Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Ma femme et mon boss - 1

! Signaler un contenu abusif

nous sommes mariés depuis 20 ans et sommes cinquantenaires tous les 2.
j’ai toujours été porté sur le candaulisme depuis l’age de 30 ans.
l’histoire récente qui m’excite toujours beaucoup, c’est que j’ai invité mon boss à la maison le mois dernier contre l’avis de ma femme qui n’était pas très d’accord. Pour elle s’était un peu délicat vis à vis de lui, et de mes collègues de travail. De plus, il était obligé de dormir sur place, à l’hôtel, car il habite très loin de chez nous.
Nous avons pris l’apéritif chez moi. Elle fut agréablement surprise car mon patron est plutôt grand, assez beau gosse et n’a rien a voir avec les PDG gros et moches habituels
ma femme qui est une belle blonde à forte poitrine lui a aussi tapé dans l’œil. je m’en suis aperçu presque tout de suite car il ne regardait plus qu’elle et j’avais presque complètement disparu du paysage...
Nathalie portait une robe noire simple, des bottines et des collants avec des jolis motifs.
La discussion fut intense entre eux pendant plus d’1 heure. Ma femme était très attirée par son charme, j’en ai eu la confirmation un peu plus tard dans la soirée.
Puis nous sommes allés au restaurant en voiture. JF a demandé à ma femme si elle souhaitait monter devant, sa réponse fut " avec plaisir Jean-François".
Tilt dans ma tête, habituellement ce n’est pas un mot qu’elle utilise, et surtout avec son prénom à la fin de la phrase... too much, non ?
Au lieu de s’asseoir normalement, elle a remonter sa robe jusqu’à mi-cuisse et s’est positionné en amazone, tournée face à lui. A aucun moment elle n’a tourné la tête vers la route, le mitraillant de questions parfois débiles mais qui plaisait certainement à JF. J’étais comme un fou à l’arrière, mes pulsions cardiaques montaient en puissance par l’excitation provoqué par son attitude inhabituelle.
J’ai senti une liaison sentimentale se construisait devant moi sans pouvoir faire quoi que se soit, j’étais le mari exclut de la soirée virtuellement.
Au restaurant, elle s’est assis à coté de lui sur la banquette.
a plusieurs reprises au début ils se sont regardés intensément, sans forcement parler en même temps, c’était incroyablement excitant. J’avais une érection énorme, au bord de l’éjaculation, mais avec un sentiment d’exclusion qui me faisait quand même garder le tête froide.
Vers la fin du repas, je me suis levé pour aller aux toilettes et à mon retour, du fond de la salle sans qu’ils ne puissent me voir, j’ai un peu attendu en regardant ce qu’il allait se passer.
Nathalie était toute souriante... Jean-François a posé la main sur son bras, puis sur sa jambe...mais je ne pouvais pas voir se qu’il faisait exactement car j’étais trop loin.
J’ai eu envie a ce moment là d’intervenir pour arrêter leur début de liaison, mais je n’en ai pas eu le courage.
Quand je suis revenu à table, Nathalie était rouge comme une pivoine, j’ai compris dans ses yeux que Jean-François venait de lui confirmer son désir sexuel.
Au café, j’ai vu cette fois-ci le bras de Jean-François plongé sous la table et en même temps, il me posa une question : dis-moi Vincent, je pense que je vais te proposer le poste de directeur technique à la place de Thierry ! Il va falloir que tu déménages sur Strasbourg, et Nathalie semble d’accord a priori.Qu’en penses-tu ?

6 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription