Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Massage sensuel 2

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
Comme promis, je reviens vers vous pour vous raconter notre 2ème ( et oui pas 2nd car il y en aura d’autres après ) massage sensuel et 3ème massage 4 mains sur le corps nu de mon épouse Sandrine.

La personne rencontrée sur le net propose des massages mais aussi des épilations, du sexe entre autre. Je l’ai donc contacté et pris un rdv pour les 2 prestations en prenant bien soin de lui faire part que c’était une première pour Sandrine ( l’épilation du sexe ). En fait depuis que je lui coupe les poils du sexe et ceux de l’anus, elle trouve son sexe de plus en plus beau alors qu’au début elle n’osait même pas le regarder.

La petite différence pour ce 2ème massage sensuel réside dans le fait que j’avais demandé à mon masseur d’essayer de faire jouir Sandrine. Bien sûr toujours en évitant les pénétrations vaginales et anales.

Le masseur est arrivé avec tout son équipement ( table de massage, serviette et matériel d’épilation ). Pour l’épilation nous nous sommes installés dans une pièce très lumineuse. Sandrine m’avait fait part de son envi de ne pas être toute nue pendant l’épilation. Elle avait décidé de laisser un haut. Hors, à ma grande surprise, lorsqu’elle s’est allongée, à la demande de mon masseur, elle était toute nue, les seins et le sexe à l’air. Ètonné, je lui ai demandais s’il elle n’avait pas peur d’avoir froid ? Elle m’a répondu sèchement :
- " Non ! "
Bon, peut être avait elle envie de lui montrer tout de suite ses petits seins ( je rappelle 90A ).

Le masseur, comme si de rien n’était, s’est mis à toucher le sexe de Sandrine, a redresser les poils. Il m’avait conseillé de les laisser un peu plus long que d’habitude afin de faciliter l’épilation. J’avais demandé une épilation complète du sexe, de l’anus et l’entre 2 tout en laissant un "ticket de métro" sur le pubis. Sandrine avait bien entendu validé tout cela.

L’épilation fut longue et plus ou moins douloureuse pour Sandrine surtout sur les lèvres. J’était tout excité en observant mon masseur car pendant l’épilation, il n’hésitez pas à mettre ses doigts sur le sexe de Sandrine, lui ouvrir les lèvres ouvrant alors son trou. Et tout cela d’une façon très naturelle. Normal il faisait bien "son métier".

Nous avons changé de pièce pour le massage. Une pièce un peu plus sombre et plus intimes. C’est Sandrine qui m’avait demandé cela. Sûrement pour être plus détendue et profiter pleinement du massage. Elle avait installé des bougies que j’ai allumées et mon masseur à mis en route sa musique douce.

Elle avait bien retenu la position que j’avais "exigée" lors du premier massage et s’était donc installée, toujours complètement nue, allongée sur le dos.
La fois précédente, notre masseur était pas assez dirigiste. J’avais donc demandé à celui-ci de l’être beaucoup plus et de "commander" tout le massage.
C’est d’un ton un peu sec qu’il lui "ordonna" de se retourner. Sandrine s’exécuta rapidement.

Mon masseur sorti alors une bouteille d’huile de massage érotique SHUNGA. Il s’en mit sur les mains, se les frotta pour les réchauffer puis commença le massage seul. J’étais au courant de cela mais pas Sandrine. Elle s’attendait à un massage 4 mains dès le départ. Fermant les yeux pendant chaque massage, elle ne savait pas qui la massait à ce moment et ne fut pas curieuse.

En fait mon masseur m’avait fait part de son scénario. Il masse toujours la personne seule au début puis au bout d’un moment invite le mari à le rejoindre.
Il commençe son massage par la nuque, le dos et arrive très vite en bas du dos. Ce fut au tour des fesses et du dos. Ça y est il est dans la raie, donc il passe sur l’anus mais toujours sans toucher le sexe.

Il passe ensuite aux jambes. Pour l’instant, je n’intervient toujours pas. En remontant vers les fesses, il écarte légèrement jambes de Sandrine afin de laisser la voie libre au sexe. Après une dizaine de minutes de massage, il passe enfin sur le sexe. Passages brefs, puis il s’y attarde. D’une main il lui caresse tout le sexe pendant que l’autre remonte le long du dos jusqu’à la nuque.

Je ne perds pas une miette et l’observe sans cesse tout en attendant impatiemment mon entrée en scène. MAIS il me fait signe "pas maintenant", et me fait en fait comprendre que Sandrine ne mouille pas encore.

Je vois alors ses doigts écarter légèrement le sexe de Sandrine pour lui permettre de masser l’entrée du trou et les lèvres. Pendant ce temps, sa 2nde main redessant et se dirige vers la raie. Il fait alors des passages dans la raie en faisant bien exprès d’arréter son majeur directement sur l’anus. Avec ce dernier, il lui titille la rondelle avant de répeter ses passages. La 1ère main, elle, s’active toujours sur le sexe de Sandrine.

Ça y est, j’ai le GO d’intervenir. Il me fait comprendre d’aller masser le crane de Sandrine et de lui demander doucement si ça va. Je m’exécuta.
En faisant cela Sandrine compris tout de suite que ce n’était pas moi qui la massait de puis le débuut et donc que ce n’était pas moi non plus qui étais entrain de lui masser, que dis-je, de lui caresser le sexe et l’anus.

Je pense que cela l’a excité. En effet, j’ai vu un grand et large sourire sur le visage de mon masseur. Il me fait signe de la tête que ça y est : le sexe de sandrine était mouillé.

Je ne puis résister plus longtemps et j’ai abandonné la tête pour les jambes et pour vérifier l’état du sexe de Sandrine. En passant dessus, mes mains furent bien mouillées. Moi qui n’avait presque pas d’huile ... J’ai alors écarté une jambe de Sandrine offrant ainsi à mon masseur une magnifique vu sur son sexe et lui permettant de prolonger ses caresses jusqu’au clitoris. Pas besoin de lui faire un signe, il comprit tout de suite. Il massa pendant un bon 5mn l’anus, le sexe et le clitoris de Sandrine pendant que moi je m’occupais de ses jambes (repliant la seconde) et je passais de temps en temps dans la raie et sur son sexe humide de cyprine.

Je voyais que comme pour la première fois Sandrine se retenait de jouir pleinement. Mais le mouvement de ses fesses et les petites ondulations de son corps démontraient bien un état de jouissance. Nous sommes passés ensuite au reste de son corps, Sandrine toujours allongée sur le dos. Surement pour lui permettre de se relâcher et de profiter d’un "vrai" massage.

Au bout d’un moment mon masseur demanda à Sandrine de se retourner. Nous l’avons massé un peu partout. Lui, insistant quelques fois sur les seins sans pour autant titiller les tétons.

Ensuite, je le vois prendre une autre bouteille d’huile. Je lui demande alors discrètement ce que c’est. Il m’explique que c’est une huile spéciale pour le sexe et surtout pour "chauffer" le clitoris. Il s’en met pas mal sur les mains. Et alors que je masse le bras droit de Sandrine, il se mit à masser le sexe. Tout cela en prenant bien soin de mettre de l’huile partout puis de dégager le clitoris, reposé, pour en déposer une bonne quantité. Toujours dans le but de lui faciliter les mouvements et lui offrir une belle vue, j’ai été masser les pieds de Sandrine et petit à petit j’en ai profité pour lui écarté les jambes, les laissant pendre, à partir du genou, de chaque coté de la table de massage.

Dans cette position, Sandrine avait le dos légèrement bombé donc le sexe complètement offert. Mon masseur s’est mis à caresser le clitoris d’une main puis les seins et les tétons de l’autre. Après un moment aux jambes, j’ai massé le visage et les épaules. Je n’avais pas vu que pendant ce temps mon masseur avait remis les jambes de Sandrine sur la table. Il les avait pliées. Quand je l’ai regardé, il m’a fait comprendre que Sandrine mouillé de nouveau. Il faut dire qu’il lui titillait le clito et caressait le sexe depuis un bon moment.

J’observais alors le visage de Sandrine et je vis qu’il rosissait, signe de jouissance chez elle. Je lui bouche alors le nez pour lui permettre de mieux expirer et de se lacher plus. Pendant ce temps, pris dans l’élan de plaisir de Sandrine, mon masseur s’était mis à la doigter !

Je l’ai tout de suite arrété car ce n’était pas ce que l’on avait dit et surtout pas ce que j’avais convenu avec Sandrine. Il s’est tout de suite arrété et a repris un massage "normal". Il a massé le reste du corps dont les seins et moi j’ai pris le relais sur le sexe et les jambes.

Nous avons demandé à Sandrine de se retourner une dernière fois. Nous avons masser tout son corps de manièreplus ferme, plus appuyé. Puis, de moi même, je me suis retiré pour laisser oeuvrer seul mon masseur, comme il avait commancé. Il a terminé par de longs mouvements sur tout le corps. Un passage sur le sexe et sur l’anus, puis re des mouvements longs enveloppant tout le corps.

mon masseur a demandé à Sandrine si cela a été, elle a répondu que oui. Pendant qu"elle était aller préparer des verres d’eau j’ai demandé au masseur de poser la question de savoir s’il n’avait pas était trop loin, pas dépasser les limites. Cela pour voir la réaction de Sandrine face à la pénétration. Il lui a posé la question et elle a répondu que non, cela avait été.

En le raccompagnnat à sa voiture, il me signalait qu’en fait pas de femmes lui demandait la pénéntration avec les doigts pendant le massage pour aller jusqu’à la jouissance. Et qu’à cause de cela et du plaisir que Sandrine éprouvait, il s’est laissé emporté. Je lui ai dit que pour cette fois cela avait été ( aux dires de Sandrine car sinon elle lui aurait fait comprendre ) mais qu’il ne fallait pas recommencer.

En revenant à la maison j’ai demandé à Sandrine ce qu’il en était vraiment et j’ai reprécisé qu’il s’excusait pour la pénétration. Elle m’a dit qu’elle ne lui en voulait pas pour la pénétration avec le doigt et comprend qu’il était pris dans le mouvement.

Elle l’a trouvé très doux et délicats, parfait pour un massage sensuel. Dans tous les cas Sandrine est OK pour que nous lui refassions un massage sensuel à 2.

En écrivant un mail au masseur pour le rassurer et lui demander ce qui pensait de Sandrine ( Quelles sont ses impressions : comment a-t-il trouvé Sandrine psychologiquement parlant et surtout physiquement ( seins, fesses, sexe, anus, clitoris... ) ? A-t-il pris du "plaisir" à la masser ? )

Celui-ci m’a répondu : " Oui bien sur que j’ai pris du plaisir à masser Sandrine. Votre épouse et une très belle femme et d’une gentillesse incroyable et physiquement Sandrine à un très joli corps et tout ce qu’il faut "

Voilà ce récit pour vous dire que enfin au 2ème massage sensuel Sandrine s’est plus lâchée qu’au premier. Vivement le troisième !

Je suis en train de le planifier avec le masseur qui a fait le premier massage sensuel. Sandrine le connait et a confiance. Peut -être se lâchera-t-elle complètement.
Pour "assurer" au maximum ce 3ème massage sensuel, voici le scénario que j’ai demander au masseur de respecter :
" Je souhaite que vous soyez + entreprenant, c’est à dire faire comprendre à Sandrine que c’est vous qui prenez les décisions, vous qui commandez.

Vous débuteriez le massage en posant directement une main sur le sexe de Sandrine ( pomme de main sur son pubis, début du majeur sur le clitoris et le reste du majeur dans sa fente pour que l’extrémité se positionne juste à l’entrée de son trou ). Cette main devra rester sans mouvement pendant un moment. Je mettrais de l’huile dans votre seconde main qui massera alors l’entre 2 seins, le cou puis les épaules pour aller ensuite tourner d’un doigt autour de chaque tétons sans les toucher. Après le 2nd tétons, vous pourrez toucher et titiller le 1er TOUT en commençant enfin à actionner la 1ère main qui était positionnée sur le sexe de Sandrine. Cette main pourra masser TOUT son sexe ( grandes et petites lèvres comprises ) et son clitoris MAIS TOUJOURS SANS PENETRATION. Vous titillerez le 2nd téton puis les 2 mains passerons à 100% au massage du sexe. Vous adopterez votre position et celle de Sandrine comme il VOUS plaira. Bien sûr, pendant ce temps, je masserai d’autres parties du corps de Sandrine sans quitter des yeux ce que vous ferez vu que c’est mon plaisir. Au bout d’un moment, VOUS demanderez à Sandrine de se retourner et vous passerez au massage de ses fesses, de SON ANUS et de son sexe. Si vous avez, ce serait bien de positionner un coussin pour relever ses fesses et permettre d’avoir accès plus facilement à ces 2 trous. Là encore, vous adapterez votre position et la sienne à souhaits. Au bout de 8 à 10 minutes de massage, vous demanderez à Sandrine de se retourner et nous finirons ensemble par un massage ’’normal’’ sur TOUT son corps ( devant puis derrière ). Nous pourrons bien évidemment toujours passer sur son sexe’ anus et seins mais cette fois sans insistence, juste en massant. Je pense que le tout durera environ 1h à 1h15 maxi."

Que pensez vous de ce nouveau scénario ?
Merci de vos commentaires.
N’hésitez pas aussi à m’en proposer d’autres.
Merci de votre temps.

4 Commentaires

  • Je pense que Maxime a raison ; les massages doivent être quelque peu spontanés : cela vient tout d’abord d’une faculté intellectuelle (pour ceux qui ont véritablement une capacité à donner des énergies positives, ce qui est rare).
    Puis c’est un désir de donner du plaisir à celle qui se fait masser. Je n’ai jamais fonctionné avec un "plan" mais pourquoi pas ; je pense que cela met une pression supplémentaire et inutile

    Mais après tout, pourquoi si Lmadg et son épouse y trouvent leurs comptes.

  • je pratique le massage tantrique et cachemirien depuis 20 ans : rien de meilleur, que du plaisir et du bien être, mais attention il y a quelques règles qu’il convient de connaitre aux risques de quelques soucis ….après !
    Voyez mes contributions ça vous donnera peut être des idée

  • Bonjour,

    Je peux être votre masseur et plus si vous le souhaitez
    Merci

  • nous faisons cela souvent que de plaisirs

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription