Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Leur première rencontre

! Signaler un contenu abusif

20/10/2015 à 14 heures 45
Ciao amore
J’aurais voulu t’écrire avant, mais ça ne m’a été possible, c’est-à-dire que je n’aurais pas su prévoir ce qui allait se passer, et s’il allait se passer quelque chose.
Ce qui s’est passé, c’est que nous nous sommes embrassés, dans la voiture (dans un endroit très discret !)
Sinon, je lui ai dit que tu étais au courant, et il m’a eu l’air un peu perturbé, mais tant pis pour lui !
J’ai eu du plaisir....comme quand j’étais adolescente....
Je t’aime
Eli
20/10/2015. 15 heures
Ciao amore,
C’est vrai que j’attendais. Mais j’ai aimé lire ce que tu as écrit.
A ce soir
1000 bacci
JP
26/10/2015. 11:18
Ciao amore,
Alors, je l’ai eu au téléphone, et lui ai dit que pour moi c’est mieux si on se voit le soir, plutôt que le midi. On s’est plutôt accordé pour jeudi soir ... j’espère que ça ne te pose pas de problèmes. Je ne sais pas trop si c’est parce qu’il a beaucoup de travail ces jours-ci, ou alors parce qu’il doit ranger son appartement, ou s’il a besoin d’un peu de temps.... (je parierais sur la deuxième hypothèse). Mais je pense que ça m’arrange aussi d’y aller un peu plus progressivement. Sinon, on ira manger avec les autres, donc pas de baisers ce-midi.
Je t’aime
Eli

26/10/2015.11:28
Merci de ces nouvelles. Imagines que je commençais à me languir...
Jeudi soir est très bien. Je te comprends de vouloir prendre ton temps. J’avais vaguement pensé à la 2e hypothèse aussi.
J’imagine les échanges de regard entre vous ce midi....Intenses
Je suis à tes côtés et t’adresse toute ma tendresse.
Ti amo
JP
27/10/2015 à 13:41
Ciao amore,
Tout va bien ?
Je voulais juste te dire que j’aime bien l’idée de me dire que le "moment" s’approche... Ce sera après-demain....
Je pense à toi.
1000 baci
JP
27/10/2015 à 14:44
Ciao amore,
J’étais en réunion. Et je trouve ton email, qui me fait plaisir. Tu penses à moi, alors que tu es au travail, c’est génial !
Baci
Eli
Le 28 oct. 2015 à 12:59,
Ciao amore,
C’est demain, ton rendez-vous...
Je repense aux appréhensions qui t’agitent, dont tu m’as fait part hier soir. Dis-toi que je serai en pensée à tes côtés, à te sourire et t’encourager. Dis-toi aussi que je t’attendrai.
Oui, c’est vrai notre démarche est complètement folle, mais nous ne sommes pas les premiers à faire ceci. Ce n’est pas une épreuve que nous souhaitons nous donner, mais une façon de nous rapprocher.
JP
28 octobre 2015 à 14:31
Oui ce sera peut-être demain. Je dis "peut être" parce qu’aujourd’hui je suis loin de ça, des années-lumière.
Encore une fois, ça me fait plaisir que tu penses à moi pendant que tu es au travail. C’est vraiment inédit !
Eli
28 octobre 2015 à 14:55
Oui c’est vrai, tu es beaucoup dans mes pensées. Et, ça ne dérange pas mon travail. Au contraire...
JP
29 octobre 2015 à 15:13
Ciao amore,
Tu as peut-être attendu mes nouvelles, mais je n’en avais pas beaucoup ... jusque maintenant. On s’est dit (par message sur portable) que nous allons partir d’ici vers 6 heures, et aller chez lui. Ca y est, je ne peux plus m’échapper. Une partie de moi espérait qu’il ait changé d’avis ! C’était con, pourquoi aurait-il dû ?
Je t’aime
Eli

Jeudi 29 octobre 2015 à 15:49
Ciao amore,
Merci de m’écrire. Bien sûr, beaucoup de pensées qui se bousculent. Mais quoi qu’il en soit, je suis à tes côtés et mes pensées ne sont que pour toi. Va jusqu’où il te semble le mieux aller. Jusqu’au bout si tu le sens.
Sois discrète, penses aux précautions, mais c’est un peu idiot de te faire des recommandations. Je sais que tu feras tout ça
Je partirai d’ici vers 17:45. Ecris-moi un e-mail au moment où tu pars.
Très belle soirée.
Toute ma tendresse et mon amour pour toi t’accompagnent.
Je sais que je t’attends déjà...
1000 baci
JP
Jeudi 29 octobre 2015 à 16:06
Oui, ces pensées qui se bousculent... Tu es très belle et très séduisante, je ne vois pas pourquoi il aurait changé d’avis....
Je t’aime
JP
29 octobre à 17:50
Ciao amore,
Je pars maintenant. Ne t’inquiète pas, je ferai seulement ce que j’aurai envie de faire, et je ferai attention. Tu es mon amour.
merci amore
moi aussi je t’aime
Eli

Le 31/10/2015, environ 2:00
Récit de Eli
Nous nous retrouvons vers 18 heures à la sortie du boulot. Nous prenons sa voiture et allons directement chez lui. Aussitôt entrés dans son appartement nous nous embrassons. Très vite, il me conduit vers son lit. Il me retire ma jupe, m’aide à enlever mon pull. Je laisse tomber mon soutien-gorge et fais glisser mon slip le long de mes jambes pendant qu’il se déshabille. Sa queue est déjà grosse. C’est une queue pas spécialement longue mais d’un très gros diamètre. Nous nous allongeons, il me caresse mes seins, ma chatte. Je suis déjà très humide. Il me pénètre rapidement et entame aussitôt un va et vient. Il me laboure ainsi pendant deux heures en accélérant puis ralentissant le va et viens, parfois en faisant une pause, peut-être pour se retenir d’éjaculer. De temps en temps, je passe sur lui, mais je ne trouve pas une bonne position pour le chevaucher tellement il est grand et fort. Mon plaisir est intense. A un moment donné, nous avons une position sur le flanc. Son sexe est directement en contact avec mon clitoris, ce qui me fait un grand effet...
Après deux heures, il me propose de diner. Nous rhabillons un peu, moi de mon pull et de mon slip. Il prépare une salade et une sorte de purée de carotte. Nous parlons un peu. A la fin du repas, il me propose de retourner dans la chambre faire une « petite sieste ». Mais c’est pour mieux me reprendre. Il me pénètre à nouveau et de nouveau me laboure. Presque encore deux heures….
Après nous être rhabillés, nous sortons de l’appartement et il me reconduit à ma voiture. Nous nous accordons sur un prochain rendez-vous, sur le rythme de nos rencontres.

2 Commentaires

  • Oui, belle histoire dont la forme de narration est vraiment actuelle et rends très vivants les instants.
    Merci

  • Très jolie histoire,vivement la suite... merci encore pour ton témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription