Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Ma vision, nos étapes...

! Signaler un contenu abusif

Hello,
Moi c’est Sophie, 31 ans, je suis heureuse en couple avec mon chéri (32 ans ) depuis 6 ans, voici mon témoignage sur les différentes étapes qui nous ont menées vers un bonheur sexuel absolu et pour rassurer celles qui comme moi peuvent être flippée par cette pratique qui peut surprendre au départ ..

1 ère étape :

Il y a 2 ans, après une soirée arrosé mon homme m’annonce qu’il lui arrive de m’imaginer faisant l’amour à un autre homme et que ça l’excite fortement...
- " Bon ok chéri tu as trop bu, jamais tu ne pourras supporter de me voir faire ça et puis moi je ne m’imagine pas faisant l’amour devant toi, je ne prendrais pas mon pied, je t’aime trop pour faire ça... "

Fin de la discussion, quelques semaines plus tard, il recommence à m’en parler lorsque nous étions au lit, il me parle davantage de ce fantasme, c’est vrai qu’il est convaincant mais surtout je remarque que ça lui provoque une très forte erection... je joue le jeu de la fille intéressée pour voir... et j’ai vu !

Il était surexcité, on à fait l’amour, alors que je prenais son sexe à pleine bouche il me disait qu’il rêverait qu’un mec me prenne par derrière en même temps. Dans l’action je trouve ça plutôt excitant. Puis les jours passent et son fantasme se manifeste de plus en plus souvent.

2 ème étape :

Je me suis sentie un peu perdue, pourquoi ce fantasme ? Il s’ennuie avec moi ? Si on le fait il va surement vouloir en retour que nous invitions une autre fille dans notre lit et c’était hors de question, un homme amoureux ne peut pas vouloir ça etc...

Je ne dit rien et me dit que ça va passer, sa libido est au plus haut, il me complimente sur mon physique et m’incite à m’habiller sexy, il cherche à savoir si je me fais draguer...ça me tracasse un peu mais je continue de jouer le jeu, il a l’air vraiment amoureux et sincère mais j’ai besoin de comprendre. J’avais l’impression de le décevoir quand je lui disais que ce n’est qu’un jeu mais il me comprenait, il était en fait aussi surpris d’avoir ce fantasme à mon avis.

Etape 3 :

Un soir ou j’étais seule sur mon pc je recherche sur google "voir sa femme couché avec un autre "et la wahouu j’arrive enfin à mettre un nom sur cette pratique, le candaulisme et non je n’étais pas avec le seul homme sur terre ayant ce fantasme, d’articles en articles et de témoignages en témoignages j’ai eu un déclic.

J’étais vraiment émoustillée par ce que je lisais. Ce qui en ressort c’est que seul un homme amoureux peut éprouver ce fantasme, que les couples ont l’air d’en ressortir beaucoup plus complices et que leur amour perdure, les récits sont croustillants et toutes ces femmes ont l’air de vraiment en tirer d’énormes orgasmes.

Etape 4 :

C’est maintenant moi qui progresse vers le candaulisme, je prend plaisir à mettre des jupes, je m’achète de la lingerie sexy. Lors de nos sorties en amoureux je prend plaisir à porter des chemisiers légèrement transparents et de plus en plus souvent je ne porte rien sous ma jupe, ça le rend dingue, on arrête pas de faire l’amour, je me surprend, moi jeune fille ayant reçu une éducation ou le sexe était très peu abordé, architecte à la vie sociale bien remplie a fantasmer sur une sexualité que je n’aurais jamais imaginé.

Les beaux jours sont et je tente de plus en plus de choses. Un après midi de juin, nous étions allongé dans l’herbe et je remarque du coin de l’œil un homme lisant son journal à une dizaine de mètre de nous.

J’ai comme l’impression qu’il essaye discrètement de voir ce qui se passe sous ma jupe, j’en rigole avec mon homme et il me dit que pour un mec c’est terriblement excitant et qu’il doit imaginer que je ne porte rien, ce n’était pas le cas mais ma culotte est totalement transparente ce qui à l’air d’exciter mon homme, alors je me suis prise au jeu ! Tout en lisant, l’air candide, je laisse lentement mes jambes prendre plus de libertés.

Mon chéri est allongé, il ne le voit pas mais parfois je m’approche de lui pour lui dire que le jeune homme au journal à l’air d’oublier de tourner les pages.... il a maintenant une jolie vue sur ce petit bout de tissu laissant apparaître l’ensemble de mon sexe et pensant que mon mec fait la sieste, il se montre légèrement moins discret, il sourit discrètement, le fait d’imaginer qu’il est en train de bander m’excite terriblement.
Plus je suis coquine et plus notre couple est en harmonie.

Etape 5 :

C’est de plus en plus chaud entre nous, on lit ensemble des articles élogieux sur le candaulisme. J’ai maintenant envie de céder à la tentation, dès que j’y pense j’ai envie de me caresser, c’est tellement bon.
Viens le temps des questions, comment trouver un complice ? mon homme me dit que si on est sûr, l’occasion de présentera rapidement, on veut trouver quelque qu’un qui nous correspond.

3 mois après, nous partons sur Toulouse pour passer le week-end, nous réservons une chambre chez l’habitant.

Nous sommes accueillis chaleureusement par P. , il nous fait visiter l’appartement et notre chambre, ils sont deux amis à vivre ici mais quand l’un d’eu s’absente, il loue.

P. a 27 ans, il est plutôt pas mal mais surtout super sympa, on boit un verre puis deux, on rigole et on décide de sortir dîner en amoureux, il nous parle d’une soirée sympa dans un bar à 100 m de chez lui. Il y sera, on lui dit que nous passerons au retour.
Après un bon repas et pas mal de vin, nous arrivons dans ce fameux bar.

Il y a de la musique, ça danse, P. vient boire un verre avec nous, le feeling passe bien on parle de tout et de rien, l’alcool aidant on apprend qu’il est célibataire et en rigolant il nous dit qu’il aimerait bien ne pas passer la nuit seul mais que plus l’heure avançait et plus la probabilité diminuait.

P. s’absente, je regarde mon homme, je sais que nous pensons à la même chose, pour la première fois c’est vrai que la, ça peut le faire. Quelle drôle de sensation, un mélange d’excitation et de peur, mon homme me rassure en me disant qu’il n y a aucune pression, qu’il faut être détendu puis il ouvre un bouton de mon chemisier, nous retournons danser avec P.

Il est 1H30 et la soirée se termine, mon homme demande a P. si il lui reste de quoi boire un dernier verre chez lui, il acquiesse, nous arrivons dans le salon qui sert également de chambre à P. il nous sert un rhum, il met de la musique et mon homme m’invite à danser, il invite P. a venir également, il a l’air plutôt à l’aise et danse avec nous, la lumière est tamisé.

Mon h danse derrière moi, je sens déjà qu’il a une légère érection, il pose les mains sur mes hanches et remonte légèrement jusqu’à mon ventre et la tout s’accélère mon homme remonte jusqu’à ma poitrine et saisi mes seins tout en disant à P. :
- " Je suis désolé mais que c’est plus fort que moi !!! "
on en rigole, il l’invite à en faire de même..P. me regarde et me demande si il peut... j’avance d’un pas vers lui... je prend sa main et viens la poser contre ma poitrine, sa deuxième main se pose sur ma hanche,l’atmosphère devient tout à coup plus érotique.

Il caresse lentement ma poitrine gonflée pendant que mon homme m’embrasse dans le cou, je tourne la tête et l’embrasse langoureusement puis je fais la même chose à P. pas de jaloux, à ce moment la tout était clair, j’avais envie, très très envie, alors que j’embrassais P, mon homme caressait mes cuisses et remontait sous ma jupe, j’étais trempée.

Mes mais se baladait sur le torse de P. petit à petit je descendais jusqu’a arriver au niveau de la braguette de P. je sentais son sexe déjà si dur, au toucher je savais qu’en plus d’être sympa, il avait l’air plutôt bien doté.

P commence à déboutonner mon chemisier, mon homme l’enleva et dégraffe mon soutien-gorge, je me sens dans un état second, j’enlève délicatement la ceinture de P puis le déboutonne lentement....

Il enlève son t-shirt, je lèche son torse en m’agenouillant langoureusement puis me retrouve a genou face à son caleçon prêt à craquer, je le baisse délicatement, son sexe est maintenant à quelques centimètres de ma bouche.

Il a vraiment une belle queue, je le branle lentement puis le prend à pleine bouche, il gémit, je m’applique, mon homme s’allonge sous moi et commence à lécher mon sexe trempé, je joui une première fois, mon homme se relève et m’offre sa queue à son tour, j’ai maintenant celle de P. a la main et celle de mon homme dans ma bouche et j’alterne.

Nous sommes tous les 3 entièrement nu sur le canapé, P. s’approche de mon sexe et le lèche avec fougue pendant que je suce mon homme qui a l’air de bien s’amuser.

P vient désormais me caresser avec sa queue tendue à souhait, je n’en peux plus je lui demande de me baiser, il s’allonge, enfile un préservatif , je le chevauche, sa queue vient me pénétrer lentement, centimètre par centimètres, c’est délicieux.

J ’ai de la chance P. est très doué, il m’a tellement donné, lentement puis plus fort, en levrette, sur le coté sur son lit, sur la table, j’échangeais des regards complices avec mon homme qui parfois venait m’embrasser, on était au paradis. Je ne sais pas combien de fois j’ai pu jouir.

Une fois rassasiée je suis partie me blottir dans les bras de mon homme pour un peu de repos, le lendemain matin, nous avons fait l’amour comme jamais.

Le candaulisme, l’essayer c’est l’adopté, je me sens tellement épanouie et confiante sexuellement, nous n’y voyons que des avantages. Notre couple est plus fort !

4 Commentaires

  • Merci pour ce joli témoignage…

  • Merci de ce témoignage , tant pour le fond du sujet que pour la forme facile à lire et à partager. Je pense que cela ne peut que nous aider nous les hommes dont les épouses sont "rétives" au candaulisme de mieux expliquer cette pratique et cette façon d’envisager la vie de couple.
    Merci beaucoup , et clin d’oeil , en tant que Toulousain, je ne peux qu’être d’autant plus sensible à ce témoignage !!!!

  • Comme le dis Catlain, votre témoignage est vraiment encourageant pour toutes celles qui doutent de ce désir que leurs expriment leurs hommes.
    Vous décrivez à merveille votre cheminement de couple et vos pensés, vos craintes et vos envies jusqu’à nous emporter avec beaucoup de savoir faire à travers cette première complicité candauliste.
    Merci beaucoup Sophie pour ce magnifique témoignage.
    Vivement la suite de vos aventures !!! Quelle sont les chemins que vous allez prendre avec Monsieur ? Comment va s’épanouir votre féminité ? Voilà quelques unes des questions que chacun se posent, continuez à nous faire partager vos aventures...
    Bon week end à tous !

  • Bonjour
    Belle histoire, comme pour beaucoup, le questionnement, l’envie qui fait son chemin, la réalisation du fantasme et ensuite, on regrette de ne pas avoir commencé plus tôt.
    Bonne continuation.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription