Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

mari cocu avec accord préalable avant mariage

  • e 25 août 2015
  • 13

flute j’ai écrit un long récit et il est disparu quand j’ai clique pour l’envoyer, je ne recommence pas, enfin pas tout de suite

13 Commentaires

  • karelimo, merci
    mais qu’est ce que c’est TEXTEDIT ?

    MERCI Kalimero je vais essayer TEXEDDIT dond

  • TextEdit, c’est une application que tu trouveras dans le dossier ... Applications, et qui te permet de faire exactement ce qui t’a été précédemment suggéré. À savoir qu’avant de poster un texte sur le forum, tu le tapes dans une fenêtre de TextEdit, tu l’enregistres régulièrement, le modifies à souhait. Quand tu as fini, tu copies et sélectionnes tout ton texte (menu édition, Tout sélectionner, puis Copier), et ensuite tu le colles dans ton navigateur au moment de poster.

  • karelimo, merci
    mais qu’est ce que c’est TEXTEDIT ?

  • karelimo, merci
    mais qu’est ce que c’est TEXTEDIT ?

  • ...il faut utiliser TextEdit.

  • Histoire absolument fabuleuse ! Merci à toi de nous la faire partager.
    J’espère qu’il y aura une suite !!!

  • Quelle histoire extraordinaire !

    Tout de même, ta femme a d’emblée exigé le beurre et l’argent du beurre !
    Soumis, c’est bien beau, mais moralement, ça permet des coups de canif dans le contrat.

    Pour ce qui est du bloc-note, c’est un petit traitement de texte de base fournit avec Windows. Mais puisque tu es sous MAC, je ne connais pas son équivalent.

  • bon cette fois j’ai fais bien attention ce que mon texte de disparaisse pas mais dites moi comment faire pour le bloc note et aussi pour MicroSoft word
    je suis sur MAC

  • bon je vais essayer de reconstituer mon texte envolé,
    voilà.

    a 26 ans j’étais fiancé à une belle jeune fille de 22 ans, nous nous aimions t avons décidé de nous marier, tout allait bien, nous nous entendions bien sur tous les sujets, notamment sur le plan sexuel
    Or,moins d’un mois avant la date fixe pour notre mariage, ma fiancée (appelons la Jocelyne pour le récit et moi Jacques)
    m’avoua avoir couché avec Robert un de mes collègues de bureau, elle ne voulait pas me mentir et doc elle em dit un soir" chéri je t’aime" "je répondis "moi aussi je t’aime mona our" elle m’interrompit en disant" oui mais laisse moi continuer je t’aime et je t’ai trompé,ça a été le coup de foudre subit, incompréhensible avec ton collègue Robert dès le moment où tu nous as présenté l’un à l’autre en m’ apprenant que ce serait ton témoin
    J’ai été comme hypnotisée par s es grands yeux verts et sa stature et lui de son coté a eu le choc de sa vie en me voyant m’ a t il révèlé plus tard , tu l’avais invité a notre diner ce soir là et pendant tout le repas je ne voyais que lui et lui de son cote me dévorait des yeux, je me demande comment tu ne t’en es pas aperçu...mon coeur battait la chamade et mon ventre était en feu
    le repas s’éternisa jusque tard ds la nuit et a la fin vers minuit si je me souviens bien, Robert décida de rentrer chez lui, mais il avait vraiment beaucoup bu et toi meme t’inquiéta en lui proposante rester dormir à la maison,
    mais il refusa retenant qu’il avait RV de bonne heure le lendemain et qu’il devait donc rentrer dormir chez lui Tu proposa alors de le ramener mais toi aussi tu avais pas mal bu, alors moi qui avas été relativement sobre je diesels de le ramener chez lui Apres hésitations et protestations de vous deux je réussis a vs convaincre et qq minutes plus tard, Robert et moi montâmes dans ma voiture , tu fis une tentative pour monter avec nous mais tu chancelais et je te conseillais d’aller plutôt te reposer , que je n’en avais pas pour longtemps mais que tu ne m’attends pas pour dormir.Puis je démarrais la voiture
    Robert somnolait un peu sans rien dire pres de moi mais quand on traversa le
    bois des chêns il se redressa et me dit" dans 200 ou 300 mètres il y’a une petite route a droite, c’est un raccourci, prenez là "
    effectivement on arriva vite à une intersection avec petite route dans la foret, je tournais donc docilement a droite, nous étions seuls dans ce bois car a plus de minuit-t il n’y avait plus de circulation sur cette petite route déserte
    spudain il posa une main sur ma cuisse, cela m’électrisa puis il se pencha sur moi pour m’embrasser, mais je fis une embardée il me dit alors" arretonsnous tiens la il y a une petite aire de repos, vas y on sera plus tranquille" je ne répondis pas mais j’obtemperais A peine étions nous arrêtes qu’il se pencha sur moi et m’embrassa tout en me caressant les seins , tu sais comme ej suis sensible des seins et l’effet que ça me fait quand tu me les caresses, alors j’ai fondu littéralement, je sentais ma culotte tempee de désir Il glissa une main entre mes cuisses que j’écartais aussitôt et me titilla le bouton ,j’eus un orgasme foudroyant aussitôt , Je tremblais de tout le corps. Il descendit alors de voiture et faisant le tour ouvrit ma potier en gand et m’attirant à lui me dit" viens" je le suivis prestement et il nous entraina dans une espèce de petite clairière pleine d’herbes folles et de mousse qui brillaient sous la pleine lune
    Là on fit l’amour sauvagement d’abord pour évacuer le trop plein de nos désirs , il fut meme plutôt brutal et me prit a la hussarde et j’aimais cela, puis après quelque temps de repos on remit ça, cette fois plus calmement en prenant nitre temps et cela dura,dura, on ne vit pas le temps passé, et on s’endormit l’un contre l’autre etc e n’est que les premiers rayons du soleil qui nous réveillèrent
    j’étais un peu affolée car je med amandes si toi tu dormais ou si tu t’inquiétais de ne pas me voir là. ON remonta en voiture et je finis der éconduire Robert chez lui, puis je suis rentré en vitesse a la maison,et je fus soulagée de constater que tu dormais encore assumé par tout l’alcool de la veille. Je me déshabillais en vitesse et me glissais contre toi ds notre lit où je m’endormis malgré moi bien vite , epyisée par cette folle nuit.Ce fut toi qui me réveilla en m’embrassant le minou comme tu le fais souvent Tu ne te rendis pas compte que j’étais engluée du sperme de la veille de ton collègue, je me levais rapidement pour écourter tes léchages avant que tu t’aperçoives de qq chose
    "He bien m’interrompit mon fiancé jacques,me voila donc bien cocu sans être mariés,..ça promet..et tu l’as revu depuis ?" " he bien oui mon chéri on se retrouve le plus souvent que l’on peut et il continue a me faire l’amour comme un dieu, je n’ai jamais eu autant de plaisir et je n’ai pas l’intentiond’arrêter, je t’aime et serais tres heureuse d’être ta femme mais je comprendrais qu’après ces révélations tu sois en colère et que tu ne veuille plus de moi.. que tu renonce a notre mariage"" je laissais un blanc pour réfléchir quelques instants mais tout cela ces revitalisons, mes rections étaient confus ds mon esprit, j’étais peine, furax mais en meme temps excité et je m’aperçus que malgré moi je bandais dur Jocelyne dit clos " chéri je vois que ça t’excite que je couche avec Robert,tu sais si ça te plait je serai ta femme aimante mais en continuant de coucher aussi avec Robert, je ne peux vraiment pas m’en passer pour le moment, après on verra, c’est toi que j’aime profondement , j’aime ta douceur ta façon de m’aimer tendrement, tu me fais bien jouir mais Robert lui me transporte hors de moi meme, je ne peux t’expliquer ce que je ressens quand il me pénètre et que je sens son sperme gicler drument dans mon ventre, c’est l’extase, une petite mort.. tu comprends ça ?"
    Elle avait sorti mon sexe a l’air libre et le tenait doucement en main sans pour autant le branler et soudain j’éjaculais ds sa main tellement cette conversation m’excitait
    cela la rassura et je lui confirmais" bon he bien oui ma chérie c’est bizarre je ne m’attendais pas a régir de la sorte en apprenant que je suis cocu, mais dis comme ça , ça m’excite vraiment, alors d’accord le mariage tient toujours, et tu pourras continuer d’avoir tonn bel amant mais tu me préviendras avant ou tu me raconteras après vos ébats, peut être aussi aimerais je y assister , tiens regardes rien que d’y penser je rebandes, tu vois tu auras un petit mari heureux d être cocu enfin pas cocu puisque tu as eu la loyauté de me tenir au courant et que j’accepte, ce sera ton mâle alpha celui qui t’emmène au paradis et moi je serais ton petit mari complice et complaisant, ton mâle en second en qq
    sorte" Jocelyne m’embrassa alors et tout en me branlant cette fois énergiquement elle dit" merci mon chéri tu seras un mari formidable, un mari en or,comme je n’osais l’espérer, je vais téléphoner à Robert sur lui annoncer notre accord, il va être ravi"
    et elle l’appela devant moi et lui dit" chéri, j’ai tout raconté à jacques et il est d’accord,il accepte que l on se marie et que tu contiinue a me baiser, ça l’excite meme, c’est un ange, je t’expliquerais plus tard mais ej voulais te rassurer tout de suite, tus eras son témoin au mariage et ils era notre témoin au lit..hih..je t’embrasse, a ce soir mon chéri et cette fois sans avoir a nous cacher ni avoir peur, c’est magnifique, je vs aime mes deux hommes" et elle raccrocha

    le mariage eut lieu a la date prévue etc e fut un tres beau mariage une belle fête

    et ce fut Robert qui le soir après le repas nous emmena a l’hôtel que nous avons choisi pour passer la nuit de noce, on le fit rester avec nous bien sur et couchages tous trois nus ds le lit Il prit celle qui était devenue ma femme devant
    moi et la fit crier de plaisir , mon epouse me tendit alors les bras en me disant’’viens mon chéri a ton tour" je m’étendais le long de son corps, Robert étant de l’autre cote et pendant qu’il embrassait la bouche de ma femme, je glissais vers son entre jambes et léchais son minou d’où coulait le trop plein de sperme de son amant, puis je me redressais et enfonçais mon petit sexe bien raide dans la chatte gluante de ma femme où je ne tardais pas a gicler mélangeant mon sperme a celuide Robert
    les 3 jours suivants ns ne quittèrent pas l’hotel continuant notre" bacchanale"
    Jocelyne fit lamour a fond bien remplie par Robert exactement 11 fois(j(ai compté) et avec moi 4 fois, le reste du temps je me branlais en les regardant jouir
    ce fut le début de notre belle histoire, mais au bout de 4 ans Robert rencontra celle qui devint sa femme puis ils demenagerent en allemagne pour son boulot, ils sont maries maintenant et ont un fils, nous correspondons de temps en temps, mais ils font leur vie et nous aussi e notre cote
    Mais mon epouse s’est habituée a jouir librement et avec mon plein accord avec des amants de passage et de temps en temps un amant plus régulier devant moi ou en-dehors selon les circonstances et l’attitude de ces hommes
    depuis qq mois elle est la maitresse de son boss qui est plutôt exclusif et a demande a ma femme de ne plus coucher qu’avec lui ét éventuellementa avec moi de temps en temps, il la domine et lui apprend a me dominer Nous en sommes encore au début, on verra la suite mais d’ores et deja j’aime bien devenir le soumis de ma femme, et elle révèle des qualités de bonne dominatrice enfin on verra bien, c’est une nouvelle expérience à raconter plus tard................

  • merci OSMOSE et DPGT38, mais je ne sais comment accéder à tout ça

  • Tu peux aussi écrire dans Microsoft Word

  • mais comment fait on pour écrire dans le bloc note et d’abord qu’est ce que c’est ?Merci

  • Dommage ! Alors nous patienteront.

    Un petit conseil : pour un long texte, l’écrire dans le bloc-note, puis faire un copier/coller dans le formulaire quand c’est prêt. Comme ça, en cas de problème, il suffit de refaire un copier/coller.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription