Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Massage relaxant ou érotique ?

! Signaler un contenu abusif

J’ai rendez vous au café de l’horloge avec Sandrine et Alain.
Nous nous sommes connus sur internet par l’intermédiaire d’un site de personnes libertines.
J’ai eu un premier contact avec Alain et nous avons discuté des attentes de chacun de nous en matière de rencontre. Ils sont débutants dans le libertinage et un peu timides. Je lui ai parlé de mes talents de masseur et ça l’a intéressé tout de suite.
Le massage lui semblait une bonne entrée en matière. Douce et progressive, cela permettrait à Sandrine de se laisser aller progressivement ou de stopper si elle ne désirait pas aller plus loin.

L’intérieur du bar est sombre et je ne les vois pas tout de suite, ils sont à une table un peu en retrait, Alain me voit et me fait signe.
Sandrine est brune aux yeux verts, d’après sa fiche elle a 50 ans mais ne les parait pas, elle est grande et parait un peu timide. Elle porte une robe à fleurs assez décolletée qui arrive au dessus du genou. Ses seins, pas très gros, paraissent vouloir sortir de la robe, ce qui met un effet très érotique. On se fait la bise et parlons de choses et d’autre pendant 10mn. Alain dévie la discussion sur le massage et Sandrine attrape la perche :
- " il parait que tu es masseur ? "
je corrige
- " non non, je suis autodidacte en la matière mais les personnes que j’ai massé ont apprécié ".
- " et quelle est ta spécialité ? "
- " je ne suis pas spécialiste mais je fais des massages relaxants qui sont assez efficaces, des massages sensuels et des massages érotiques ".
- " Quelle est la différence ? "
- " Les massages relaxants sont faits pour détendre après une dure journée par exemple, la différence entre massage érotique et sensuel c’est le degré d’implication entre le masseur et le massé ".
Par exemple pour un massage sensuel je vais employer des méthodes différentes que pour le relaxant mais ne vais pas toucher les organes sexuels. Pour un massage érotique, je vais commencer par te détendre puis petit à petit je vais venir vers tes seins, tes fesses et ton sexe et le plaisir sera d’une autre intensité.
- " et ensuite ? "
- " c’est toi qui dirige la suite, on arête quand tu le décide, il suffit de se mettre d’accord sur une parole ou un signe explicite et c’est tout ".
Alain qui s’était tenu en retrait pendant la discussion intervient :
- " si elle demande d’arrêter et qu’elle change d’avis après ? "
- " pas de problème, on reprend où elle veut. C’est elle qui mène le jeu. Je suis ici pour vous dans le respect des attentes de chacun. Ce qui veut dire que si c’est toi Alain qui ne le sens pas, tu le dis et on en discute ".

Le courant passe bien et Sandrine propose d’aller chez eux pour continuer la discussion.
Ils habitent un appartement pas très loin de la place et nous y sommes rapidement.
Après nous avoir servi un verre, Sandrine demande
- " pour le massage, quelle tenue dois-je mettre ? "
- " pour le massage relaxant, tu peux te mettre en sous vêtements. Pour les deux autres, si tu ne veux pas être nue tout de suite tu peux t’envelopper dans une serviette ".
Mais tout reste ouvert, si tu opte pour un massage érotique et tu changes d’avis en cours de massage, on revient en arrière et on change de cap. L’inverse est possible aussi.
Nous continuons à discuter pendant 10 mn et Sandrine annonce avec un sourire canaille :
- " je commencerais bien par un petit massage sensuel ".
- " Avec plaisir, il me faut un peu de temps pour me préparer ".

Elle se lève et disparaît dans la salle de bains. Je demande à Alain de me faire voir la chambre et opte pour le salon. Je mets deux grandes serviettes de plage sur la moquette face au canapé, ferme les volets pour ne laisser qu’une lumière diffuse et dispose quelques bougies parfumées que j’ai dans mon sac autour de la pièce. Je dispose à côté des serviettes l’huile de massage.
Je donne à Alain un disque de musique appropriée qu’il met dans le lecteur. Je mets un tee-shirt et un pantalon de toile léger et me lave les mains à l’eau chaude pour les réchauffer.
Sandrine réapparait enveloppée dans un drap de bain qui cache son corps jusqu’aux mollets.

Alain est assis sur le canapé et je fais allonger Sandrine par terre, sur le ventre la tête en direction de son mari. Elle semble un peu fébrile.

Je me place au niveau de sa tête que je commence à la masser doucement au niveau du cou. Elle me sourie et dit : c’est bon.
Je continue à la masser en passant par la tête puis je descends le long des bras en insistant sur le pli du coude et l’intérieur des mains.

Alain nous regarde, attentif à ce que je fais à sa femme. Il me dira plus tard : j’étais excité et curieux de voir la réaction de Sandrine.

Sandrine se détend. Je reprends le massage au niveau des épaules et descends progressivement le long du dos par des appuis sur les muscles de chaque côté de la colonne.
J’alternais les pressions, les effleurements, les palpés. Elle s’est parfaitement détendue, jusqu’à presque s’assoupir.
Je passe ensuite de chaque côté de ses fesses et lui masse les cuisses en remontant à l’intérieur sans toucher son sexe.
Je descends jusqu’à ses pieds et insiste sur la plante que je masse pendant cinq minutes.
Puis mes mains remontent lentement des orteils, sur les chevilles, puis les mollets, les genoux, l’intérieur des cuisses.
Je lui demande si ça va, sa réponse est sans équivoque :
- " j’ai rarement été aussi bien ".

Je la fais ensuite se retourner sur le dos et recommence au niveau de la tête par un massage très doux de la figure puis du cou. Sandrine a les yeux fermés pour mieux apprécier ce que je lui prodigue.
Puis je commence à lui masser le haut des épaules, descendant vers ses seins érigés.
Ensuite je descends vers le buste sans trop m’attarder sur les seins et lui masse le ventre par de larges gestes circulaires du plexus au bas ventre.
Sa respiration se fait plus ample et elle commence à gémir doucement. Je passe sur l’avant de ses cuisses avec la même technique que pour l’arrière et continue par les pieds qui sont très sensibles.

Quand j’arête le massage elle ouvre les yeux et se tournant vers Alain dit :
- " je continuerais bien moi ".
Alain lui répond :
- " c’est toi qui décide, moi j’aime te voir prendre du plaisir ".

Elle a une étincelle de malice dans le regard quand elle me dit :
- " on continue par de l’érotisme ? "
- " je suis tout à fait partant mais on va faire une petite pause pour mieux apprécier ".
- " D’accord ".

Elle se lève, remet sa serviette autour de son buste et nous nous retrouvons tous les trois autour de la table du salon pour boire un coup et parler de son ressentis.
Elle dit avoir beaucoup apprécié mais avec un goût de pas fini, il manque quelque chose.
Alain a quand lui a très aimé la voir s’abandonner progressivement au cours du massage.
Nous devisons encore un moment quand Sandrine vient se blottir contre moi et dit : on y retourne ? en laissant tomber sa serviette.

Je la prends par la taille et la ramène vers le milieu de la pièce. Elle se fait chatte et se frotte à moi en faisant mine de ronronner.
Ca promet d’être chaud.

- " On commence ? "

Souhaitant me laver les mains elle m’accompagne à la salle de bains.
La prenant par la main, je la conduit au salon où nous attend Alain. Je lui demande de s’allonger sur le ventre, je place des coussins sous ses hanches pour qu’elle soit plus à l’aise et j’entreprends le massage.

Je commence par la base du cou en descendant progressivement vers ses fesses.
Je suis tantôt accroupi près d’elle, tantôt plus allongé sur elle, je la masse et la caresse partout, variant les pressions et le rythme.
Je me déplace, lui fait écarter les jambes et me mets à côté d’elle.
Mes caresses sur ses fesses et mes mains entre ses cuisses font s’ouvrir et se refermer ses petites et ses grandes lèvres sans jamais que je n’y touche. J’entends par moment jusqu’au clapotis de son sexe. Je la sens complètement offerte, impudique mais tellement heureuse.

Je suspend mon massage, me lève et lui dis :
- " Quand tu seras prête, retourne-toi sur le dos "

Elle reste encore un court instant sur le ventre, histoire de faire durer davantage ce moment.

Comme l’y ai invitée elle se retourne pour se placer sur le dos. Je verse un peu d’huile sur sa peau. Je pose d’abord une main juste au-dessus de son pubis et l’autre sous son plexus, sans bouger. Puis dans un geste tournant je fais glisser mes mains sur son ventre. Ayant ainsi appliqué l’huile, je réajuste les coussins sous les pieds en les levant et les écartant davantage. Cela a pour effet de lui ouvrir à nouveau le sexe qui doit être extrêmement lubrifié.

Je m’installe entre ses jambes, à genoux en lui écartant encore davantage les cuisses. Je commence à lui masser délicatement les épaules, le buste, la poitrine, le ventre. Sa respiration s’accélère et elle commence à émettre de petits gémissements.

Je change de position et vient me mettre les genoux autour de sa tête pour continuer le massage du ventre. À chaque passage descendant, je dois me pencher et elle peut humer mon sexe. Ses seins sont durs et tendus, je les caresse plus que je ne les masse. Les tétons sont dressés et très durs ce qui dénote son état d’excitation.
Je change une nouvelle fois de position pour lui masser les pieds, les jambes puis et surtout l’intérieur des cuisses.
Je remonte vers son sexe que je lui masse en passant des lèvres à son anus, chaque passage sur son pubis la fait se cambrer.
Cette masturbation externe que je lui fais sentir, après toutes les attentions précédentes et toutes les tentations, la fait jouir intensément. Elle jouit pendant longtemps.

Et pourtant pas une seule fois je ne lui ai touché le clitoris, ni pénétré son sexe
Cette jouissance soudaine, extrême me surprend.
Et c’est très tendrement et respectueusement que je me replace sur son côté et continue à lui masser le ventre et les seins. Ce sont plus des caresses que des massages pour qu’elle reprenne ses esprits.

Pendant ce temps Alain s’est dévêtu et se masturbe doucement en nous regardant assis sur le canapé. Elle le regarde et lui demande de s’approcher.

En un mouvement il est vers nous, elle se retourne et le prend en bouche. Il a l’air ravi de ce traitement.

Je mets alors mes doigts dans sa grotte. J’alterne les profondes pénétrations et la caresse de son clitoris qui n’attendait que ça. Je la fais jouir ainsi une seconde fois tout aussi incroyablement et sans prévenir. Je suis au bord de l’explosion.

Je cède la place à Alain qui la pénètre d’un seul coup de reins tellement il est excité.
Je m’installe sur le canapé pour jouir du spectacle à mon tour.

Ils se sont retournés, Sandrine se mettant à califourchon sur son homme et l’emprisonnant entre ses cuisses.
Elle est déchainée, elle ondule du bassin à se démettre le bas du dos en poussant des gémissements de damnée de plus en plus forts.

Je me lève pour les laisser ensembles.
En reprenant mes vêtements un préservatif tombe de ma poche ce qui me fait vraiment regretter l’interdit qu’elle m’avait donné « interdit de me pénétrer, interdit d’éjaculer en moi ni dans ma bouche ».
S’il devait y avoir une prochaine fois j’espère qu’elle n’imposera aucune limite

Je retourne à la salle de bains pour prendre une douche et, quand je reviens pour récupérer mes affaires ils sont allongés sur les serviettes alanguis et heureux.

Je les laisse en leur disant que j’ai très apprécié et qu’ils peuvent m’appeler quand ils veulent.

Si vous voulez aussi en profiter, laissez moi un message.

4 Commentaires

  • Bonjour, nous avons vécu ce genre d’aventure il y à peu de temps avec un partenaire rencontré sur la toile quelques temps auparavant et qui nous avait proposé de passer le voir ... nous avons adoré cette situation il faut dire que c’est ce qui nous convient le mieux ... il est même question que notre partenaire passe nous voir prochainement. Depuis nous avons fait venir un masseur qui à prodigué un massage très professionnel à mon épouse c’est ce qui était convenu pour une première rencontre, il est question qu’il revienne pour proposer quelques variantes et nous à fait comprendre qu’il pouvait pousser plus en avant le côté érotique de la situation ... depuis nous attendons la prochaine rencontre avec impatience ...
    Merci pour cette charmante lecture et dommage que tant de kms nous séparent.

  • voilà ma conception d’une belle rencontre ... nous avons vécu un moment semblable il y à peu de temps avec un partenaire rencontré sur la toile et qui nous à invité à passer le voir ... c’est la situation préférée de ma femme et je la comprend il se peut même qu’il passe nous voir prochainement... Depuis nous avons fait venir un "masseur" pour une rencontre très professionnelle mais il nous à laissé comprendre que nous pourrions varier le type de massage ... nous attendons beaucoup des prochaines séances ...
    quelle dommage que vous ne soyez pas dans notre région ...
    Merci de nous avoir fait partager votre petit récit oh combien sympathique.

  • très joli témoignage. Ce type de rencontre est vraiment rare mais tellement sensuelle. Rencontrer un amant qui sache alterner entre massage décontractant puis sensuel pour mener une femme au nirvana , à l’oubli au plaisir est très excitant.
    Ma femme l’a vécu une fois et nous a ensuite fait passer une soirée mémorable.
    Merci.

  • Merci pour ce partage. Ça donne envie :-)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription