Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Ma première fois.....

! Signaler un contenu abusif

Personnellement je ne connaissais pas ce terme en 2004 lorsque nous avions pratiqué le cadaulisme. A l’époque, ma femme d’origine maghrébine n’avait connu aucun autre homme que moi. Elle avait 19 ans quand nous nous sommes mariés (j’en avais 25) en1997. Bref.....

Puis 4 années passent et sa relation au sexe me semblait peu développé. Malgré que nous pratiquions tous sauf la sodomie, je trouvai qu’il lui manquait quelque chose. Un soir, je l’ai surprise en train de regarder un porno....

Y a pas de quoi fouetter un chat mais elle se masturbait devant un homme en plein érection. C’est là que l’idée de voir ma femme avec un autre a germé. Je lui en ai parlé. Réticence de sa part.... Puis de nouveau. Au bout de quelques mois, elle accepta l’idée.

C’était l’été, nous étions au bord de la mer. Une plage fréquentée par des naturistes et des "habillés". Mon épouse, ce jour là, n’avait qu’un mini string qui ne cachait peu de chose.

Elle laissait son regard aller de droite à gauche quand elle s’arrêta sur un homme. Un black en érection. Avec un sexe énorme selon elle ? Le noir était allongé, un peu en retrait comme nous des autres estivaliers.

Je la regardais fixer ce sexe quand l’homme s’en aperçut. Il se redressa et adressa un sourire à ma femme. Elle lui rendit et me demanda si elle pouvait aller lui parler. Je n’y voyais pas à redire mais avant d’aller rejoindre le black elle retira son string. La voila entièrement nue.....

Ils se parlèrent quelques minutes puis allèrent derrière un petit talus. Au bout d’un moment, je me levais et me dirigeai vers le talus. Je vis ma femme, le cul en l’air, se faisant sodomiser et elle semblait y prendre plaisir.

Le black en me voyant accéléra le mouvement de va-et-vient dans les petites fesses de mon épouse qui semblait en transe. Puis s’accrochant à ses hanches, la serra contre lui et déchargea en elle. Il sortit de ses fesses, ma femme s’étala de son long et un filet de sperme coula de son anus.....

Ce fut étrange de voir sa femme avec un autre. Mais cela m’a excité au point de la baiser immédiatement derrière ce black.... Nous avons attendu longtemps avant de refaire une autre expérience. Cette première fois a été sur le coup, sans préparation. Juste un coup d’été.

Cependant, j’ai juste un petit regret : celui de ne pas l’avoir sodomisé en premier. Aujourd’hui nous sommes séparés mais nous partageons encore quelques moments très hot.

5 Commentaires

  • Si en tant que pharmacienne, je souscris totalement à ces recommandations qui tendent à promouvoir la seule protection efficace que représente le préservatif lors d’un rapport sexuel spontané et pulsionnel avec un inconnu (tout comme d’ailleurs sur un plan général), je me permets toutefois de porter à votre connaissance que, depuis septembre 2015, des autotests de dépistage du VIH sont autorisés et disponibles en pharmacie sans ordonnance. Ils sont assez rapides (entre 15 à 30 mn) et simples d’emploi comme les tests de grossesse et relativement fiables (98-99 % pour les autotests salivaires et près de 100 % pour les autotests sanguins).
    Par ailleurs, sachez également que le Truvada, un traitement préventif du Sida, n’est plus uniquement proposé en milieu hospitalier, mais que le ministère de la santé a prévu qu’il soit désormais également prescrit dans les centres gratuits d’information et de dépistage, par votre médecin traitant ou encore votre gynécologue.
    Si évidement le risque zéro n’existe pas dans ce domaine particulier de la contamination, il est cependant médicalement avéré que, pris quotidiennement (pendant les vacances par exemple) ou même quelques heures avant et après une relation sexuelle, il permettrait à des personnes saines de réduire très fortement le risque d’être contaminées par le VIH. Données portées à votre connaissance à titre informatif et non de préconisation.
    Mais pour les caudalistes qui, comme mon mari, deviennent curieusement adeptes de « barebacking » (littéralement de « chevauchées à cru ») et de ce courant polymorphe prônant le culte voire la revendication de cette forme de pratique sexuelle non protégée, ou plus fascinant et affolant encore, de les voir vouer également un obscur culte au sperme*, je pense que cela peut être une alternative à ne pas négliger pour réduire ce risque de façon significative.
    *Si parmi vous il y avait des habitué(e)s notamment à ce culte du sperme ou encore à ces rapports non protégés, pour ma culture personnelle et trouver comment répondre à cette attente de mon mari alors que j’ai encore énormément de freins à m’adonner véritablement à cette pratique, j’apprécierai beaucoup que vous me fassiez part, de préférence en messages privés, des éventuels ressorts psychologiques qui induisent ce penchant, pour le moins stressant même si je reconnais que cela s’avère parfois fascinant, ainsi que vos motivations, les émotions voire la jouissance que cela vous procure. Je vous sais gré par avance de m’épargner vos éventuels messages empreints de vulgarité et d’obscénités. Merci.

  • Je suis du même avis que Loulou, ce n’est pas parce que nous avons une sexualité libérée que nous ne devons pas adopter un comportement responsable.

    Bien entendu cette situation est très excitante mais beaucoup trop risquée pour être encouragée par notre communauté.

    Comme me le disait Claude, un des membres de notre communauté : " On peut-être candauliste, libertin, anticonformiste ou simplement libertaire tout en demeurant quelqu’un de bien avec des choix moraux clairs et une conscience non étouffée par les pulsions".

  • je ne veux pas jouer mon rabat joie mais ils auraient dû se protéger : pensez y si vous retentez l’expérience avec vote nouvelle (ou future) compagne.
    Sinon, très excitant comme situation.

  • merci pour le partage de cette aventure des plus excitante

  • merci pour ce partage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription