Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Les rochers.

! Signaler un contenu abusif

N’aimant pas trop me baigner, au contraire de Catherine qui adore cela, elle s’y rend souvent seul, soit à la plage, soit sur les rochers du sentier du bord de mer. Un jour à son retour elle me dit :
- " Je me suis fait aborder par un homme, la quarantaine, pas mal, nous avons discuté, il m’a demandé où j’allais, je lui dis, je vais me faire bronzer un peu. Il m’a demandé ce que j’avais comme protection solaire et je lui répondis que je l’avais oubliée à la maison, il me proposa la sienne, lui venant soi-disant de sa grand-mère et qui était de meilleur qualité que ce l’on pouvait trouver dans le commerce ".
- " Je lui ai dit d’accord et il se proposa de m’en passer sur le dos, pris dans l’engrenage de notre nouvelle vie libertine, et du physique de cet homme je lui ai répondu avec plaisir, il commença à m’enduire le dos d’huile solaire en l’étalant avec douceur du bas jusqu’en haut, il me demanda s’il pouvait délacer le haut de mon soutien-gorge, je le lui accordai et il continua son massage, arrivé sur mes épaules il redescendit ses mains, et fit de même sur mes cuisses jusqu’à mes pieds, voyant que je ne disais rien il remonta sur mes fesses, s’y attarda et glissant sur mon entre jambe il commença à me toucher la vulve, je lui demandai de ne pas aller plus loin car il y avait du monde qui passait et je ne voulais me faire remarquer, il abandonna mon sexe, remonta le long de mon dos et caressa mes flancs et me soulevant un peu je le laissai accéder à mes seins.
Il me proposa d’aller derrière un rocher, mais il y avait trop de monde et je lui dis une autre fois de bonne heure, pourquoi pas, et je me rhabillai, non sans lui avoir donné un baiser sur la bouche ".
Une fois rentrée à la maison, lorsqu’elle me raconta cette petite aventure, je fus tout excité, elle me demanda si elle pouvait aller plus loin, je lui ai répondu bien sûr.

Le lendemain elle s’est rendue au même endroit mais vers 8h du matin, et l’homme que j’appellerai F. dorénavant l’attendait. Il lui a dit qu’il n’avait pas beaucoup de temps, car il devait partir dans le Var et qu’il était venu dans l’espoir de la revoir. Ils sont allés derrière ce fameux rocher, ils se sont embrassés, il l’a déshabillé, il fût ébloui par sa poitrine qu’il caressa, elle lui sorti son sexe, l’a masturbé et dans l’excitation il a éjaculé sur Catherine. Elle fût un peu déçue, mais rien d’autre ne se passa ce jour-là. Une fois rentrée, elle me montra les traces de sperme séchées sur son dos, je lui demandai si elle avait l’intention de le revoir, elle me dit :
- " bien sûr il me doit une revanche et j’ai son numéro de portable ".

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription