Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Ma femme se transforme en salope (1)

! Signaler un contenu abusif

Voici le récit de ce qui m’est arrivé cet été. Vivre cette histoire fut très excitant mais vous la raconter et la partager l’est également.

Je m’appelle Laurent 32 ans et je vis en couple avec Aurélie, 32 ans également, depuis 8 ans. Après deux années idylliques, notre couple a connu pas mal de crises. Début août, nous en avons encore traversé une juste avant de partir en vacances avec une volonté de ma part de se séparer. Nous avons finalement essayé de recoller les morceaux pendant les vacances. Parmi les reproches que je lui ai notamment fait, celui de se laisser aller physiquement (elle a pris 20 kilos depuis qu’on est ensemble), de ne s’habiller qu’en jean basket ou encore d’être trop frigide sexuellement. Ainsi, nous ne faisons l’amour plus qu’une ou deux fois par mois et uniquement en missionnaire dans le lit. Je n’ai droit qu’à une petite pipe par an pour extra ce qui ne me convient franchement plus. Pour vous décrire Aurélie, elle est blonde cheveux mi- longs, 87kgs pour 1m72 avec un 95C en soutien-gorge et un taille 44 en pantalon.

Après lui avoir fait mes nombreux reproches, nous avons discuté de nos envies sexuelles respectives. Je lui ai ainsi parlé que j’aurais comme fantasme ultime de la voir faire l’amour avec un autre homme mais elle s’est une nouvelle fois braquée contre moi à cette idée en me traitant d’obsédé et de pervers. Elle a néanmoins pris compte qu’elle devrait faire des efforts sur sa tenue vestimentaire et prendre plus soin d’elle. Sur le plan sexuel aussi, elle a pris conscience que j’avais besoin de plus et m’a promis de faire des efforts progressifs.

Quelques jours plus tard, nous partons finalement en vacances garder une semaine la maison de sa sœur en Bretagne. Les quatre premiers jours se passent bien et nous nous retrouverons un petit peu. Nous faisons l’amour une fois par jour ce qui est assez remarquable par rapport à la fréquence habituelle de nos ébats. Une après-midi, Aurélie m’emmène faire du shopping. Elle s’achète une petite robe noire assez courte et qui met en valeur son décolleté. Je suis étonné de son choix car je ne l’ai jamais vu habillée ainsi mais je me félicite de ses efforts pour me plaire. Aux essayages, lorsque je lui précise qu’on voit la marque de sa culotte, elle va même acheter un joli ensemble soutien-gorge string rouge pour mettre dessous, chose que je n’avais jamais vu dans ses placards. Je tente de lui faire porter des talons en plus mais elle refuse car elle a prévue de porter cela le soir même lors d’un concert en plein air où nous allons rester longtemps debout.

Tout fier du changement de ma femme, je m’apprête à passer une bonne fin de soirée. Nous prenons un repas léger accompagné d’une bouteille de rosé qui nous rend joyeux, puis partons au concert à 10 min à pied de la maison. Arrivés sur place, nous nous plaçons dans la foule devant la scène et assistons à un spectacle plaisant. Après une demi-heure, Aurélie me chuchote à l’oreille d’arrêter de lui caresser les fesses même si elle comprend que son string peut me faire de l’effet. Je me sens alors tout bête car mes mains sont bien sagement dans mes poches. Une fois qu’Aurélie se rend compte que je dis vrai, elle se retourne vers l’homme placé derrière nous. Je m’attends alors à un scandale de sa part mais leurs regards se croisent et ils se sourient. Quelques minutes après, ils engagent même une conversation que je ne peux pas écouter à cause de la musique avant que ma chère et tendre m’envoie acheter deux verres de bière. Je suis assez perturbé par le comportement de ma femme mais vu qu’elle est assez sociable et que je la sais frigide, je ne vois pas trop leur discussion comme un moment de drague.
En revenant près de quinze minutes après avec mes deux verres, je vois clairement la main de notre voisin posée sur le fessier de ma chérie. Mon côté jaloux ressort un peu et je reviens vers eux un peu énervé. Aurélie s’en rend compte et propose au voisin d’aller aussi se chercher un verre. Nous sortons alors tous les trois de la foule pour aller dans un coin où le bruit est moins fort. Tandis que le nouvel ami d’Aurélie patiente pour sa bière, je lui demande des explications. Elle me dit alors qu’Ali est très sympathique et qu’elle accroche bien avec lui. Elle me précise aussi que si je suis toujours d’accord pour la voir faire l’amour à un autre, elle serait bien partante ce soir avec lui. Un peu décontenancé de sa proposition, je n’ai pas vraiment le temps de réfléchir et voyant l’envie dans les yeux d’Aurélie, j’accepte sans avoir vraiment conscience que je ne suis peut-être pas réellement prêt à réaliser ce fantasme. Elle me demande de jouer le jeu et me précise qu’elle m’a présenté à Ali comme son grand frère célibataire parti en vacances avec sa petite sœur déprimée qui venait d’avoir une déception amoureuse. Toujours un peu abasourdi par la hardiesse et la volonté d’Aurélie, je fus finalement présenté à Ali en tant que grand frère.

Contrairement à ma femme, je n’accrochais pas vraiment avec ce mec. Il était légèrement plus grand que moi mais assez musclé avec un look mauvais garçon. Sans être raciste, je voyais cet homme d’origine arabe d’un mauvais œil car il me paraissait l’opposé de moi. C’est d’ailleurs certainement cela qui a plu à Aurélie. Je me faisais tout de même du souci pour ma femme face à ce « bad-boy ». Surtout dans mon fantasme, je me voyais plutôt participer aux choix du partenaire de ma compagne mais pas me le faire imposer comme cela. J’étais dans ces réflexions et assistais impuissant à Ali faisant la cour à ma femme et se rapprochant de plus en plus d’elle. A un moment, Aurélie s’éclipsa pour aller aux toilettes et je me retrouvais alors seul avec Ali. Nous échangeâmes alors sur ma « sœur ». Il me demanda quand et comment elle s’était séparée de son mari. Je lui répondis alors que cela ne faisait que 3 semaines et qu’elle s’était rendu compte que son ex-mari la trompait. Il se permit alors de faire des compliments sur les formes de ma femme ; que dans son pays d’origine, le Maroc, ils préféraient les femmes rondes comme elle. En plus, il trouvait qu’elle s’habillait sexy avec sa robe assez décolleté et assez courte. Il avait aussi remarqué qu’elle portait de la jolie lingerie. Enfin, il me demanda si je pensais que ma sœur cherchait à s’amuser ou du sérieux. Je lui répondis qu’elle avait besoin de se changer les idées et que ces vacances devaient être l’occasion pour cela. Il me répondit qu’il était aussi en vacances et là pour s’amuser avec un grand sourire.
Quand Aurélie est revenue, nous avons bu un dernier verre de bière devant le concert. Ali a profité de ce moment pour embrasser ma femme dans mon dos. Après plusieurs échanges de langues, j’ai proposé de les laisser seuls et de rentrer à la maison et nous sommes finalement rentrer tous les trois, ma femme bras-dessus, bras-dessous avec son futur amant.

En rentrant à la maison, je ne savais pas trop comment me comporter avec le nouveau couple que je voulais observer mais c’est Aurélie qui a pris les devants en me souhaitant directement un « bonne nuit frérot ». J’ai donc rapidement laissé ma femme avec Ali et suis parti rejoindre la chambre d’amis que nous occupions depuis le début de notre séjour. Celle-ci est située juste à côté de la chambre parentale de ma belle-sœur que ma femme et son amant allait certainement user. J’en profitais pour me coucher en tendant l’oreille. Au bout de 10 minutes, je n’entendais toujours rien dans la chambre voisine. Je m’aventurais donc à l’extérieur de ma chambre et m’apercevais qu’il y avait encore de la lumière dans le salon. Je m’approchais doucement dans le couloir, fébrile de ce que j’allais alors voir. La vue fut encore plus excitante et appréciable que ce que j’avais imaginé. Ali était assis dans le canapé, le jean sur les chevilles, avec Aurélie à genoux entre ses jambes. Elle avait pour seul habit le string rouge dentelle qu’elle avait choisi l’après-midi même. Mon érection fut immédiate face à ce spectacle. Je regardais Aurélie sucer comme elle ne me l’avait jamais fait. Je la sentais s’activer sur le membre d’Ali comme je n’avais jamais eu la chance et j’avais surtout l’impression qu’elle y prenait du plaisir. Je ressentis un gros malaise sur mes performances personnelles en voyant ma femme transformée devant un autre mec que moi.

C’est finalement Ali qui la fit arrêter après 5 bonnes minutes pour aller plus loin dans l’acte. Je commençais à être terriblement excité mais Aurélie lui demanda de continuer dans la chambre. Je fis donc très rapidement machine arrière pour rentrer dans ma chambre juste avant que le couple rentre dans la leur.
J’étais une nouvelle fois assez déçu que cela ne se passe pas à ma façon. Je n’eus par la suite qu’à tendre l’oreille pour écouter les soupirs de ma femme et quelques cris ou phrases qui me confirmaient qu’elle prenait à nouveau du plaisir.

Je me suis masturbé deux fois tandis que les amants ont dû jouir à trois reprises avant de s’endormir au milieu de la nuit.

Le lendemain matin, je me levais vers 10h tandis que ma femme et Ali dormaient encore. Je suis parti acheter pain et croissants à la boulangerie puis j’ai commencé à prendre mon petit-déjeuner lorsqu’Ali me rejoignit en tee-shirt et caleçon.
On prit notre petit-déjeuner en discutant tous les deux :
- Alors, la nuit a été bonne ? Lui demandais-je.
- Ben plutôt, ta sœur est une sacrée coquine !
- Ah bon ?
- Ben oui, tu as dû nous entendre cette nuit ?
- Oui un peu. C’est qu’elle prenait du plaisir.
- Oui et j’en ai pris aussi. Ca faisait longtemps que je n’avais pas rencontré une gourmande comme ça. Franchement, son mari est trop con de l’avoir laissé partir car il devait bien s’amuser avec.
- Mouais je ne sais pas. Elle est peut être aussi comme ça car elle a envie d’oublier son mec.
- Oui. Enfin, je suis content qu’elle l’oublie avec moi. Lol »

Aurélie n’étant pas réapparu à la fin du petit déjeuner vers 11 heures, Ali décida d’aller la réveiller pendant que j’allais prendre une douche. Au retour de celle-ci, j’entendis une nouvelle fois Aurélie pousser des cris de jouissance. Je restais quelques instants collé à la porte de leur chambre entendant ma femme avoir son quatrième orgasme avec son amant.

La suite très bientôt. N’hésitez pas à échanger sur notre première expérience.

5 Commentaires

  • Jansoli, je n’ai pas à justifier du comportement de ma femme et ne t’oblige à croire à mon récit. Après le fait d’être cocu m’excite et m’énerve à la fois. Je suis un peu perdu à ce sujet en ce moment.

  • hum je n’y crois qu’à moitié et c’est fort etrange que ta f , de réservée soit devenue salope en un clin d’oeil, comme ça par magie, et en plus en te reléguaunt ds la ch d amis, tu n’as pas les avantages du candaulisme mais tu es cocu... ça te plait peut etre apres tout

  • Puuuuuuuuuuuuuurée je ne sais pas comment je réagirais si mon homme me faisait un coup semblable (et à l’inverse, donc)...

    J’ai hâte d’en savoir plus. Je trouve ce revirement de comportement de votre femme très étonnant, et je suppose que vous en avez parlé après coup.

  • super ! dommage ta pas mater ! vraiment c’est tres excitant de mater aussi !

    a quand la suite ?

    bises a vous !

  • Votre histoire est pour le moins excitante :) bien que moi j’aurais du mal a accepter ce choix imposé comme vous le dites vous même.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription