Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Ma rencontre avec un couple d’amis : Le photographe et sa femme.

! Signaler un contenu abusif

LE PHOTOGRAPHE ET SA FEMME

Ce texte est le résumé des conversations que j’ai eu avec Adam, ainsi que notre rencontre un peu plus tard. Je corresponds avec plaisir actuellement avec plusieurs de mes lecteurs et lectrices. C’est enrichissant et plaisant. Je suis ouvert à leurs avis et remontrances ou plus certaines fois.
MLKJHG39.

Bonjour, je vais vous conter une histoire.
Je me présente, Adam, photographe de métier, et j’adore prendre ma femme en photo.
Je suis marié à Ève (prénoms d’empreints).
Nous sommes naturistes et adorons vivre nus dès que cela est possible.
Nous pouvons y voir de belles femmes et des hommes parfois très, très bien membrés ! Ils ont l’air d’être très heureux avec ces grosses et longues queues qui pendent bien entre leurs jambes.

J’aime bien aussi regarder des vidéos sur Rabbit Finder et je suis tombé sur un spécimen super. J’adore les vidéos de Patrick mais je ne sais pas si c’est son vrai prénom.

Il une bite vraiment superbe, il a beaucoup de chance ! Je suis tout à fait le contraire de lui car j’en ai une très petite ! Mais tans pis, je ne peux rien y faire !
Ma femme n’a jamais fait de réflexion négative sur ma bite même si elle est vraiment très fine !

Je lui ai envoyé un mail et il m’a gentiment répondu. Depuis, nous conversons par écran et clavier interposés. Il m’a dit de taper MLKJHG39 sur mon clavier, c’est son nom de plume car il écrit aussi de superbes récits érotiques.

Nous échangeons pas mal de photos et il m’a envoyé de petites vidéos.
Cela fait plaisir de le lire et voir ces photos où son pénis est vraiment impressionnant !
Il possède un très joli sexe, il a bien de la chance et celles qui le rencontrent, par la même occasion également.
J’aime bien quand sa bite est au repos, elle est encore plus impressionnante ! A coté mon petit bout est minuscule !

De mon coté, je lui envoie des photos de ma femme seule mais le plus souvent avec un autre homme.
J’adore quand elle se fait baiser mais uniquement par des gros calibres car si le mec est monté aussi fin que moi, cela me semble banal ! J’ai beaucoup aimé la voir se faire prendre par quelques blacks, le premier c’était sur une plage coquine dans les dunes, un braquemart géant ! Et le second, beaucoup moins épais mais long, c’était à l’hôtel après une rencontre en boite de nuit, c’était très excitant !
Je lui poste quelques photos de ce beau black très musclé et avec un sexe très long et lisse qui est rentré facilement dans la chatte d’Eve qui mouillait déjà beaucoup !
Mais il a trop vite éjaculé à notre gout et sa queue est quand-même restée assez molle, elle était toujours tombante malgré sa grosseur !
Les photos de Patrick montrent une verge plus grosse et plus dure mais c’est surtout ses vidéos qui m’impressionnent. Plusieurs montrent des éjaculations hyper puissantes qu’il réalise la bite en pilotage automatique supprimant toute tricherie comme sur certaines vidéos truquées.

Oui, il ne faut pas se mentir, je sais que les femmes aiment avoir une grosse bite entre leurs cuisses, et ma femme ne fait pas exception, elle me dit souvent que les petites c’est bien parce que je la fais jouir en bougeant bien, mais quand le voisin la pénètre avec sa grosse verge, elle est en constante jouissance, elle le sent profondément dans son vagin et quand il touche le fond, elle aime la sensation produite ! Elle aime aussi quand il va vite et que ses parois vaginales bien compressées, chauffent !

J’aime aussi voir sa chatte se faire remplir par cette grosse bite, notre voisin se laisse photographier facilement , ce qui me plais et j’ai même eu l’occasion de lui toucher sa queue quand je la place moi même dans la chatte d’Ève, c’est très excitant !
Quand je la serre entre mes doigts, je réalise combien la différence est énorme avec la circonférence de mon petit sexe très fin à coté !
Mes couilles sont aussi très petites à coté des siennes qui sont bien pleines et quand il éjacule au fond de sa chatte, il en coule ensuite un paquet de sperme !
Ma femme aussi a connu la jouissance avec un vieux monsieur qui a une bite très, très épaisse ! Quand il la pénétrée la première fois, elle a hurlé de plaisir, elle ne pensait pas qu’elle pourrait jouir autant avec son vagin, elle qui ne se croyait que clitoridienne a connu l’extase en se faisant dilater au maximum, elle a aimé le frottement du gros gland contre son point G !

Patrick m’a demandé si ma femme est au courant de nos échanges.
Elle ne participe pas toujours à mes conversations et préfère le réel au fictif ! Par contre elle est très soumise avec des personnes autoritaires et sévères et s’est laissé faire lorsque des occasions se sont présenté à nous parfois, mais elle n’est pas constante et a ses périodes !

A vrai dire, elle a juste jeté un coup d’œil à ses photos car j’ai insisté pour qu’elle le fasse, mais après avoir regardé, elle semble très impressionnée par sa queue et encore plus par l’abondance de ses éjaculations !
On voit sur ses superbes vidéos sa bite qui éjacule très abondamment !
Elle est vraiment très grosse, très longue et très dure !! La voir dans un vagin doit être une merveille.
Sur les photos où l’on voit bien la puissance et l’intensité des jets de sperme, elle a dit " En plus d’une grosse bite bien veinée il doit aussi avoir aussi une sacrée paire de couilles ce mec" !!
Mais elle n’a rien dit de plus,

Ma femme n’est pas très expressive, elle se laisse souvent faire si on insiste longtemps ou si elle a un petit verre dans le nez ! L’alcool la rend très salope.
Les aventures sexuelles que nous avons pu avoir se sont d’ailleurs quasiment toujours passées ainsi car le lendemain, à jeun, elle n’en parle plus comme si elle avait honte !

Elle est même très coincée parfois ! Mais 2 ou 3 verres suffisent pour qu’elle se transforme en véritable furie.
Elle me regarde et si je lui dis « vas y chérie, fais-toi plaisir », ou après mon consentement elle se laisse casser facilement la rondelle, même par de très grosses bites, pourtant elle en a souvent peur et dit souvent non quand elle voit un braquemart énorme !
Elle croit qu’ils vont lui faire une déchirure au vagin a chaque fois mais les hommes quand ils sont bien excités ne veulent pas partir sans lui avoir enfoncé leur membre dans son petit sexe mignon et attirant !
Ma femme est très excitée par des bites comme celle de Patrick !

Elle aime sentir quand son vagin est rempli à fond et quand il est compressé ! Plusieurs fois elle a eu l’occasion de se faire pénétrer par des mastoc comme ça et à chaque fois c’est une très grande jouissance

Elle ne veut pas me le dire mais je vois bien que ces grosses queues la font bien plus hurler que mon petit bout ! Et pourtant elle l’aime aussi !

Bien-sur les aventures que nous avons pu avoir depuis des années sont très nombreuses, Que ce soit nos rencontres avec des inconnus ou alors d’autres plus récurrentes avec notre voisin, il arrive souvent qu’un petit break ne fasse pas de mal à Eve et elle en prend à chaque fois beaucoup de plaisir.
Il faut dire, que les hommes en général, y mettent le paquet pour donner le maximum de leur puissance et ils aiment bourrer la chatte de ma petite femme avec frénésie !! Ils rentrent en trans pour certains !

On s’est mis d’accord et Patrick a quitté son Jura natal pour nous rendre visite.
Je n’ai rien dit à Ève et on doit se rencontrer à notre camp de naturiste, à quelques kilomètres de chez nous.

Nous sommes sur la plage, Ève étale une serviette et s’étend dessus.
Il n’y a pas grand monde, j’aperçois un homme qui s’approche nonchalamment de nous.

J’attire l’attention d’Ève.
<imgsrc=

1 Commentaire

  • C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour mettre la suite

    - Tu as vu le matos qu’il trimbale ?
    Elle regarde un instant mais sans plus.
    Il vient vers nous et engage la conversation.
    - Bonjour, excusez-moi de vous déranger, je ne suis pas de la région et je voudrais vous demander les endroits branchés du coin.

    Une conversation s’engage et petit à petit je devine que j’ai devant moi Patrick.
    Il faut dire que jusqu’à maintenant, nous n’avions encore jamais vu nos visages. Par soucis de sécurité de nos vies privées, il n’y avait que les corps de visibles, les têtes étaient floutées quand on les voyait.
    Je n’en dis rien à mon épouse.
    Je constate que ses photos n’étaient pas truquées. Un long tuyau balance entre ses cuisses à chaque mouvement.
    Nous avons fait plus ample connaissance et ne nous sommes pas quittés de la journée, je l’ai invité avec l’assentiment d’ Ève à venir dîner chez nous.
    La soirée se termine par un bain de minuit dans notre piscine.
    Patrick s’excuse, il n’a pas de slip de bain.
    Ève, que j’ai fais un peu boire plus que de raison, lui rétorque.
    - Parce que tu crois que tu as encore quelque chose à me cacher ?

    Nous nous retrouvons tous dans l’eau, Ève, comme à son habitude quand elle a un verre de trop, est complètement désinhibé.
    Dès que nous sortons du bain, elle s’approche de Patrick par derrière, lui passe la main entre les fesses et se saisit de sa verge.
    Il est complètement estomaqué et ne bouge plus.
    Elle masse quelques temps sa queue flasque qui s’allonge et grossit, la raideur peu commune de sa hampe qui cherche désespérément à se redresser surprend Ève, elle laisse échapper la belle pine qui vient frapper avec un bruit mat le ventre de Patrick. Elle s’exclame :
    - Enfin un homme qui sait ce que veut dire bander !

    Elle vient lui faire face pour reprendre là ou s’était arrêter.
    En un rien de temps, le bélier de toute beauté atteint sa pleine plénitude.
    La longueur est belle mais pas exceptionnelle, Eve a déjà connu plus grand.
    Mais la grosseur, et surtout la raideur incroyable de cette queue me stupéfait.
    Et je crois qu’il en est de même d’Ève. Je ne sais pas si elle a fait le rapport avec ce que je lui ai fais voir sur mon ordi.
    Elle s’agenouille devant le « veau d’Or » et, ce que je ne la vois très rarement faire, le porte à sa bouche.
    Elle doit ouvrir ses mâchoires au maximum pour entrer le gland mafflu entre ses lèvres.
    Doucement, elle entreprend de lui faire une fellation, s’aidant de temps en tant de ses mains qui coulissent sur la hampe ou pressent ses grosses burnes.

    Mais elle trop impatiente et le force à s’étendre sur un transat.
    Elle passe une jambe de chaque coté, se saisit de son rostre, le coiffe d’un préservatif puis le promène plusieurs fois sur sa vulve avant de l’enfoncer entre ses grandes lèvres.
    Je la vois se mordre la lèvre inférieure quand doucement, elle se laisse descendre sur son soc.
    J’ai saisis mon appareil qui n’est jamais loin de moi et mitraille à tout-va.
    Patrick reste passif et lui laisse toutes les initiatives.

    Son vagin est rempli à fond, distendu au maximum quand la totalité de son manche disparaît, elle hurle de plaisir sur cette bite très épaisse qui dilate au maximum son étroit conduit.
    La joute dure de très longues minutes avant que Patrick montre des signes du plaisir imminent après avoir mené plusieurs fois Ève à l’orgasme.
    Il se désaccouple, retire le condom et demande à Ève de se mettre devant elle.
    Soudain, comme dans ses vidéos, nous assistons mais cette fois en vrai à une éjaculation très puissante.
    Ève, qui est à bien trente centimètres reçoit sur son corps et son visage de longs jets de foutre. Sa réputation n’est pas usurpée.
    Plusieurs fois, il remet ça dans la soirée quand il demande soudain à Ève si elle connaît la position du « marteau-pilon ».
    Elle lui répond que non.

    Il nous explique :
    - C’est assez acrobatique et assez violent pour la femme, l’homme est assis contre un mur, mais contrairement à l’habitude, les jambes sont sur le mur. Il n’a que les épaules sur le sol. La femme s’appuie debout dos au mur, l’homme met ses pieds sous les aisselles de la femme et la soulève puis la laisse redescendre. La femme prend la verge de l’homme pour la mettre dans son sexe.
    - C’est assez violent et quand la femme glisse des pieds de l’homme, elle s’empale de tout son poids sur l’homme
    - Il ne faut surtout pas faire ça avec un homme trop membré car il déchirerait les tissus de sa partenaire.
    - Eve, avec moi c’est à la limite car je vais m’enfoncer encore plus loin en toi. Tu veux tenter l’expérience ?

    Ève hésite un instant avant de donner son accord. Je ne sais que dire.
    Patrick se met en position puis Ève, il glisse ses jambes sous les bras de mon épouse et la soulève avec ses pieds. Elle est suspendue et guide sa verge, mais il a la queue si rigide qu’elle a de la difficulté à l’amener entre ses jambes pour la glisser dans son vagin.
    J’en oublie presque de prendre des photos de cette pénétration si peu catholique.

    Ève grimace et crie plusieurs fois quand les pieds de Patrick glissent et que le poids de son corps l’entraîne vers le bas, l’empalant au-delà du possible sur cet axe si dur qui lui défonce l’intérieur, essayant de se frayer un chemin toujours plus loin.
    Elle doit aussi régulièrement récupérer le manche si raide de Patrick qui s’échappe de son vagin à la moindre occasion pour à nouveau le forcer à rentrer en elle.
    La position est très fatigante et ne peut pas durer longtemps.
    Ils finissent d’une façon plus classique.

    Ève est enchantée que ce partenaire qui l’avait presque laissée de marbre sur les vidéos soit un des meilleurs partenaires qu’elle est connue.

    Patrick est resté plusieurs jours avant de repartir chez lui.

    Nous sommes toujours en contact et avons promis de nous revoir dès que possible.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription