Accueil > Témoigner le candaulisme >Actualités candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Mesdames étes-vous faite pour le candaulisme ?

! Signaler un contenu abusif

Je tiens à préciser que je ne propose aucune méthode standard, ni quelque conseil ou suggestion que ce soit sur la manière dont les gens « doivent » se comporter. Je m’efforce de suivre le principe de la responsabilité affective, selon lequel chacun est entièrement responsable de ce qu’il fait.

Êtes-vous faite pour le candaulisme ?

En matière de candaulisme, les mœurs ont bien évolué. Mais ce n’est pas parce qu’il n’est plus tabou, qu’il est fait pour vous ! Petits conseils pour que cette expérience ne devienne pas traumatisante !

Le candaulisme consiste à une pratique sexuelle dans laquelle l’homme ressent une excitation en exposant sa compagne ou une image de celle-ci à d’autres hommes ou à d’autres femmes ou lorsque des rapports sexuels ont lieu entre une femme et un ou plusieurs hommes ou femmes, devant le regard consentant et demandeur du partenaire exclusif de celle-ci. S’il y a encore quelques années, le candaulisme était réservés à un public libertin averti, aujourd’hui les mœurs ont bien évolué ! En effet, de nos jours beaucoup de couples et mêmes parfois des jeunes couples sont prêts à se lancer tête baissée dans cette expérience. Mais ce n’est pas parce que le mot candaulisme est moins tabou qu’il est fait pour tout le monde !

Une expérience qui peut parfois être traumatisante.

Il faut savoir qu’une expérience candaulisme qui se passe mal peut être traumatisante pour certaines personnes. Les couples tentés par cette pratique doivent s’assurer de leur solidité. Il arrive souvent que le partenaire ne supporte pas d’assister à des relations sexuelles de son conjoint avec d’autres personnes. Résultat, ils aboutissent à une séparation alors que le but recherché était de redynamiser le couple.

Beaucoup, de sexologues, expliquent d’ailleurs comme exemple que bien souvent ce sont les hommes qui amènent l’idée. Lorsque leur femme finit par accepter après une longue réflexion, ils pensent alors qu’ils vont passer un moment extraordinaire. Sauf que parfois la femme prendre beaucoup plus de plaisirs dans cette expérience. Son compagnon, désabusé face au comportement de sa partenaire qui se réalise sexuellement avec un autre le conduit alors très souvent vers la dépression. Cette expérience est donc rarement neutre. Et ce n’est pas toujours celui qui est amené qui en ressort traumatisé !

Comment savoir si vous êtes faite pour le candaulisme.

Si un jour votre partenaire vous propose de tenter l’expérience, analysez votre réaction. Soit vous ressentirez un non profond et catégorique soit vous sentirez qu’une petite partie de vous pourrait être tentée. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous pouvez alors envisager de passer à l’action. Mais prenez surtout bien le temps de mesurer toutes les conséquences.

La règle à retenir avant de passer à l’acte, c’est de se dire qu’on le fait pour soi et surtout pas pour faire plaisir à sa moitié ! Et si vous décidez de franchir le pas, dites-vous qu’à tout moment vous pouvez faire demi-tour ! Si lorsque vous arrivez sur place, vous ne le sentez plus, alors partez ! Vous devez absolument vous sentir à l’aise pour que l’expérience se passe bien.

Les réactions de chacun face à cette nouvelle expérience vont dépendre de l’histoire de la personne (religion, éducation...) de ce qu’elle veut et est capable d’accepter, avec son être profond et pas seulement avec sa raison ou son amour. Parfois pratiquer le candaulisme peut réparer une faille dans un couple. Mais parfois cela peut réveiller des blessures et devenir ainsi le point de départ d’un travail sur soi pour briser ses tabous sexuels - Se dépasser ...Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il n’y a pas de norme en sexualité. Une relation de couple est une découverte.

4 Commentaires

  • Dans votre discours c’est l’homme qui souhaite voir sa femme avec d’autres mais le contraire existe aussi j’en suis la preuve

  • Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Justement ça tombe bien, il n’y a rien à payer. Ca dérange qui que chacun(e) exprime sa vision des choses ? surtout quand la vision est décrite avec charme et féminité.

  • c’est toujours les memes rengaines mais les "conseilleurs ne sont pas les payeurs"
    pas plus en candaulisme, qu’en libertinage ou autre, il n’y a pas de recette miracle servant a tout le monde, c’est à chacun, chacune, chaque couple de faire sa propre réflexion sur le sujet et de plonger ou pas et d’en tirer le conséquences bonnes ou moins bonnes
    et l’expérience des uns ou des unes et leurs conseils ne sont pas la panacée en la matière, c’est à tout un chacun de vivre ses expériences propres et e réagir selon son tempérament, ses acquis...

  • Le candaulisme c’e n’est pas un mari complaisant, c’est un mari désirant et ce n’est pas une femme consentante, c’est une femme désirante, celle que vous (Madame Candaule on vous a reconnue) décrivez avec justesse et bon sens. Vous parlez de tout cela avec une vraie sensibilité féminine et c’est précieux.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription