Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Mes premiers pas de candauliste via la photo

! Signaler un contenu abusif

Peut on se considérer comme candauliste, si ses premiers pas sont au travers des clichés ou l’on partage "sa moitié" ?

4 Commentaires

  • Bonjour à vous tous,
    Dans votre question je mettrais en avant deux étapes :
    - faire des photos de votre moitié
    - partager avec d’autres des photos de votre moitié.

    Prendre des photos avec la complicité de sa moitié cela peut-être une façon pour votre partenaire d’apprendre à aimer son corps, apprendre à jouer avec votre désir par des pauses suggestives et renforcer le regard qu’elle pose sur sa capacité de séduction, sur son potentiel désirable et prendre plaisir à jouer avec. Ça ne peut-être que positif, pour elle comme pour vous ! Vous érotisez ensemble votre complicité, c’est top.

    Partager des photos de votre moitié avec d’autres qu’ils soient candaulistes ou simplement des complices "virtuels" n’érotise et ne renforce en rien votre complicité de couple si vous jouer avec d’autres sans sa complicité à elle.
    Vous apprivoisez alors votre propre capacité à montrer votre moitié, à jouer sans votre moitié avec votre fantasmatique candauliste. Si votre stimulation vient du fait de montrer le désir que votre moitié a pour vous, c’est autre chose que du candaulisme.

    Le candaulisme c’est une pratique qui se vit à travers une complicité de couple.
    - Quand vous faites des photos d’elle, votre moitié doit prendre du plaisir à se dévoiler, à vous faire partager par le regard, par ses poses, son désir
    - Quand vous partagez des photos de votre moitié avec d’autres, ce qui doit vous guider tout les deux c’est le plaisir et l’excitation qu’elle en retire elle et qui vous stimule vous. Si elle apprend à exprimer son excitation, cela devrait à votre tour vous exciter de la voire ainsi et la conduire à être elle même encore plus stimulée car elle ressent votre propre excitation. C’est sans limites et dans ce cas vous amorcez bien une complicité candauliste.

    Je vais prendre un autre exemple pour peut-être mieux me faire comprendre :
    Imaginons que vous nous demandiez si vous pouvez êtres considérés comme étant sur la voie d’une complicité candauliste si votre épouse prenait du plaisir avec un amant en votre absence, sans vous le dire et donc sans partager avec vous le plaisir qu’elle a eu avec son complice. Je ne pourrais pas vous dire que vous êtes sur la voie du candaulisme.

    Partagez-vous avec elle le plaisir que vous avez à la montrer à d’autres ? et si tel est le cas, y prend-t-elle du plaisir ?
    Je vous souhaite une belle journée

  • Je pense aussi que la réponse est dans la question, nos premiers pas passent par la photographie, donc vous démarrez bien une aventure candauliste par ces clichés, on vous souhaite de continuer à grandir.

  • Bien sûr que c’est une forme de candaulisme qui peut être d’ailleurs un déclencheur chez la femme, fière de lire les flatteries élogieuses des commentateurs. Ne pas mettre sa moitié au courant de l’exhibition de ses photos peut être très mal "reçu" par cette moitié surtout si on la sait très pudique, mais ...cela reste du candaulisme, par lâcheté, certes, mais du candaulisme tout de même..

  • sa dépend si la moitié en question est au courant ou pas que tu montre des photos d’elle ??

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription