Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Ma semaine infidèle

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
je viens vous donner des nouvelle.

Pendant le weekend dernier, il me manquait... je pensais beaucoup à lui... et lundi dernier sachant que j’allais le revoir j’avais revêtu une jolie tenue, tailleur cintré noir, avec jupe coute mi sage mi coquine, arrivant juste au-dessus du genou, mais fendue sur le devant jusqu’à la moitié de la cuisse gauche, chemisier crème, escarpins à bride et bas noirs.

J’avais un mélange de stress et d’excitation qui me rendait fébrile. Quand nous nous sommes vue il m’entraina rapidement dans une salle des archives, je pensais qu’on allait un peu parler et puis là il me sauta dessus et m’embrassa, il a commencé à me toucher, me déshabiller... et il m’a fait l’amour sur des cartons, et nous avons remis ça dans l’après-midi. J’étais tellement excité avec cette peur d’être découverte.

J’ai connu probablement une de mes plus belles journées de travail ! Et le soir en rentrant, dépassant le palier de mon domicile familial…. J’étais tout simplement bien…. Mon mari m’a demandé des détails et je les lui ai donnés, ça a duré une partie de la soirée. Je lui ai dit que ça m’avait beaucoup excitée de faire ça et nous avons fait l’amour.

Et puis avec mon amant nous l’avons refait toute la semaine plusieurs fois par jour, à chaque fois, nous avons eu des relations sexuelles intenses (même si cette situation n’arrange pas toujours nos relations au travail) et le soir je remettais ça avec mon mari, ma libido est beaucoup plus forte maintenant. Mercredi nous avons fait le test de dépistage et nous attendons les résultats avec impatience, il me tarde de le sentir jouir en moi sans préservatif. Je lui ai dit que mon mari était candauliste et que j’aimerai faire un trio avec eux deux, il m’a dit qu’il allait y réfléchir. Il est d’une gentillesse à fleur de peau, il a un humour à toutes épreuves, j’aurais tendance à dire un corps de rêve dont je tairai les mensurations, un grand séducteur, et surtout un homme de l’art de la cabriole charnelle, une machine de sexe quoi, si vous voyez de quoi je veux parler.

Il est étonnant de voir comment ce petit bonheur, cet oasis de plaisir gomme les petits tracas du quotidien. Les petites tensions quotidiennes semblent si petites face à ce bonheur.

J’avais déjà fait quelques rencontres avant de rencontrer mon mari, sympathiques et coquine certes, mais rien qui me fasse vivre ce que je vis, aujourd’hui.
L’homme avec qui je suis marié est celui que j’aime, l’autre n’est qu’un amant mais quel amant. Une soupape émotionnelle.

J’ai découvert avec lui les joies de la chair, de la luxure, que les tabous étaient fait pour en parler et pour les dépasser et que mes fantasmes étaient facilement réalisables… Bref, je suis devenue accro. J’adore évoquer mon époux au milieu de mes jeux érotiques, ça m’excite de faire savoir qu’il est cocu.

Je me sens plus désirable et c’est une belle histoire qui m’arrive. Avant je n’étais pas malheureuse mais j’aime ce que mon mari m’a fait découvrir avec le candaulisme. avant quand mon mari me demandait de coucher avec un autre je disais "Moi ? Jamais !" Voilà mais c’est ce que je me disais avant. J’ai repéré que l’envie était là. La curiosité me titillait, et puis cette nostalgie de la rencontre avec un être de sexe opposé, sans la barrière du sexe. Il faut bien un début à tout, une fin aussi. Jusqu’à présent j’étais plutôt pudique, maintenant J’adore créer des situations pour que l’on puisse voir mes cuisses, mes seins et mon intimité sans que j’aie l’air de les montrer.

mon mari veut que j’ai des relations sexuelle avec d’autre hommes, tout en gardant mon amant, j’y réfléchis...et je penses aller dans un club libertin avec mon mari...

Osez vivre vos rêves au lieu de rêver votre vie et vos fantasmes !

Après tout, il n’y a pas de mal à se faire du bien !

Pour rassurer ceux qui s’inquiètent de mon ménage, je dois leur dire que je suis vraiment heureuse avec mon mari, il me laisse libre d’avoir cette aventure. Nous ne connaissons plus le train-train de l’habitude. Je l’adore et il m’aime. Il me comble au-delà de mes attentes par ses attentions et sa tendresse à mon égard. Je le lui rends bien car je cuisine pour lui de délicieux petits plats et j’aime embellir notre maison et m’occuper de notre enfant. Nous faisons souvent l’amour. Disons, pour les petits curieux que ça intéresserait : trois fois à quatre fois par semaine en moyenne, il me pénètre de toutes les façons et m’envoie chaque fois au septième ciel.

Merci mon chéri !

Je vous souhaite à toutes et tous, bien évidemment, de trouver comme moi ce bonheur qui vous comblera.

Bises
Pascaline

1 Commentaire

  • Ne pas oublier qu’un amant n’est là que pour le meilleur.. Il se presentera toujours sur les meilleurs jours et toujours avec humour etc.
    Ne pas oublier que vous ne le verrai ni bougon ni avec une gastro ou des probleme de fric de couple de beaux parents ou d’enfants .. Ne pas tout melanger amant et mari. Ne pas les mettre sur le meme registre.
    En amant, on ne peut pas se comporter comme en mari car il n’ya pas les contigences du quotidien.
    Vous me faites peur Pascaline dans votre temoignage.. Gare à ne pas tomber amoureuse pour une histoire totalement magnifiée..
    Enfin il ne s’agit que de mon avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription