Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Ma femme et mon boss : Quel réveillon !

! Signaler un contenu abusif

Comme par hasard, nous avons été invité par Jean-François au réveillon du 31.
J’étais vraiment impatient de voir comment Nathalie allait se comporter avec lui devant sa femme et ses amis.
Evidemment, Nat s’était fait extrêmement belle, en allant chez le coiffeur, manucure etc...
<imgsrc=

2 Commentaires

  • un soir de réveillon, en boîte de nuit, vers 3h, je suis sorti et je l’ai vu adossée à un arbre en train de se faire baiser. en rentrant, on a remis ça

  • Comme par hasard, nous avons été invité par Jean-François au réveillon du 31.
    J’étais vraiment impatient de voir comment Nathalie allait se comporter avec lui devant sa femme et ses amis.
    Evidemment, Nat s’était fait extrêmement belle, en allant chez le coiffeur, manucure etc...
    - Je te plais, ma chéri ?
    - Tu es resplendissante et tellement attirante !
    - Je sais et c’est pas pour toi que je me fais belle, na ! dit elle comme un vrai garce.
    Elle avait ressorti une magnifique robe noire avec des brillants partout qui la rendait lumineuse et sexy.
    Les petits bottines courtes a talons hauts cabrait ses reins encore plus que d’habitude.
    Pendant sa préparation dans la SDB de l’hôtel proche de l’appartement de JF, je n’arrêtais pas de soulever sa robe et de coller mon sexe dur comme du bois sur ses fesses.
    - Arrêtes, tu vas me jouir dessus, chéri !
    Nous sommes partis, je n’avais toujours pas débander.
    L’arrivée de Nat fut remarqué et les convives se sont arrêtes de parler presque tous en même temps.
    JF est venu nous accueillir et nous a présenter sa femme (que je connaissais déjà de vue seulement).
    On a beaucoup bu jusqu’a la bise de minuit. J’ai embrassé Nat langoureusement, puis elle a fait le tour, et a disparue.
    Au bout de 15 minutes, j’ai commencé à la chercher dans l’appart. Rien. la terasse. rien. La femme de JF parlait tranquillement avec d’autres invités sans le chercher particulièrement.
    J’ai pris une coupe et je suis monté au dernier étage de l’immeuble dans les greniers, et là :
    Surprise (qu’à moitié), Nat suçait délicatement le gros sexe tendu de JF.
    Ils m’ont entendu et Nat un peu dérangée s’est arrêté aussitôt.
    - Puisque tu es là, viens profiter de ta femme aussi, me dit Jean-François avec un air un peu cynique .
    Je ne me suis pas fait prier, j’ai sorti mon sexe pour me faire sucer moi aussi.
    C’était le delirium complet : je me faisait sucer par ma femme avec qui j’avais l’impression que je faisais l’amour comme à une maîtresse, mais que c’était JF son mari.
    Nat prenait a la fois ma bite et celle de JF en même temps, je ne vous explique pas l’excitation monstre de la voir faire cela avec "professionnalisme".
    J’admirai le gros sexe de JF dans sa bouche qui m’excitait beaucoup plus que la situation par elle même. J’ai essayé de le caressé plusieurs fois et j’ai adoré cela
    Au bout de 10 minutes, JF a hurlé de plaisir et a décharger de grosses giclées de son foutre dans la bouche de ma petite femme adorée, en lui disant qu’elle était trop bonne à baiser, et elle n’a pas reculer d’un cm et a finit par tout avaler tranquillement.

    En me reprenant en bouche, je n’avais plus assez de force pour me retenir, j’ai joui fortement et elle a avaler pour l’une des premières fois tout mon sperme.

    Elle s’est relevée, a réajusté sa robe et m’a embrassée avec du sperme plein les lèvres, en me disant :
    Je suis une bonne suceuse ?
    - ben.. oui chérie
    Puis JF s’est rhabillé et ils sont partis en s’embrassant tous les 2.
    Personne n’a rien vu, la femme de JF était toujours occupé avec les mêmes invités.

    J’ai gardé le gout du sperme sur la bouche tout le reste de la soirée

    Je n’ai pas assez de temps, je reviendrais pour vous expliquer la fin du séjour à Strasbourg.
    Bonne soirée

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription