Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Merci de me donner votre avis et/ou simplement un commentaire...

! Signaler un contenu abusif

Bonsoir à tous.

J’ai lu quelque sujets sur ce forum, qui m’ont donné pas mal d’informations, mais j’avoue que je suis encore un peu "perdue"...

J’ai une trentaine d’années (mais je parais plus jeune), j’ai un enfant de cinq ans de mon ancien mariage et maintenant je suis en couple depuis deux ans avec un homme de mon âge on nous dit être un jolie couple que nous sommes très mignons (je plais beaucoup aux hommes on me dit désirable.). Tous les deux élégants et raffinés, unis et complices, nous sommes amoureux et fusionnels.... Nous nous connaissons très bien, puisque nous avions déjà eu une relation assez sérieuse lorsque nous étions plus jeunes avant que je rencontre mon ancien mari.

Nous nous entendons très bien et discutons très ouvertement. Très vite, il m’a fait comprendre que ça l’excitait outrageusement de m’imaginer dans les bras d’autres hommes.

L’autre jour, il m’a dit qu’il aimerait bien que nous allions ensemble dans un club libertin et que je fasse l’amour avec d’autres hommes... qu’il trouvait l’idée très excitante même s’il n’avait jamais fait cela.

Moi non plus à vrai dire, je n’ai jamais eu l’idée de faire cela. Au début, je ne connaissais pas le sens du mot « candauliste », Je me souviens avoir cherché des témoignages, sur le net et en fait je suis arrivée sur ce site très agréable à parcourir et hop, il a été mis dans mes favoris !!…j’ai lu et j’ai aimé certain témoignages. J’ai aimé car ils en parlent si bien, que j’ai découvert au travers de leurs mots et de leurs analyses le plaisir qu’ils pouvaient ressentir dans cette pratique sexuelle. Ça a boosté mon imaginaire et mes fantasmes.

Mon compagnon me désire tout le temps, que je sois sage ou coquine. Il cherche toujours à me faire rencontrer des personnes nouvelles en étant habillée très sexy, à créer des situations insolites ( le rideau d’une cabine d’essayage entre ouverte quant je me change, que je croise et décroise les jambes pour faire remonter ma jupe dans un restaurant…) il est un peu voyeur et moi un peu exhibe, il me pousse à dépasser tous les tabous, il utilise dans notre intimité tous les accessoires à sa disposition pourvu qu’il sente mes sensation croitre et mon envie de sexe se décupler. J’ai différant sextoys qu’il aime utiliser sur moi.

En discuter avec lui ça m’a permis de réaliser que je trouvais aussi l’idée "excitante", Il est assez expert pour m’amener à dire oui à la découverte.

Il a pris tout le temps nécessaire pour me rassurer, m’expliquer en me disant que je suis belle à me valoriser me dire que ça pimenterai nos relations intimes.... De temps en temps. Dans nos fantasmes, nous faisons l’amour à trois et cela nous excite beaucoup. En général, l’homme imaginaire a toujours un gros sexe (notre jouet à dix-huit centimètres au moins) il me pénètre avec pendant que je le suce. Il me l’a acheté pour qu’il me l’enfile ou que je me l’enfile moi-même, en imaginant que c’est le sexe d’un autre.
Il est vrai que des mains par dizaine qui me caressent, des langues qui titillent mon corps, des bouches qui embrassent ma peau c’est assez tentant...
Je m’imagine...m’abandonner sous les baisers, les effleurements et les caresses de mains inconnus être entourée, choyée, respectée et comblée par plusieurs hommes en même temps, c’est quand même un fantasme qui m’excite, d’être la reine de la soirée, une déesse primitive de l’amour qui s’offrirait et recevrait. (Mais jusqu’à un certain point.) Depuis, je me pose bcp de questions et j’hésite sur la suite à donner. J’aimerai l’accompagne dans ses désirs les plus fous, en rencontrant des amants qui me plairont. Il me dit qu’il connaît mes goûts et qu’il veillera à ce que tout soit parfait !

Tout d’abord, j’ai peur de trouver cela "glauque" plus qu’excitant, n’ayant jamais fréquenté ce genre d’endroits je crains qu’au final cela soit plus bestial que sensuel...

pour moi ça serai plutôt façon “Eyes Wide Shut“… la scène dans le château… des décors somptueux… des robes de soirée… des smocking… des loups sur les yeux… du champagne… du très beau mobilier Louis XV et autres sofas Marie-Antoinette agrémenté de bronzes et de dorures…Le triolisme, la sexualité de groupe ne m’effraye pas. Mais je la voudrais sexy, glamour, classe et raffinée avec de l’élégance ! J’aime le porno chic, à la Marc Dorcel par exemple, pas comme dans les boîtes échangismes lugubre même si j’y suis jamais allée.

Oui, parce que j’avoue, j’ai souvent fantasmé que j’étais partagée avec plusieurs hommes dans des lieux raffinés et élégant. Évidemment, c’est l’image contextuelle idyllique. J’ai bien peur que, malheureusement, la réalité ne soit pas à la hauteur de mes fantasmes et espérances. Je regarde peut être trop de film X...
J’ai peur d’être déçue quant au lieu dans lequel je pourrais atterrir…

Ensuite, et surtout, j’ai vraiment peur de mes réactions, que j’ai bcp de mal à anticiper. Ma conviction (renforcée par la lecture de certains messages ici) est qu’il faut une très forte complicité dans le couple, et surtout en parler bcp avant pour "fixer les règles du jeu"... Y aller juste pour "mater" sans passer à l’acte ? Accepter d’échanger quelques caresses ou baisés avec d’autres personnes ? Envisager la possibilité d’aller "plus loin", de se laisser porter par l’envie sans trop se poser de questions ?

Dieu sait que j’aime le sexe et tout ce que cela comporte autour mais pour cela, il faut que ce soit bien. Quand j’étais jeune, en cachette je lisais tout en me caressant les revues Union que mon père achetait.

J’aime profondément mon compagnon, notre relation est encore récente et sincèrement je ne sais pas si je "supporterais" de faire l’amour à un autre homme devant lui... l’idée que je prenne du plaisir avec un autre, si il est présent, m’est assez pénible.

Du coup, je suis tiraillée entre l’envie de l’accompagner, pour lui faire plaisir et partager un moment sensuel et fort avec lui... et la crainte de ne pas gérer, de mal le vivre de n’être pas à la hauteur.

Je flippe à l’idée que lui soit complètement dans le truc, excité, qu’il commence à se laisser emporter dans des jeux érotiques en me poussant à faire des choses, et que moi je bloque. Qu’il ne s’en rende pas compte, ne soit pas assez à l’écoute et que du coup notre petite virée coquine se transforme en cauchemar pour moi...

Je ne suis pas sûre d’être capable de me "laisser aller" au milieu d’autres hommes (a fortiori avec plusieurs), j’ai déjà bcp de mal à totalement lâcher prise quand on le fait dans un lieu improbables…hall d’immeuble, parking, et autres lieu public... du coup, il y a de fortes chances pour qu’on ne "partage pas le même trip".

Cette idée m’attire et m’angoisse à la fois, je me dis même par moment que je serais blessée de voir mon mec excité à la vue, au contact d’autres femmes dans ce genre d’endroit. Même si il me dit qu’il ne veut pas avoir des relations avec des femmes mais juste me voir avec d’autres hommes.

Je ne suis pas quelqu’un de fondamentalement pudique j’ai un corps à ne pas avoir honte de le montrer (vous pouvez le voir sur la photo de mon profil) : des fesses juste bien rebondies, des seins petits mais pleins de charmes, un ventre plat, une chattoune bien épilée ne laisse qu’une très fine bande au niveau du pubis, jusqu’à ma zone péri-anale.
Nous pratiquons le nudiste (et non le naturisme) car c’est surtout pour que mon compagnon me montre nue à d’autre hommes avec mon minou tout lisse, je suis encore plus nue que nue lol Il a maintes fois insisté pour que l’on s’installe à côté d’autres hommes les cuisses ouvertes de manière à ce qu’ils voient bien mon intimité, cela m’amuse de savoir que tous les hommes qui passent puissent voir, je fais semblant de dormir mais j’épie la réaction des hommes derrière mes lunettes de soleil. Ce qu’il préfère c’est le moment où je me déshabille Il me demande même de le faire debout le plus lentement possible, et c’est nue accroupie à quatre patte, que j’aide mon homme à installer les serviettes sur le sable. Belle vue garantie sur mes fesses et mon minou, pour les spectateurs et d’assister au manège peu discret de certains voyeurs m’excite aussi beaucoup. Les mains de mon chéri sont toujours très baladeuses dès qu’il voit un voyeur qui me mate.

Mon conjoint doit rester allongé sur le ventre à certains moments tellement il aime ce genre de situation. L’air de dire : "vous voyez cette jolie femme, et bien c’est la mienne" :) j’aime tester mon pouvoir de séduction je crois que ça me rassure. Une fois il y a même eu un homme plus vieux la cinquantaine installé devant nous à 5,6 mètres positionné le regard dans l’axe de mon entre-jambe, et n’a cessé de me mater tout l’après midi se caressant en me regardant sans aucune gêne, voyant que je le laissais faire. Je voyais son sexe grossir à vu d’œil. J’ai fais comme si de rien n’était J’étais un peu embarrassée de voir ça, mais aussi un petit peu excitée. J’étais complément hypnotisée par son gros sexe tout en étant légèrement mal à l’aise. Mais je n’étais pas censée l’avoir vu...derrière mes lunettes de soleil. Mon chéri c’est servi de la séance de produit solaire, pour balader ses mains sur mon corps pour d’avantage exciter notre voyeur.

J’aime la sensation exquise d’être debout, toute nue, me faisant caresser le minou par la brise légère et de traverser toute la plage pour aller me baigner offrant mes fesses et mes seins nus devant tout le monde !

En voiture quand la route est bien dégagée et que nous repérons un camion, mon chéri amène la voiture à hauteur de la cabine, je relève ou j’enlève carrément ma jupe, et j’écarte les cuisses de manière à ce que le routier puisse bien voir mon entre jambe. Pour l’occasion, je retire ma culotte, le seul problème de ses exhibes, c’est qu’elles sont très brèves pour des raisons évidentes de sécurité.

Avant de le connaître j’étais naturellement très timide et je n’imaginais pas provoquer le désir. C’est avec lui que j’ai découvert l’amour dans tous les sens du terme et c’est lui qui m’a progressivement donné confiance. Au début je n’osais pas faire du nudisme. Comme d’habitude, mon chéri a trouvé les mots pour réussir à me convaincre pour enlever le slip (le soutien-gorge, ça ne m’avait jamais posé de problème), maintenant je suis devenue impudique et provocante assumant ma nudité devant des inconnus... au grand bonheur de mon homme.

A force de me pousser à me montrer j’ai fini par y prendre goût. Je me suis découvert une nature exhibitionniste j’aime me baigner entièrement nue, l’effet que cela procure, j’adore maintenant me balader au bras de mon homme perchée sur des escarpins à talon avec des chemisiers presque transparents avec une jupe tellement courte (j’ai de jolie jambes) qu’il est difficile de ne pas montrer mes fesses quand je me baisse. ! J’ai terriblement honte, et pourtant c’est cette honte qui m’excite et me pousse à m’exposer ainsi. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est de me voir me promener dans des tenues plutôt légères. Il adore quand je mets ma jupe légèrement transparente qui, du fait de sa transparence, attire l’œil (les contre-jours aidant, on peut deviner mes fesses). Il aime aussi quand je porte des jupes ou des robes très courtes, bien moulantes, qui laissent deviner ma nudité. Tandis que mon décoté dégage amplement mes seins.
Et depuis, mon compagnon, et moi faisons l’amour comme des fous.

Une fois après un repas au restaurant avec mon chéri. Le repas terminé, minuit était passé, on se retrouva seul dans la rue endormie. Petite promenade digestive avant de rejoindre la voiture. Il y avait des fenêtres partout autour de nous, des gens chez eux, et des gens qui passaient aussi dans les rues voisines, que l’on entendait parler. Nous pouvions être surpris à tout moment ! Pourtant, prise par le jeu et l’excitation, entre deux voitures j’ai demandée à mon homme d’ouvrir sa braguette et de sortir son sexe pour l’offrir à ma bouche. Cuisses écartées, ma bouche pleine de ce membre. Rapidement sont arrivés des jets de sperme puissant sur ma langue et mon palais. Quand il a fini de me remplir de sa semence que j’allais avaler (pourtant, sortant du restaurant, je n’avais plus faim lol...) il me dit "N’avale pas tout de suite, je veux que tu gardes mon sperme dans ta bouche jusqu’à la voiture". Nous avons marché une dizaine de minutes. Nous avons croisé plusieurs noctambules, moi toujours le sperme dans la bouche et aussi un peu sur les lèvres et sur les joues. Les gens me regardaient attentivement. Je suis à peu près sure qu’ils avaient compris... Mon excitation n’en était que plus intense. Arrivé à la voiture, il me dit : "Tu peux avaler". J’ai avalé et je l’ai embrassé avec fougue...Quand j’y repense, maintenant grand souvenir, grande excitation, gros stress, mais quel plaisir...J’ai une véritable adoration pour la fellation, pour son plus grand plaisir, quand au gout du sperme le goût est pas top bon c’est vrai mais j’ai avalé tellement plus dégueu dans ma jeunesse il m’arrivait souvent d’être malade et on me faisait avaler des médicaments comme le Smecta et d’autre médicament, hyper pas bons. )

Qu’est ce que cela a à voir avec ce que je voulais vous dire ? Je me suis éloignée de mon sujet...

J’ai toujours pensé que si je devais avoir une expérience libertine (échangisme, sexe à plusieurs) ce ne pourrait être qu’avec des personnes pour lesquelles je n’éprouvais pas de sentiments. Des inconnus de passage. Le sexe pour le sexe, pour le plaisir.

Franchir le pas avec mon homme, dé-corréler le sexe des sentiments, est une démarche difficile pour moi...Il est vrai que j’aime montrer mon intimée au regard d’inconnus, mais de la à partager physiquement mon inimitée avec des inconnus...même si je me sens prête à tout pour lui j’ai des inquiétudes.
C’est un homme merveilleux avec moi qui sait rester à mon écoute et mes envies

Je ressens maintenant une petite attirance teintée de curiosité, pour ce genre de pratique sexuelle. C’est vrai que ça serai super sympa de sentir se promener sur mon corps une bouche et des mains inhabituelles.

J’aimerai rentrer dans ses fantasmes mais j’ai peur !!!!!
Peut-on être féministe et aimer la pluralité masculine, n’est-ce pas avilissant pour les femmes, non ?
Je lui ai expliqué mon point de vue, il le comprend, nous n’avons pas reparlé de cela depuis, mais je sais que cela reviendra, et j’aimerais avoir un peu moins d’incertitudes...
Car c’est le genre de sujet dont je peux parler à personne de mon entourage....
J’espère que vous aurez pu comprendre mes interrogations, je suis peut être un peu "brouillon" dans mes explications.
J’aimerai avoir votre avis, votre expérience. ... SVP, j’ai besoin vraiment d’être rassurée ou encouragée vos conseils et témoignages seront vraiment les bienvenus ! je voudrais connaitre le ressenti de femmes.

Je sais que c’était long et j’espère ne pas vous avoir ennuyé. Je dis tout, je dis rien (enfin là, je dis tout quand même).

Peut-être nous vous rencontrerons un jour sur des plages naturistes. (On en reparlera dès que le soleil nous réchauffera l’épiderme de toutes parts) Vivement le mois d’août ! Cette année, nous retournons sur la même plage, à Sérignan, où je me ferai le plaisir de bronzer nue… Nous nous installons côté ouest de la plage naturiste, entre le centre naturiste je crois du nom "Clos Ferrand" et le chemin donnant accès à la plage qui est situé juste en limite de plage naturiste. Notre parasol est uni couleur vert tendre nous arrivons à la plage entre 14h30 et 15h00. Attention si vous venez, c’est uniquement pour voir, il ne peut y avoir de contact entre nous, même verbal sinon je ne vais pas m’en sortir et on changera d’endroit...

Pour tous les coquins j’ai mis une de mes photos ma timidité m’a fait masquer mon visage (qui, pourtant est ravissant).

N’ayant jamais fréquenté de clubs libertins et donc je ne sais pas à quoi m’attendre. Je veux que ça ce passe dans la discrétion, le respect. Seriez-vous me conseiller quant aux endroits à fréquenter sur la région Toulousaine pour rencontrer de jolies hommes (élégant et à l’esprit bienveillant) ?

Bonne soirée je vous embrasse.
Élodie.

7 Commentaires

  • bravo Pascale pour l’écriture in extenso du fameux proverbe....si non è vero....
    c’est tellement rare les gens cultivés que ça fait plaisir d’en rencontrer au moins 1 ici, c’est pour le moins...inattendu

    et bravo pour votre liberté sexuelle et votre franchise

    vous avez de la chance vous les femmes et un norme avantage, ça il est plus facile de rester le bras tendu que la bouche ouverte
    alors usez en, profitez en... abusez en
    pour notre plus grand plaisir pendant qu’ébahis,nous admirons vos performances inépuisables...veinardes...Bisousssssss

  • Bonjour,
    Pour ceux qui n’aurait pas compris, ce qu’a voulu dire Petitou par
    "si non e vero ?"
    Le proverbe complet est : "Se non è vero, è ben trovato."
    C’est un proverbe latin que je traduirais comme ça :
    "Si cela est faux, cela semble tellement véridique que cela devrait être vrai "

    Je veux bien croire que tu veuille informer les lecteurs qu’il y aurait un lien entre moi et Élodie. Mais désolée de te décevoir Petitou il n’y a aucun lien entre nous. Ton analyse psychologique n’est pas la bonne...
    Au plaisir.
    Bises
    Pascale.

  • hum PASCALE et ELODIE ne seraient elles pas la même personne...à lire leur prose...je doute...en outre c’est peut être un mari qui raconte ses fantasmes qui exprime ses désirs de voir sa femme jouir avec un autre homme

    si non e vero ?

  • Bonjour,
    en fait pouvez vous nous indiquer plus précisément ce que votre mari a pu vous dire pour vous convaincre de faire du nudisme ? Et surtout à quel moment vous avez basculé entre "je le fais pour lui faire plaisir" et "finalement ça me plait".
    Merci pour vos réponses et tant que vous avez du plaisir tous les deux, foncez !

  • Ma chère Elodie le fantasme est en vous, il a déjà fait son oeuvre car il vous donne envie ...
    Ne brûlez pas les étapes, vous avez mille choses à faire petit à petit et plein de choses à découvrir. Moi je vous sens prête à franchir le pas même si la timidité, la peur ou votre éducation vous freine encore un peu. Vous allez entrer dans un monde parallèle, un monde où l’on peut se permettre de faire des choses qu’on ne fait jamais dans la vrai vie et qui vont vous permettre de vous découvrir vous même ainsi que votre mari que vous allez voir sous un autre angle et que vous allez aimer encore plus (c’est généralement réciproque)
    Le seul conseil que je vous donnerai et que je donne toujours c’est la discrétion, ce monde parallèle c’est le votre, c’est votre jardin secret et comme le dit l’adage, pour vivre heureux vivons cachés !! Choisissez votre ou vos partenaire en club ou sur le web en démystifiant un peu le coté Eyes Wide Shut de vos fantasmes histoire de ne pas être forcément déçus car la réalité ne rejoint pas toujours le fantasme et ne tombez pas dans le panneau des "jeux" avec collègues, amis ou voisins qui ne vous amèneront, à termes, que des soucis ... " Soyez fous, éclatez vous avec la complicité de votre mari et faites le de manière à ce que l’après soit aussi fort que l’avant c’est à dire sans répercution sur votre couple donc de manière discrète et anonyme ... et vous connaitrez des moments d’une intensité exceptionnelle. Laissez vous allez vous êtes prête.

  • Bonjour Elodie

    A vous lire je me dis que tôt ou tard vous allez vous donner à un autre homme ; que de toute manière, si vous ne le faites pas pour vous, vous le ferez pour votre compagnon. C’est peut-être cela qu’il faudrait éviter. Je me dis aussi, en lisant les pensées multiples (parfois désordonnées) que vous exprimez, que vous êtes une femme d’esprit : je ne suis pas certain que commencer votre expérience directement par une orgie entourée d’inconnus soit une réussite sentimentale, ni probablement sur le plan de l’extase charnelle.

    Prenez un peu de temps et trouvez plutôt un homme que vous avez envie de séduire, parlez de lui à votre compagnon pour que votre manège se mette en place. Ne brûlez pas d’étapes dans la séduction avec votre lauréat jusqu’à ce ce vous ayez autant envie de le prendre que de vous donner à lui.

    Votre compagnon vous a parlé de ce jeu car il sent que vous pouvez l’aimer et y exceller. Avant d’envisager l’action, travaillez votre tactique et votre stratégie ; ce sera déjà une bonne manière de lancer les dés.

  • Bonsoir Élodie
    Mon mari et moi sommes ensemble depuis 20 ans maintenant, j’ai 40 ans, il en a 44. Nous avons construit une belle famille, notre couple a connu comme tout le monde des hauts et des bas, plus de hauts que de bas d’ailleurs car j’ai la chance d’avoir un mari toujours aux petits soins pour moi, qui a toujours su relancer la flamme, de quelque façon que cela soit. Dernièrement, surpris par les récits de mes pensées nocturnes dans lesquels je lui décrivais des fantasmes érotiques qui me hantaient chaque nuit, il a décidé de me parler de ses envies les plus enfouies, les plus insoupçonnables. C’est ainsi qu’il m’a avoué qu’il se sentait candauliste dans l’âme et qu’il aimerait que je m’inscrive dans cette lignée en tentant cette aventure. Pour tout vous dire, avant qu’il ne me parle de cela, je ne savais même pas ce que signifiait ce mot « candauliste » !

    Ma première réaction fut bien entendu un refus catégorique, que se passait-il dans sa tête pour avoir de telles pensées ?

    Comment pouvait-il clairement m’expliquer qu’il aurait du plaisir à me voir avec un autre homme, filmer mes ébats et puis participer. Je ne comprenais pas et je trouvais cette proposition très dangereuse pour le bien être de notre couple. Après de multiples explications, j’ai fini par accepter de tenter l’aventure, je me suis dit qu’après tout je pouvais toujours essayer d’échanger avec d’autres hommes et que si cela ne me plaisait pas, j’étais à même de pouvoir tout arrêter. J’ai donc demandé à mon mari d’établir une présélection de « candidats potentiels » en lui définissant mes critères et mes attentes, car moi, il faut dire que je suis plutôt de nature très timide et inhibée dans la vraie vie. J’ai ainsi commencé à échanger par écrits, j’aime écrire les mots sont pour moi très révélateurs de la personnalité des gens, comme aime le préciser mon mari, je suis une effeuilleuse des âmes, j’aime cette expression, elle me caractérise parfaitement.

    Étant de nature très cérébrale, vous vous doutez bien que mes choix se sont portés sur des hommes perspicaces, sachant écrire, empreints d’une belle sensualité et plutôt dominateurs, car j’aime être guidée, certainement de par ma timidité profonde. C’est ainsi que j’ai fait une très belle rencontre, rencontre virtuelle mais aussi réelle, et je dois dire que les deux options me plaisent, passer de l’imaginaire au vécu est plus que déroutant, c’est l’excitation à son plus haut degré. Lors de nos échanges écrits, cet homme a su et sait encore, en complicité étroite avec mon mari, me transporter dans un monde parallèle dans lequel je me sens épanouie, différente, car dans ce monde-là, je ne suis plus du tout timide, je suis plutôt ouverte, voire exhibitionniste. J’aime m’offrir de par mes écrits, mes photos, mes vidéos. J’aime donner du plaisir.

    Je précise que cet homme, tout comme mon époux, est de nature très sensuelle, respectueux de la femme, élégant mais aussi dominateur , manipulateur des âmes, dans le très bon sens du terme, il sait me pousser au-delà de mes limites ,mon mari et lui se sont liés d’amitié juste pour mon plaisir, pour moi, j’apprécie.
    Ce monde de sensualité, d’érotisme, de dépassement de soi, d’effraction aux codes sociaux est le mien, je m’y sens bien et je revis, c’est une vraie cure de jouvence.
    Cet homme, nous l’avons rencontré deux fois et à chaque fois, c’était un mélange d’excitation, de découvertes diverses, de plaisirs intenses, de sensualité et d’érotisme. J’ai effacé toute limite, ma seule limite reste le non plaisir et je suis plus qu’épanouie, comblée. Imaginez que vous soyez ma meilleure amie ou mon meilleur ami, n’ayant aucune idée de ce monde parallèle, imaginez que je vous raconte en détail mes expériences, quelle serait votre réaction ? Incompréhension, stupéfaction, compréhension, j’en doute… Je pencherais plus pour les deux premières options car personne ne peut comprendre ces choix sans les avoir vécus. C’est ce qu’il y a de plus difficile dans ces pratiques, tout votre environnement s’aperçoit que vous avez changé mais vous ne pouvez pas leur expliquer les raisons de ce changement. J’ai envie de leur hurler de vivre leur vie, de penser plaisir et rien que plaisir c’est comme cela que je vis mes expériences.
    Et là croyez-le ou pas, mes pensées ont dépassé l’imaginable, je me voyais les sucer tous les deux sur, les deux sexes dans ma bouche me faire pénétrer par eux à tour de rôle. Le goût du risque, ça m’a excité au plus haut point et je suis vite passée de mes pensées si délicieuses à la réalité, je l’ai fait, à ma grand surprise, mais je l’ai fait et c’était un pur plaisir un pur bonheur.
    Je ne comprends pas comment les hommes font pour se contrôler du début jusqu’à la fin, se concentrant sur le plaisir de la femme, moi j’aime me laisser aller au plaisir, certes pour une femme cela doit être plus facile, quand les conditions sont réunies, et c’était le cas, nous sommes capables de jouir plusieurs fois. Moi, ce fut mon cas, à ma grande surprise, mais j’ai adoré être insatiable.
    Ils ont joui et j’ai joui de façon intense, explosion de plaisirs, plaisirs contrôlés, retenus qui d’un seul coup jailli. J’étais plus que comblée.
    Comme je vous l’ai dit, je crois que je me suis libérée de la carapace que j’avais forgée, et je veux avoir du plaisir encore du plaisir et rien que du plaisir, je me suis ouverte, je me sens légère, aérienne, épanouie et je vis , ce monde est le mien. Je souhaitais juste essayer de vous faire partager mes émotions et exprimer mes remerciements à mon mari pour m’avoir poussée à découvrir cet univers. Alors Élodie foncez et profitez…
    Au plaisir de vous lire.
    Bises
    Pascale.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription