond, j’ai senti son foutre sur ma queue et mes couilles, que j’aime ça !
"mon chéri... tu peux pas savoir comme c’est bon...je vous aime... je vous veux dans mon ventre..."
Je bandais comme un fou, je me suis mis à la baiser avec énergie, je baignait dans sa mouille et le jus de mon ami quel bonheur… j’étais tellement excité que je suis venu très vite, j’ai craché tout mon jus dans sa chatte, et quand je me suis retiré, on a, Godin et moi, admiré cette chatte béante qui n’en finissait pas de couler,
« ça va les gars ? ça vous plait ? en tout cas moi ça me plait vraiment »
et Godin de lui répondre
« ben si ça te plait, on bois un coup et on recommence, je te baiserais bien encore, et toi Géry ? Qu’est-ce que t’en penses ? »
Je lui ai dit
« pas de problèmes, si elle a encore envie de baiser, je suis incapable de lui dire non, elle aime trop ta queue pour la lui refuser » 
« ah moi c’est pas d’problèmes, j’ai tout l’après-midi et j’ai encore envie de profiter de vos queues, vu comment vous vous entendez pour me faire jouir »
Pendant que Michèle se faisait une petite toilette, je suis allé chercher ce qu’il y avait à boire sur le chantier, c’est-à-dire du coca et de l’eau, pas très fun mais ça nous a rafraichi , ça a été vite fait vu qu’une fois tout le monde servi, Godin, le verre à la main, s’est planté dans la chatte de Michèle, je les regardait boire leur verre bien planté l’un dans l’autre, Godin allait et venais doucement, nonchalamment, dans la chatte gourmande de ma Michèle, qui elle, arborait un air ravi, les voir comme ça m’a refait bander, je me branlais doucement en les regardant et en buvant mon verre, Godin a déposé son verre et a dit à Michèle
« mets-toi à quatre pattes, j’ai envie de te prendre par derrière »
elle s’est exécutée et lui a présenté son cul bien relevé, les jambes suffisamment écartées en lui disant
« pas de sodo, j’y ai eu droit toute la semaine avec Géry, et je suis encore un peu sensible de ce côté la, mais par contre, ma chatte y a pas d’problème, tu peux y aller à fond » Godin c’est donc planté dans sa chatte, il y est allé franco, ça passait tout seul vu l’état de la chatte de Michèle et de son excitation, et moi j’ai offert ma bite à sucer à Michèle, elle l’ a prise tout de suite en bouche, encore une fois, j’avais le spectacle hô combien réjouissant de ma Michèle baisée par notre ami, je ne m’en lasse pas, et puis j’ai eu une idée, je me suis glissé sous Michèle pour un soixante-neuf , j’avais envie de la lécher pendant qu’elle se faisait prendre…une fois en place, j’avais sous mon nez, et en plan très rapproché, la bite de Godin qui allait et venait gaiement dans la chatte de Michèle, je l’ai entendue me dire « ha ouiii, lèche-moi comme ça, j’adore !! » puis je l’ai sentie me prendre la queue en bouche, elle me pompait on ne peut mieux, je tendais la langue, pas très facile, mais j’y suis arrivé, j’avais les couilles de Godin dans les yeux et sur le nez, mais pas grave, je léchais sa chatte, les lèvres, son clito, tout ça bougeait au rythme du pilonnage de Godin, parfois ma langue, mes lèvres mon nez touchaient sa queue , ce qui m’excitait encore plus, mais quelle vue !!! Michèle était toute folle, parfois elle arrêtait de me sucer tant son excitation était forte, c’est là que j’ai entendu Godin lui dire, « n’arrêtes pas de le sucer, tu dois le gâter un homme comme ça »
« j’en peux plus, je vous veux tous les deux, je veux vos queues dans ma chatte »
Godin est sorti de Michèle et elle s’est retournée, s’est empalée sur ma bite, Godin est passé derrière elle et a présenté son gland contre ma bite à l’entrée de son vagin, j’ai senti la main de Michèle lui guider la queue, l’appuyer contre la mienne et glisser dans sa chatte, elle est entrée toute seule, vu son état, pas difficile à imaginer. Mais c’est toujours impressionnant et très excitant quand je baise ma nana, de sentir une autre bite forcer l’entrée pour se glisser le long de ma queue et de la sentir aller et venir, de la sentir baiser ma nana en même temps que moi, de la savoir bien remplie me plait énormément, je sentais Michèle toute à son affaire, savourant nos deux queues en elle, « ça te plait ça ! ta bite et celle de ton pote dans ma chatte… à moi aussi… ça m’plait… c’est quand vous voulez… »
et Godin de renchérir
« moi aussi j’aime ça, j’ai jamais connu un nana comme toi, qui aime tant la baise, Géry t’as de la chance »
« profites-en… de toute façon…Géry adore me voir baiser, et j’aime ça aussi… alors faut pas te priver… vas-y baise-moi… »
j’aime bien parler comme ça en baisant, et surtout quand ma nana tient de tel propos, puis petit à petit, tout le monde s’est tu, Michèle poussait de petit cris, des oui oui, des encore des plus forts, je sentais Godin de plus en plus fébrile, et moi dessous, un peu coincé, je me retenais pour pas jouir trop vite, Godin a lâché sa purée dans un grand HAAA !!! ça a déclenché un orgasme fulgurant à Michèle qui s’est écroulée sur moi, en m’embrassant a plein bouche, j’ai senti le sperme de Godin sur ma queue et là, je me suis lâché aussi, je me suis vidé d’un grand coup en plantant ma queue le plus loin possible dans la chatte de Michèle. Nous sommes resté un petit moment comme ça, Michèle écroulée sur moi, avec nos deux queue en elle, Godin bougeait encore très doucement, je sentais nos spermes couler sur mes couilles et sur mon pubis, quel moment fabuleux ! Michèle a relevé la tête en arborant un sourire d’anthologie,
« hé ben les gars, quelle fête ! vous êtes quand même de sacrés baiseurs, Godin c’est quand tu veux, y a pas d’problèmes »
« Ha oui alors, t’inquiètes pas, j’ai bien compris, je te téléphonerai , j’aime bien quand on baise à trois comme ça »
« vous voulez que j’vous dise, je ne me suis jamais autant sentie femme, c’est grâce a vous…merci les gars »
nos queues se sont ramollies et ont glissé naturellement hors de sa chatte, laissant couler un flot de sperme sur ma queue et mon ventre, en voyant ça, Michèle s’en est réjouie
« hé ben les mecs, vous vous êtes bien vidés, c’est moi qui ai provoqué ça ? »
et oui, c’était elle… et on a recommencé souvent, Godin venait à chaque demande, le plus souvent de la part de Michèle, parfois de la sienne, parfois de la mienne.

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription