Accueil > Articles candaulistes >

Libérez le désir féminin dans votre couple

Le désir, qu’il soit candauliste ou non, est un mécanisme complexe qui fait appel à la fois à l’aspect cognitif (intellectuel), aux réactions physiques (érection pour l’homme et lubrification vaginale pour la femme), à l’émotion ou encore à la motivation d’aller vers l’objet de ses désirs sexuels...

Quelle est l’origine du désir ?

À l’origine du désir qu’il soit sexuel ou non il y a la pulsion qui peut venir du corps, mais aussi de notre psyché.

Avant d’aller plus loin, précisons que la pulsion, c’est une excitation à l’intérieur de notre corps qui déclenche des besoins et nous conduit à un état de tension. Les pulsions communiquent les besoins du corps au psychisme.

Selon Freud, toutes les pulsions ont quatre caractères communs :
- la source, dans une zone érogène du corps,
- la poussée, qui est cette tendance à s’imposer ou facteur moteur de la pulsion
- le but, satisfaction du besoin pour apaiser l’état de tension,
- l’objet, outil de cette satisfaction.

Par exemple lorsque vous avez faim ce qui est une pulsion, vous n’allez pas avoir seulement envie de manger, cette envie de manger va vous tenailler le ventre (la source), mais vous allez avoir de plus en plus faim (la poussée), vous allez alors choisir un restaurant chinois par exemple (le but) pour apaiser cette tension et vous allez imaginer un plat (l’objet), désirer ses saveurs, ses parfums. Vous venez de transformer une pulsion en désir !!!! L’origine du désir, c’est aussi simple que cela.

Notre désir va donc être notre capacité à construire l’univers dans lequel on va réaliser notre pulsion. Ce qui est riche dans la complicité d’un couple candauliste, c’est que cet univers va se construire à deux sans culpabilité et avec beaucoup de complicité.

Dans une aventure candauliste, le désir c’est cette fabrication du contexte qui va venir répondre un besoin qui logiquement est psychique pour l’époux candauliste autant qu’organique pour Madame, mais qui bien souvent est l’expression d’une pulsion amoureuse vis-à-vis de la personne que l’on aime.

Notre désir candauliste va alors construire un contexte un cadre qui permette l’épanouissement de notre pulsion candauliste. Nous aurons donc de nombreux désirs qui pourront répondre à cette même pulsion.

Comment faire naitre et entretenir le désir ?

Pour accéder au désir d’un homme candauliste, il faut que lui-même accepte d’accompagner sa partenaire vers l’accès à son propre désir. La première étape de ce cheminement est d’accepter que son épouse puisse lâcher prise concernant les contraintes du quotidien. Libérez-la des contraintes de tous les jours, offrez-lui du temps. Un temps qui est lui est extrêmement précieux pour être à l’écoute de ses sens et de ses envies que les habitudes journalières étouffent si facilement.

L’homme candauliste doit comprendre comment fonctionne son épouse et elle doit accepter que lorsqu’il vient avec son érection, celle-ci puisse redescendre sans qu’elle n’intervienne et que ce n’est pas grave. La femme ne doit pas se sentir obligée de répondre aux besoins de son mari et lui doit ressentir qu’il vous faut un petit peu de temps pour que votre désir s’éveille.

Le désir sera toujours présent dans notre corps, il suffit simplement de se laisser le temps d’y accéder. Si vous souhaitez vivre une complicité candauliste épanouie, vous devez réaliser qu’il faut laisser de la place à l’expression de ce désir et qu’il faut se mettre dans des conditions favorables à cette expression.

Dans notre pratique candauliste, pour éveiller le désir, il est impératif que votre moitié apprenne à laisser parler son corps en écho à une pensée désirante que ce soit ou non pour un autre que nous sans culpabilité.

Je m’explique, nous savons tous que le corps peut répondre à des stimulations physiques sans pour autant que le désir, la pensée y soient associés. Si je reprends une autre image, le corps peut très bien être éveillé et le désir rester muet. Alors, surtout, pour que le désir soit toujours présent, écoutez-les avant toutes choses, apprenez à éveiller votre désir avant de libérer votre corps.

Pour maintenir le désir, il suffit ensuite de maintenir la sensualité, d’avoir une belle relation avec son corps et tous ses sens. Il est important aussi de maintenir un imaginaire érotique, fantasmatique et de s’autoriser sans limites à laisser courir ses fantasmes.

Enfin, sachez Messieurs, que lorsque madame exprime son désir, elle verbalise le pouvoir qu’elle a sur son propre corps. Il est très important pour nous candaulistes, de comprendre que notre moitié ne peut éprouver et retrouver ce pouvoir du désir que lorsque lorsqu’elle se tourne vers une sexualité qui vient d’elle et qui est pour elle comme la masturbation.

L’accompagner quand elle se donne du plaisir devrait l’encourager à établir un véritable dialogue avec elle-même, pour que le désir vienne d’elle et qu’elle puisse ainsi vous dire, une fois votre désir candauliste partagé : voilà, ce qui moi m’intéresse à travers notre complicité.

En résumé, ne faites surtout pas des contraintes du quotidien, un obstacle. Écoutez-la, accompagnez-la dans son plaisir solitaire et partez ensemble à la découverte de ses désirs les plus enfouis, ils sont toujours-là. Ils sont souvent bien cachés comme de magnifiques dessous de dentelles dissimulés dans une pile de tee-shirts des plus ordinaires. Offrez-vous le temps de les révéler et apprenez à programmer le spontané !

1 Commentaire

  • Bonjour,
    "Écoutez-la, accompagnez-la dans son plaisir solitaire et partez ensemble à la découverte de ses désirs les plus enfouis"
    Tout est là...
    Une pulsion ou une envie frappée d’interdit par la Société génère de la culpabilité mais sont d’énormes générateurs de plaisirs lors du passage à l’acte.
    Cette transgression peut être mal vécue en tant que responsabilité chez la femme d’un couple candauliste.
    C’est pourquoi il est très important que l’homme prenne et assume toutes les responsabilités liées au libertinage candauliste.
    Mon amie (une vraie coquine, une chipie aimant les hommes et le sexe) m’a dit :
    "Pour moi dans le couple, le candaulisme revient aussi à "obliger" la femme a faire tout ce dont elle a secrètement envie mais qu’elle n’avouerait jamais !"
    Dont acte, voilà qui est clair, c’est donc à nous messieurs, d’écouter nos compagnes et de "découvrir leurs désirs les plus enfouis", comme l’a écrit Candaule dans la conclusion de son excellent article.
    Cordialement...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription